Millau : Le fossoyeur de la cuisine française est mort

La réacopsphère ne manque pas d’éloges pour Christian Millau décédé hier à 88 ans. En général faut avouer, cette droite de salon est toujours en pointe pour se viander mémorablement. Une fois de plus elle confirme sa bêtise stratosphérique.

Il était de droite philosophiquement, et alors ? On peut être de droite et être un débile profond.Surtout que cette droite salonarde a surtout brillé jusqu’ici par sa nullité crasse, sa crétinerie politique, en un mot son incompétence.

Avec son compère Gault il a créé un guide gastronomique qui vantait la prouesse de la nouvelle cuisine, le Dégueux et Miteux.

Comme la nouvelle vague au cinéma de Truffaut et cie, au fait  qui regarde les films de la nouvvele vague aujourd’hui ? Ils furent les pourfendeurs de la cuisine traditionnelle française, trop grasse, trop de sauce, ces crétins ayant oublié que la sauce est une pièce essentielle dans la cuisine française,  trop de trop et de trop. Par compte au niveau des cons et des escrocs il n’y en a jamais assez depuis.

Ils furent les chantres  de la cuisine épurée, c’est à dire l’assiette très grande avec un filet de cabillaud, deux légumes poêlés dans de l’huile d’olive, des Baux forcémeennnntttt, et, et de la fleur de sel de Guérande, oui sans cet élémént le plat est abominablement raté, le tout facturé 40€ mini. Ca revient cher le plat pour cancéreux sous chimio !

A cause,  d’eux plein de chefs se sont engouffrés dans cette brèche commerciale et ont tué l’art traditionnel culinaire français  en se prenant pour des De Vinci et des vedettes de la Tv. On se deamnde comment font ces mecs, ils passent plus de temps sur les plateauxx que dans leurs cuisines, pardon laboratoires techniques…

Ils ont tout réinvété, revisité les plats, c’est à dire moins dans l’assiette, l’addition plus chère, oui maiiiissss ils mettent en valeur le produit…. Tu saaiiiiiissss on a mangé une écrasée de petits pois à l’huile d’argan et au vinaigre balsamique abssooolllllluuummmennnttt géééniiialllllleeeee.

Tu parles le produit qui vient de l’industrie agro-alimentaire dont ils sont tous consultant, comme le bouffon pseudo critique gastro Périco Légasse, époux de l’imposture politque Natacha Polony.Faut bien que les crapules vivent, surtout sur votre dos !

Cette nouvelle cuisine est une escroquerie, comme la nouvelle vague et l’art moderne.

Le bilan de Millau in fine est désastreux, pour le populo, il ne reste que kebabs, mcdo, subway, pizzas et autres merdes infâmes, quant aux  crétins friqués ils  se pâment devant le filet de cabillaud décrit ci-dessus, quand summum ils ne font pas la queue pour bouffer du moléculaire.

Heureusement il reste encore des restaurateurs qui ne se prennent pas pour des génies, suffit de chercher, au moins dans ces restos il n’y a ni les racailles ni les faquins.

Alors il pouvait avoir des idées de droite, attention la transgression étant de voter Sarko, faut pas déconner non plus, mais de fait il a finalement oeuvré à la destruction de l’identité française.

Comme quoi, les connards sont partout.

XR

( NDLR : Je crois qu’XR va encore se faire des amis)

 

 

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Millau : Le fossoyeur de la cuisine française est mort

  1. lamethodebronson dit :

    Il est vrai que dans les provinces ça résiste bien, on peut partager de bien bonnes choses sans snobisme et tête « vinaigre » ou « cul pincé »! Hé Melanchou ….la quantité n’est pas la qualité! On peut se faire plaisir sans se goinfrer!…à moins que vous aimiez jouer à cache cache entre les feuilles de salade et …les foies de volaille par exemple!!

    J'aime

  2. François dit :

    Camarades, mais qu’est-ce qu’on s’en bat les oeufs ! Rien à fourrer qu’un lambda de la cocote minute soit à bouffer les pissenlits par la racine ! et avec ça un ptit noir avec son pousse ! Car l’addition vient….

    J'aime

  3. TONY dit :

    Une bonne blanquette de veau Un bœuf bourguignon et ses grosses patates Une poule au pot Des plats que je trouvais encore à profusion il y a 10 ans et qui disparaissent Faire disparaître l’art culinaire français tout comme la culture et l’Histoire de France Créer une page vierge pour que les nouveaux occupants puissent distiller leurs merdes comme paroles d’évangiles et vrais culture du French Califat

    J'aime

    • lamethodebronson dit :

      Tout à fait d’accord!….et mes escalopes de veau vallée d’Auge avec  » Tout ce qui va bien autour y compris mon cidre fermier!!!!….merde alors!!! » entre tant de milliers de bonnes choses de notre ex-France!!
      Papilou de Normandie alias lamethodebronson

      J'aime

  4. Sidi Mélenchou dit :

    Il semblerait que si l’on est d’extrême droite on doive nécessairement, cliché oblige,ne baffrer que la grosse bouffe en sauce de chez nous ?!

    J’apprécie notre gastronomie plus que tout mais comme dans chaque chose il y a des degrés, si vos palais sont trop vulgaires pour s’adapter à une cuisine moins copieuse mais fine, tant pis pour vous.
    Mais ne rendez pas un gastronome responsable de votre incapacité a trouver du plaisir dans une cuisine, certes progressive, mais toujours Française.

    Quand au prix, si vous cuisiniez vous prendriez conscience que la finesse prends du temps et des moyens.

    Nous sommes le pays de la gastronomie, l’innovation n’est pas un mal pour nous, elle est un droit tant qu’elle reste harmonieuse telle que la pratiquait Millau.

    J'aime

    • Paul-Emic dit :

      il suffit de lire les livres de cuisines de nos anciens, ou leurs menus pour se convaincre que finesse de palais ne va pas nécessairement avec appétit d’oiseau.
      La plupart des intervenants me semblent plus critiquer l’arnaque qui consistait à déposer une carotte et un brocoli a côté de 50 grammes de poisson que la manière dont ces mets étaient cuisinés.
      J’apprécie la bonne voire l’excellente cuisine, je me mets aux fourneaux pour les grandes occasions, mais je me mets à table pour manger pas pour grignoter.
      Ce qu’on peut reprocher à Millau et certains autres, c’est d’avoir voulu assimiler la cuisine à de l’art. Ce n’est pas de l’art, c’est de l’artisanat dont le but final est d’enchanter ceux qui dégustent les plats, pas les chroniqueurs ou chroniqueuses en mal de régime.

      J'aime

  5. le Gaulois dit :

    MDR…C’est vrai que se taper ne serait-ce qu’un bon steak frites salade est devenu un exploit. Depuis qu’ils ont inventé les patates pour le four, pour les frites ou pour la purée, le steak à griller, et la salade bio, ça devient une épreuve … Quand on pense que les autres cons vont imposer le couscous, on a pas fini de pleurer …

    Aimé par 1 personne

  6. Biker48 dit :

    Excellent ,je suis entièrement d’accord avec vous …perso dès que je vois ce genre de plats qui tiennent plus de la décoration Artistique que de la cuisine ,je fuis…perso lors de mes balades Moto sur les petites routes départementales je me régale quand je trouve des petits restaus de village sans chichi et j’ai été rarement déçu …mais surtout je ne sors pas de la, ni avec le ventre et le porte monnaie vides….

    Aimé par 1 personne

  7. ATHENA dit :

    Rien ne vaut un bon routier. C’est dans ces restos que l’on mange le mieux et pour pas trop cher…

    Aimé par 1 personne

  8. Saddam Hussein dit :

    La « poubelle cuisine » de ce franc-mac notoire…

    J'aime

  9. Paul-Emic dit :

    Excellent j’ai beaucoup ri.
    J’ai d’ailleurs été très surpris d’apprendre qu’il était de droite. Pour moi le promoteur d’une telle cuisine progressiste ne pouvait qu’être de gauche

    J'aime

  10. Merlin dit :

    Aujourd’hui nous avons le Halal et Allah toujours vivant!
    Le plus grand cuisinier de tous les temps nous fait des têtes de veaux farcies Allah pelle!
    Un bon rôti de poule halal avec champignons Allah crème!
    J’en rêve si d’autres en crèvent!

    J'aime

  11. c est pour les snobinards parisiens ,il y a encore des restaurants on on mange copieux en france ..

    J'aime

Les commentaires sont fermés.