TV LIBERTES : C’est un gag

 

Je sais que ça n’a va pas plaire à tout le monde, c’est fait pour, sinon c’est pas le fun.

Il m’arrive de regarder TVL, des trucs intéressants y sont parfois, du sentencieux aussi, souvent faut le dire.

C’est un peu la version vidéo de Radio-Courtoisie, j’ai toujours considéré cette dernière comme un truc pour maison de retraite, chacun ses goûts après tout, Radio-Dentier n’a jamais été mon trip c’est ainsi, je dois être trop vieux.

Faut l’avouer  globalement c’est de  la parlotte qui ne menace en rien le régime, sinon il y a longtemps qu’ils auraient été éliminés du circuit. De fait c’est pas très rock n’roll et ça s’adresse au  public déjà convaincu de cette bourgeoisie conservatrice qui surtout ne mettra jamais en cause les institutions. On se défoule et … ben rien… on rentre dans le rang et on  reste dans les limites du convenable et surtout faut pas rater la messe à St Nicolas du dimanche.

Ils ont leur public ok, mais  c’est tout sauf un site de guerriers, de combat tel est le constat. Or, désolé nous sommes en guerre, une guerre de civilisation et le convenable et ses limites on s’en fout dans ses circonstances.

Le pire exemple de leurs émissions est celle sur l’histoire avec Philippe Conrad et Catherine Gourin ou Gourdin je ne sais plus. Franchement c’est pathétique. Lui est fait pour animer une émission comme un platrier pour faire danseuse au Crazy, quant à elle c’est plutôt le style mère maquerelle sur le retour qui s’est faite botoxée y compris le fion pour attirer le bamboula de service.

TVL leur émission symbole est le  » Bitrot Liberté », ça se passe dans un contexte digne de branchouilles de gogoche mondains,  vin rouge ( pas terrible à mon avis)  cocktail sans alcool et macarons.C’est la bobocratie version dite de droite, de fait j’ai des doutes idéologiques sur leur compte mais nous verrons plus loin. Désolé quand on veut faire bistrot franchouillard, c’est pastaga, le 1/2, un  baby,  les olives, du sauciflard et des cacahuettes avec en fond sonore les joueurs de belote ou de Pmu. Le bistrot traditionnel c’est ça, c’est populo, visiblement comme les macronistes ils ne connaissent pas, ce n’est  pas un verre de Bordeaux avec des tomates cerises. Déjà ils ont tout faut sur le concept… C’est un signe de leur décalage avec l’ex réalité, oui les bistrots aujourd’hui sont souvent des bars à chicha.

Cette émission emblématique est vraiment emblématique de la mentalité de ces tocards qui sont fiers d’avoir comme invité quasi permanent le putain d’avocat gauchiste Nicolas Gardère.  C’est vrai quelle extase de subir là-aussi la propagande gauchiste, il n’y en a pas assez ailleurs ! Il faut aussi se les farcir sur un réseau dit de droite !

Cette pseudo droite est indépassable dans sa connerie. C’est une tribu sodomite ou quoi ?

J’avais des doutes sur le niveau mental de ces cons, faut bien les qualifier ainsi, la confirmation est intervenue cet été. Faut bien qu’ils meublent pendant les vacances, déjà ce n’est pas très pro, nous sans pognon alimentons 7/7 toute l’année,  y a pas de rediffusion, comme quoi ces pseudos droitards aiment bien leurs CP. Ils meublent donc en faisant de l’auto-itw.

L’auto satisfaction et la niaiserie des questions et réponses sont édifiantes :

  • Y a quoi de gooochhe en toi ?
  • Suis pour le sociaaaalll
  • Et de droaaattteee ?
  • Suis pour l’autoritééééé
  • Si tu pouvais manger avec quelqu’un, ça serait qui ?
  • Au choix, c’est Poutine ( c’est très in), Napoléon, Olympe de Gouges, il y en même un qui a dit Arafat… C’est jamais Raymond Bitru, ce qui situe la fatuité de ces crétins.
  • Tes vacances préférées ?
  • Tu voaaa c’est au soleiiillll avec la famille ou des amissssss.
  • A la plage tu lis koaaaa ?
  • Des polaaarrsssss…

C’est digne de Closer ou un hebdo de ce style, c’est pitoyable, c’est grotesque, c’est dérisoire, il n’y a aucun esprit, c’est la médiocrité incarnée.  C’est un constat objectif.

Je ne caricature quasiment pas, un petit peu pour le fun sans plus,  suffit d’aller sur leur site.

Bref, Bistrot Liberté c’est quoi ? je parle des permanents.

  • 2 cagoles : Parmentier et Bourges, Parmentier est l’imbécilité incarnée,  c’est pas de sa faute elle  a du hachis entre les oreilles,  est la rédac en chef de Présent, sérieusement vous connaissez des lecteurs de ce journal ? Justement concernant ce journal, le patron invité je ne sais plus où avait défendu les subventions à la presse, ben oui s’il fallait vivre avec les ventes…Ces cathos d’opérette aiment bien les subventions de la ripoublique laîcarde et vous voulez leur faire confiance !

Donc la Parmentier, pour vous dire son niveau idéologique,  est très fière d’affirmer son amitié dans la vie avec le gauchiste Gardère, à mon avis il doit la ramoner, c’est merveilleux on se bagarre sur le plateau et ensuite nous sommes copains. Et voila !!! Les baisés comptez-vous. A titre perso je m’honore de ne pas fréquenter des gauchistes, c’est une question d’éthique morale et de salubrité, cette conne n’en est pas à ce stade, c’est une bécasse incarnée, une inculte.

La pauvre Bourges c’est quand même un peu pauvre dialectiment, politiquement et intellectuellement, comme on dit elle est gentille…A part répéter voila 25 fois et agiter ses mains que sait-elle faire d’autre ?

  • 1 gauchiste notoire : Nicolas Gardère, l’invité permanent. Ils sont fiers de lui donner la parole. Bande de cons et de traitres, en guerre l’objectif est de flinguer l’ennemi pas de faire ami-ami avec lui. L’imbécilité à ce niveau est un crime, en plus dialectiment il les écrase, visiblement ils sont contents de l’être.
  • 1 crypto-gauchiste : Nicolas Gauthier, lui c’est le crétin islamophile de service,  le clone de Soral, les musulmans sont nos amis et cépassalislam, ce trou du cul débraillé comme un Herrou, ce qui suffirait pour le virer du plateau avec moi, prétend connaître la religion musulmane mieux que nous, cépassalislam il vous le dit,  il a du se faire sucer à Marrakech…Castro, Chavez sont aussi ses potes. C’est l’islamo-gauchiste dans sa splendeur, une ordure avec laquelle des gens normalement constitués comme nous  ne discutent pas
  • Le pire est que les plus intellectuellement armés sont ces 2 gauchistes.

Pour le reste nous avons des insignifiants et des dandys, des danseurs mondains qui ne risqueront pas leur existence physique  pour vous défendre.

Au point où nous en sommes, finissons le travail,  Le Gallou avec son décrytgage des bobards, c’est l’énarque qui veut la jouer encanaillé, « Attention j’utilise le mot Bobard  c’est terrible hein ! ». C’est vrai que bobard c’est l’insulte qui impressionne,  en effet quelle force de frappe ! Ceux qui ont la curiosité peuvent visionner la cérémonie des Bobards d’Or, je vais être gentil, ce qui est rare, c’est sans commentaires. Disons que c’est pitoyable…

C’est le résumé de cette pseudo-droite dissidente, réfractaire parait-il, mais qui surtout veut rester dans la conformité en se donnant l’illusion de la transgression et qui est toute contente de donner un espace de liberté à ses ennemis.

La connerie à ce niveau n’est plus mesurable ! Vous avez compris que ce n’est pas avec des baltringues de ce calibre que la pays va être sauvé.

Je crois que ne nous sommes pas fait des amis !

XR

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour TV LIBERTES : C’est un gag

  1. Jean NOGUES dit :

    A L’INTENTION DE GEORGES CLEMENT :

    Il y en a sur Eurocalifat des visiteurs dilettantes dont l’unique souci semble être de chercher la petite bête pour nous crever, et qui feraient mieux de se renseigner sérieusement avant de se risquer à prendre en défaut les vrais amis contributeurs de ce site.

    ALORS VOICI UNE MISE AU POINT

    1) Madame de Pauline de Beaumont, salonnière assidue très prisée des gens du monde pendant le Directoire, est morte prématurément de tuberculose galopante en 1803. Elle a été quelque temps la maîtresse de René Chateaubriand, qui en parle en termes très courtois dans ses M.O.T. et qui lui avait effectivement trouvé un petit emploi à Rome (il n’en parle pas dans les M.O.T.) où elle a fini ses tristes jours, étant malade depuis des années déjà.

    2) A l’époque, Chateaubriand n’était pas ambassadeur de France au Saint-Siège, il n’était que secrétaire d’ambassadeur, plutôt miteux, en attendant mieux. Il n’avait pas les moyens de vivre fastueusement à Rome, comme il les eut 25 ans plus tard. Il n’a connu Mme de Récamier qu’en 1817. En digne descendant de Saint-Louis, il refusa, en 1804, malgré sa situation, un poste de ministre qu’il jugeait indigne de lui.

    3) Malgré des hauts et des bas, la liaison de Chateaubriand avec Mme de Récamier, commencée entre 1817 et 1819, a duré jusqu’au décès de l’illustre écrivain, survenu en juillet 1848. Mme de Récamier le suivit de peu dans la tombe, en 1849.

    4) René Chateaubriand fut enfin nommé par Charles X ambassadeur de France au Saint-Siège en octobre 1828, poste qu’ll conserva jusqu’en mai 1829.

    Là, il eut les moyens du faste qui lui manquaient cruellement sous le Consulat et encore plus sous l’Empire. Il loua pour lui et son épouse officielle le Palais Simonetti, et un bel immeuble pas loin, en face, pour Mme de Récamier.

    **************************************************

    Pour dissiper tout malentendu, voici la liste des ambassadeurs de France au Saint-Siège entre 1800 et 1829 :

    Cacaut : 1800-1803.

    Cardinal de Faesch : 1803-1806

    De 1806 à 1816 : personne (brouille entre l’Empereur et Pie VII, suivis des soubresauts des Cent Jours, de Waterloo et des débuts de la Restauration….)

    Blacas : de 1816 à 1823

    De 1823 à 1828 : personne

    Chateaubriand (François-René, vicomte de) : octobre 1828-mai 1829.

    DERNIER DETAIL :

    René Chateaubriand, dans ses M.O.T., par pudeur, ne mentionne même pas son passage éclair à Rome en 1803, dans son peu reluisant poste de secrétaire d’ambassade au Vatican, et ne dit mot de la sépulture qu’il a fait aménager pour Mme de Beaumont.

    En revanche, il s’étend longuement sur le rôle de Mme de Récamier à Rome entre 1828 et 1829.

    CONCLUSION :

    encore un qui a entendu parler des Mémoires d’Outre Tombe et qui ne les a pas lues en entier….qu’il se rassure, je ne lui en veux pas, il n’est ni le premier ni le dernier que j’y prends la main dans le sac. D’après mon expérience, il est peut-être prof de Khâgne ? qui sait…..

    ********************************************

    Avis aux lecteurs : une fois pour toutes, en bon scientifique, je ne parle que des livres que j’ai lus.
    Et quand je lis un livre, je le lis en entier, sinon je ne dis pas que je l’ai lu. Je ne sais que trop les surprises que nous réservent les derniers chapitres des livres dignes de ce nom…..

    J'aime

  2. merlindespins dit :

    La seule chose que je dirai est celle-ci: J’étais un fervent auditeur de TV Liberté, à ses débuts et, constatant peu à peu, l’amolissement notoire de ses reportages, j’en ai conclu, une fois devenant coutume, que l’enfumage arrivait.
    Depuis, je l’ai supprimée de mes centres d’intérêts…

    J'aime

  3. Jean NOGUES dit :

    La formule se défendait,  »Fatigué d’être français » n’a pas tort, la créneau choisi par tv libertés n’est pas facile, il faut continuellement marcher sur des oeufs pour ne pas risquer le procès ruineux ou carrément la plasticage des studios (Malliarakis a été plastiqué deux fois, faut-il le rappeler. Je connais l’affaire d’assez près, le premier plasticage c’était pour lui faire comprendre qu’il ne faut pas éditer n’importe quoi quand on a une imprimerie)

    Mme Gurdin je ne serais pas si sévère, c’est vrai qu’elle n’a pas l’air d’une première main ni d’une cruche innocente mais je ne la trouve pas désagréable, que ceux que ça dérange me jettent la première pierre ; elle nous a sorti quelques émissions bien ficelées, par exemple l’histoire exhaustive de Mata-Hari, ou du Radeau de La Méduse, nous a montré un détail pas connu et poignant des massacres de Nantes sous la  »Rrrrrrévolllllutionnnnne de 1789 », et bien d’autres. Ca nécessite un gros travail de documentation, surtout d’iconographie quand c’est un peu ancien. Elle a une qualité ; ce n’est certes pas une niaise, elle sait penser sans avoir besoin de parler et de façon qu’on la comprenne bien, très bien même….on sent l’expérience… Que ceux qui n’en voudraient pas comme amie reconnaissent qu’on ne doit pas la placer au rang de nos ennemies !

    Cela dit, Gardères c’est le gauchiste affreux. Quand il parle, j’ai toujours peur pour la personne à côté, qu’il lui envoie sans le faire exprès une mandale avec des gros effets de manche. Quand il avait Caroline Parmentier tout à côté, j’avais peur qu’il casse la porcelaine ! Quel sale connard ! il sait tout mieux que tous, comprend tout, a tout lu, sans avoir jamais rien appris bien sûr. Il se démerde toujours pour parler le dernier, surtout quand des intervenants un peu limite intellectuellement l’ont précédé. Eh oui, intellectuellement il sait dominer le bougre ! enfin, dans des assemblées comme Bistrot-Libertés…mais ça ne va pas plus loin, ce n’est pas demain qu’il me dominerait, à moi ! malgré toute sa poudre aux yeux, je me charge de l’écraser, où il veut, quand il veut, et je lui laisse le choix des armes même, avec sa fausse érudition qui pue les ragots mal nettoyés de 1968. Je suppose qu’il continue à être là par application du principe qu’il faut toujours laisser parler les cons et que dans certaines circonstances, il vaut mieux les avoir dedans que dehors….

    Caroline Parmentier ça fait longtemps que moi aussi je me demande si elle ne se fait pas embourber par ce gorille de prétoire. Elle s’est trop souvent placée près de lui avec des mines de chattemite et ses regards vers lui par en-dessous, très vite, à la dérobée….ce couple présumé me fait penser à Victor Hugo :

     »on voit des tendres biches préférer un sanglier à leur beau cerf »

    (profitez-en les mecs, je ne cite pas Hugo souvent, je ne l’aime pas, c’est le grand homme de l’école primaire, il voulait être Chateaubriand ou rien, ben à mes yeux c’est pas gagné, car Chateaubriand, lui, c’est mon grand homme, malgré sa vie, disons, mouvementée (quand il arrive comme ambassadeur au Vatican, il loue deux splendides maisons de maître en plein centre de Rome, l’une en face de ‘l’autre, celle d’en face c’est pour sa maîtresse Mme de Récamier, et l’autre, c’est pour lui et son épouse légitime, car le mariage, n’est-ce pas, surtout pour un ambassadeur au Vatican, c’est un sacrement sacré, jamais on ne renoncera à sa sainteté, Chateaubriand l’é écrit dans son programme légitimiste, c’est pas du panache ça ?) bon toutes ces contradictions qui n’en sont pas, au fond, eh bien je m’en contrefous, c’est un vrai de vrai, pas traître, il a préféré l’exil à Prague plutôt que devenir Premier Ministre de Louis-Philippe, parce que ce dernier voulait régner en tant que roi ( »des français » et non  »de France », c’est pas pareil….) et refusait de se considérer comme régent de Henri V……et puis qu’est-ce qu’il écrit bien, René Chateaubriand ! jamais de faute de goût, jamais, on sent le descendant direct de Saint-Louis et l’orgueil qu’il en tire, eh bien j’adore ça, les descendants de nos grands rois et qui en tirent de l’orgueil, ils me décevraient sinon ! c’était autre chose que le comte de Paris, que de Gaulle, jamais en reste d’une vacherie bien ressassée pendant toute une vie de rancunes, avait comparé à  »La Reine des Gitans »……..Bon, Caroline, je me demande si elle n’est pas fâchée, elle ne vient plus. Mais Gardères, lui, toujours fidèle au poste, à TVlibertés, ils doivent se dire  »gardons Gardères » !

    Ah Chateaubriand, relisez dans les M.O.T. certains passages du récit de son voyage par les Hautes Alpes, c’est fabuleux : des phrases d’une page entière où on ne se perd jamais, on ne peut plus claires, où on voit les paysages mieux qu’avec un film, quand on arrive à la fin de la page on se dit  »mince alors, déjà ! » Et ce sens du grandiose, par exemple sur le pont de Prague,quand il revient définitivement de son exil, lui à une extrémité du pont, et à l’autre, Charles X, lui aussi en exil, mais qui va y rester, lui….et ils se disent un dernier adieu, dans le décor d’épopée d’un flamboyant coucher de soleil sur le Danube, ah ce sens de la grandeur, il en restait encore après les désastres de 1789-1800, c’était quand même une sacrée race, ces Capet ! ces grandeurs homériques me manquent, qu’est-ce que j’aimerais que notre chef de la France réside à Versailles ou au Louvre, pas à l’Elysée, qui fait un peu demoiselle tuant le temps entre deux sauteries….et qu’il ne nous parle que dans un langage de grandeur, comme Chateaubriand, d’accord ou non, là je l’écouterais !

    Randa, il est toujours content de lui, qu’est-ce qu’il s’est embourgeoisé, à côté de ses débuts sympa quand il bouffait du communiste à chacun de ses écrits, que lui est-il arrivé ? un héritage peut-être ?

    Mais quand même il ne faut pas cracher sur tout.TV libertés a du sang bleu dans son casting, cette Elise Blaise qui n’a l’air de rien mais c’est quelqu’un de la haute celle-là. Elle a une fabuleuse maîtrise d’elle-même qui trahit une grande éducation classique., plutôt par percepteurs que par fréquentation de l’école communale. C’est autre chose que les parvenues Pompadour du Système ! En tout cas, merci à elle d’avoir invité—et laissé parler poliment, comme elle sait le faire—Renaud Camus, qui lui, n’a pas peur des mots, ni des réalités, il prêche la remigration sans complexe, là cher XR, vous n’allez pas y trouver à redire j’espère ! la remigration, si on vivait dans un pays normal, on devrait tous manifester sur les Champs-Elysées, une fois par semaine pour l’exiger, ici et tout de suite !

    Conrad, bon il est quand même incorrigible avec son phllogermanisme, moi, je suis bien content de Bouvines quand même, et aussi de Verdun malgré la sinistre boucherie, ce Ludendorff voulait saigner la France avec cet abcès de Verdun il s’y est quand même brûlé les doigts, car ses chers casques à pointe s’y sont fait massacrer sensiblement plus que nos Poilus…Seul Richelieu a bien compris la bonne méthode avec ces ombrageux teutons…le Traité de Westphalie (1648), chef-d’oeuvre immortel non de la diplomatie française mais de la diplomatie mondiale tout court ! Tiens Conrad n’a jamais fait une émission sur ce Traité, comme c’est bizarre ! rendez-vous compte : Le Teutonnie divisée en 343 états indépendants, dont chacun d’eux était garanti par les 342 autres plus le roi de France ! résultat, énorme pour l’époque, 222 ans de tranquillité avec nos ombrageux voisins ! et Richelieu, catholique qui ne rêvait que de révoquer l’Edit de Nantes en France, en avance de 42 ans sur Mme de Maintenon, n’hésitait pas à apporter toute son aide à l’un des 343 potentats germaniques, parpaillot jusqu’aux yeux, quand il était menacé par quelque remuant catholique, tout ça pour ne pas toucher à cette merveilleuse organisation des 343 états allemands….On voit d’ici les renoncements de notre époque, quand on compare au larmoyant  » j’aime tellement l’Allemagne que je suis ravi qu’il y en ait deux » de Mauriac, en plein gaullisme de 1960… il se contentait de deux, Richelieu, Louis XIII et Mazarin en avaient trouvé 343, c’est ça les rois de France comparés à la république !

    Le Gallou j’ai une dent contre lui, il avait commis une lourde faute de raisonnement dans une de ses émissions, je lui ai écrit pour la lui signaler, il ne ma jamais répondu, je n’aime pas ça….

    En conclusion, car je regrette de m’arrêter, je me sens incomparablement mieux dans Eurocalifat qu’avec ces salons de thé de tvllibertés, même si je serais sensiblement moins sévère avec eux que notre bien-aimé XR. Mais si ça va mal, au garde-a-vous sans discuter avec les vrais amis, ceux de XR !

    J'aime

    • Georges Clément dit :

      Bonsoir,

      Chateaubriand à Rome ne connaissait pas madame Récamier, sa maitresse, madame de Beaumont (mon dernier rêve sera pour vous) y mourut et il lui éleva un tombeau qu’on peut voir encore, magnifique et touchant. Son épouse n’y était pas.

      G.C

      J'aime

      • Jean NOGUES dit :

        Je regrette, c’est écrit dans les M.O.T., édition Pléiade, quand il arrive à Rome comme Ambassadeur au Vatican, c’est bel et bien pour Mme Récamier qu’il a loué son autre maison en face de celle où il habitait officiellement avec son épouse. Quand 0 Mme de Beaumont,tuberculose au dernier degré, à l’époque Chateaubriand dit explicitement  »il n’y a plus d’huile dans la lampe ».

        Je ne suis pas comme certains profs de Khâgne que je connais, qui ont lu tousn les livres à moitié. Moi ceux que je lis, je les lis EN ENTIER.

        Une certaine dame prof de Khâgne justement, j’ai découvert qu’elle n’avait jamais lu la scène surhumaine que je relate sur le grand pont de Praque, avec Charles X à une extrémité du pont el lui dans l’autre,le texte de cette scène est un des moments les plus forts de toute cette oeuvre.

        J'aime

        • Jean NOGUES dit :

          En plus, d’après la société des amis de Chateaubriand, on lui connaît plus de 300 maîtresses officielles, sans compter les officieuses. Nierez-vous qu’il avait loué à Rome, quand il s’y est installé comme ambassadeur au Vatican, deux maisons dont une pour lui et son épouse officielle et l’autre pour sa maîtresse ? si vous le niez, il va falloir écrie aux &éditions de la Pléiade !

          J'aime

  4. Fatigué d'être français dit :

    Etre bobo, cela n’a rien à voir avec une couleur politique comme le démontre brillamment Nicolas Bonnal au travers des lignes jubilatoires du maitre Balzac
    http://www.dedefensa.org/article/balzac-et-le-parisien-bobo-vers-1840-1
    Certains patrons d’émission de radio courtoisie ont un côté bobo des plus agaçants, le départ de De Lesquin, obsédé par le bio, les pesticides… permettra peut être de corriger ce travers. Toutefois, il ne faut pas trop rêver non plus, radio courtoisie tout comme TVLiberté, de part leur mode de diffusion, ne peuvent adopter la liberté de ton d’Eurocalifat sous peine de lourdes sanctions. Ils pourraient tout de même être plus offensifs sur d’autres thèmes et changer leurs programmes musicaux, les années 30, c’est lassant !

    J'aime

  5. EQUALIZER dit :

    si vous tirez aussi sur les ambulances et les corbillards … 😀

    J'aime

  6. Biker48 dit :

    Quand c’est nécessaire il faut le dire …..

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s