Exigeons des logements décents pour les migrants

Hérou et Bové viennent d’escorter 200 migrants à Nice. il est proabble que ces derniers iront iront croupir dans de misérables  Formule 1 situés dans de sordides ZI.

Ces pauvres hères méritent mieux et comme l’a précisé José Bové quand on est riche il faut être généreux.

C’est pourquoi je propose qu’ils soient hébergés dans la modeste demeure de ce héros social , en plus comme il est paysan il pourra les nourrir avec les produits bio de sa ferme.

Il appelle à ouvrir des frontières qui le sont déjà, qu’il ouvre les portes de sa propriété…

XR

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Exigeons des logements décents pour les migrants

  1. François dit :

    Ohé, Camarades, ne nous laissons pas emporter par notre générosité! Ce n’est ni chez Bové,Hidalgo ou même chez « nos » compatriotes que ces très malheureux doivent demeurer mais bel et bien, avec enthousiasme faire le chemin à l’envers et contre tout, même vent et marée!
    Impossible n’étant pas français, dans l’attente de moyens de locomotion adéquats, nous pourrions envisager pour une relance de la croissance, ériger des PVC ( parc de vie commune) qui offriraient à une foultitude d’organisme et de sociétés de manifester leur ingéniosité généreuse. Propriétaires fonciers, notaires, architectes, sociétés de matériaux, professionnels du BTP, enseignes de bricolage et de loisirs, « stars » en tout genre pourraient à hauteur de leur incommensurable engagement à éradiquer la misère humaine dans leur for intérieur et publicitaires se rencontrer dans ce grand projet PVC. Quelle aura n’auraient-ils pas? Elle serait dans des houras d’amour plébiscitée par toute la nation comme un seul macrohomme et joignant l’utile à l’agréable susciterait tant de vocations au bénévolat par toutes ces heures de travail qui à n’en pas douter allégeraient les listes de feu ANPE.
    Comme ce serait fort et grand comme leurs soupirs, tous ces gens se dévouant à retrouver la cause perdue, poussés par l’élan des frères 3 points en établissant des établissements dignes du NOM. Mon âme de laïcard républicain se dilate, pas comme ma rate, mais comme à la fête natte!
    Objection : une fois qui seront rentrés chez eux, on fait quoi de tous ces PVC ?
    Réponse : Faire et défaire est travailler et le travail, camarades, c’est la santé !!
    Alors, aux pétitions, citoyens du nouvel ordre du monde, hip,hip,hip,….

    J'aime

  2. Verdammt dit :

    Moi je suis sûr qu’il va prendre les clandos chez lui dans son kafoutch.
    Il va donner l’exemple. C’est un militant quand même.
    Ou alors il a une bouche de vieille comme on dit à Marseille.

    J'aime

    • kobus van cleef dit :

      cafoutch?
      vous êtes massaliotte?
      un mot souvent utilisé par ma mère

      J'aime

      • Verdammt dit :

        D’origine Hollandaise, j’ai presque votre nom mais né en Algérie.
        C’est du pataouette ou parler Pied-Noir. Parler qui va disparâitre.

        J'aime

  3. franpo dit :

    COLLABOS! En plus de savoir quoi penser de ce Bové, l’autre sur la photo a la gueule-type du pire gauchiste, vraiment la gueule de l’emploi. Quelle bande de pourris. Qu’ils les prennent dans leur propriété à leurs charges et qu’ils profitent de l’enrichissement culturel. On n’a pas de leçons à recevoir de collabos comme eux!

    J'aime

  4. ATHENA dit :

    Il est grand temps que ce Bové rentre à l’hospice. Sans méchanceté aucune….

    J'aime

  5. Paul-Emic dit :

    ils vont certainement apprécier les chiottes sèches du bouge à Bové

    J'aime

  6. poulpojean dit :

    Ca fait bien longtemps que Jose Bove n’est plus un paysan. Je le connaissais du temps ou mon grand pere le frequentait a Millau, sa ferme etait sur le Larzac. Mais depuis il s’est completement fourvoye au parlement europeen, et n’est plus que l’ombre de ce qu’il etait avant. En clair, un esprit corrompu.

    J'aime

  7. EQUALIZER dit :

    l’ aide à immigration clandestine … un délit qui a disparu du code pénal ? c’ est magique !

    Aimé par 1 personne

    • Jean NOGUES dit :

      Si vous allez par là (et je vous approuve), le code pénal précise-t-il que ce délit ne concerne pas l’Etat ?

      Car comment qualifier l’aide d’Etat apportée aux  »migrants » par l’achat, sur nos deniers de contribuables, d’hôtels pour y loger des clandos, accompagné de coquets revenus de survie, toujours avec nos deniers ?

      J'aime

  8. Jean NOGUES dit :

    Mais l’hospitalité ne serait pas complète si en plus, il n’offrait pas sa femme, et (s’il en a) ses filles !
    et sans capote, hein ? on est écolo ou on ne l’est pas !

    J'aime

  9. kroustibad dit :

    C’est vrai qu’elle est chouette sa case. Avec ses hublots, les clandos ne seraient pas dépaysés, ça leur rappellerait le rafiot des ONG qui ont été les chercher en Lybie.
    Allez José, montre l’exemple et accueille quelques familles de réfugiés, que le monde sache que l’hospitalité dans nos campagnes c’est sacré. Cré vin diou..!

    J'aime

    • François dit :

      Ouais, avec un bon coup de douze suivi d’un coup de rouge, car faudrait pas qu’ils viennent trop nous brouter le minou…sacré toi, va !

      J'aime

Les commentaires sont fermés.