Toulouse : Les clandos ont le droit de squatter l’hôpital

Le Conseil d’Etat vient de s’opposer à l’expulsion de 75 clandestins, qui squattent illégalement depuis un an des locaux appartenant à l’hôpital Purpan de Toulouse. Une décision qui ravit les organisation pour le droit au logement.

La justice française est toujours présente pour battre ses propres records de jobardise.

 

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Toulouse : Les clandos ont le droit de squatter l’hôpital

  1. ATHENA dit :

    Bizarrement cette photo me rappelle vaguement ce livre si décrié : Le camp des saints de Jean Raspail… A méditer…

    J'aime

  2. Jean NOGUES dit :

    Il n’y a pas que les politicards qui nous trahissent copieusement,il y’a aussi les juges traîtres. Ils ne le sont pas tous mais ils sont nombreux à l’être. Il ne faudra oublier personne.

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.