Le débarquement à Cadix

Les touristes arrivent, la saison est sauvée.

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Le débarquement à Cadix

  1. François dit :

    Un certain disait  » Jeanne au secours » , nous pourrions clamer pour nous et nos voisins ibériques : »Isabelle à nous », mais ils ne sont pas plus doués que nous en Histoire nos voisins espagnols ou sont-ils aussi aveuglés par les lumières des temples ? Franco de port(c) !!

    J'aime

  2. Hagdik dit :

    J’espère qu’ils ont pris leurs précautions et qu’en courant comme çà dans l’eau ils ne vont pas mouiller leur i-phone ou leur Samsung dernier cri .

    J'aime

  3. Paul-Emic dit :

    On est content que l’Espagne soit une de nos sentinelles sur le front Sud !

    J'aime

  4. Anonyme dit :

    C’est Abel de Cadix qui arrive

    Aimé par 1 personne

  5. Jeanne dit :

    les pauvres, qu’est-ce qu’ils ont l’air malheureux et épuisés à courir comme çà sur la plage….Lamentable, je ne m’y ferais JAMAIS!

    Aimé par 1 personne

  6. ATHENA dit :

    Les pauvres…. Eux aussi ont droit à leurs vacances….

    J'aime

  7. Biker48 dit :

    Entrez !! entrez !! nourriture et hébergement gratuit …il y a quelque temps les Espagnols ont été des dizaines de milliers à manifester pour qu’on laisse entrer le maximum de migrants ….

    Aimé par 1 personne

    • Fatigué d'être français dit :

      En espagne, y a des centaines de milliers de logements vides qui attendent d’être habité.
      C’est l’eldorado pour les migrants

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s