La guerre civile aura bien lieu!

francebombe.gif

Déroulement prévisible

1-Une guerre civile désirée par les islamistes, le N.O.M et donc ethnico-religieuse.

2-Police et gendarmerie vite dépassées (ceux qui voudront s’armer encore plus sauront où se fournir, croyez-le!)

3-Tout le monde tirera sur tout le monde !

4-Que feront les militaires dont plus de 30% des effectifs sont composés d’hommes et de femmes « français » de souche maghrébine ou africaine?

5-Hôpitaux vite débordés, fonctions de l’ordre qui déserteront pour sauvegarder leurs familles, fonctions médicales qui agiront de même, etc, etc.

Le chaos sera dès lors installé ! Ainsi que dans toute l’Europe !

L’essentiel de la population « française » d’origine maghrébine ou africaine, musulmane ou athée, se ralliera aux islamistes, de gré ou de force pour massacrer le sale Blanc ! Comme en Syrie, ceux qui s’y refuseront seront égorgés sur place et décapités ! Voyez aussi ce qu’ils font aux chiens lors du ramadan !

Les musulmans pratiquent cette barbarie sauf en Russie car avec Monsieur Poutine ils se tiennent à carreau ! Heureux Russes !

Le chaos sera dès lors total ! Ainsi que dans toute l’Europe !

Les approvisionnements en carburant, eau et alimentation seront une image du passé
Pillages généralisés, viols, égorgements, routes d’embuscades, etc, etc.

LE CONFLIT

Lors du conflit à venir nous pouvons, pour simplifier sans excès, dire que la population civile comportera les catégories suivantes :

1-Ceux qui n’auront pas cru à l’évidence ou qui ne l’auront pas acceptée. Ils seront les proies !

2-Ceux qui se sont déjà préparés de l’intérieur ( y compris les traîtres: nos dirigeants, les Français de souche convertis à l’islam) comme de l’extérieur à nous envahir et nous massacrer au nom d’Allah, fausse bannière du N.O.M: Ils seront les prédateurs !

3-Ceux qui, bien qu’armés, refuseront d’appartenir à l’une ou à l’autre des deux catégories précitées. Ceux-ci aussi seront des proies s’ils demeurent isolés !

4-Ceux qui sont déjà préparés ou en marche de le faire, français, patriotes et combattants. Ceux-là, organisés et structurés seront les anti-prédateurs !

Vous, où serez-vous ?

NOUS, NOUS AVONS CHOISI NOTRE CAMP !

Nous avons la force mentale pour tuer tout ennemi de la France, sans états d’âme, pour défendre notre Patrie, pour nous défendre, pour défendre nos enfants, nos voisins !

Merlin

Notes

« En France, de 2010 à 2016, le nombre de lieux salafistes a connu une hausse de 170%, selon une note émanant du Service Central du Renseignement Territorial (voir lien vers source en bas de page). Cette note révèle que, apparue en France au milieu des années 1990, la mouvance salafiste, qui contrôle 120 lieux de culte en France métropolitaine et qui compte 40’000 fidèles, exerce une influence grandissante auprès de la communauté musulmane.

Peu adaptée au mode de vie occidental, cette doctrine ultraorthodoxe prône une lecture de l’islam incompatible avec les valeurs fondamentales de la société française, précise la note du Service Central du Renseignement Territorial.

La note du Service Central du Renseignement Territorial estime que, sur les 2’358 lieux de culte musulmans recensés sur les territoires métropolitain – hors zone de compétence de la préfecture de police de Paris – 120 relèvent de la mouvance salafiste.

Le chiffre est en progression constante : il était de 44 lieux de culte salafistes en 2010, de 79 en 2012, de 87 en 2014. De 2010 à 2016, le nombre de lieux de culte salafistes a connu une hausse de 170 % en dépit de la fermeture administrative récente de plusieurs salles de prière, notamment dans le cadre de l’état d’urgence.

Le Service Central du Renseignement Territorial a isolé deux périodes de progression : entre 2010 et 2012 (+80%) – sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy donc, son Premier ministre François Fillon n’ayant manifestement pas entrepris de vaincre le totalitarisme islamique, c’est le titre de son dernier livre – et de 2014 à 2016 (+38%) – dans une période où François Hollande se disait en guerre (voir lien vers source en bas de page).

Dernier point : A la mosquée ‘Malik Ibn Anas’ d’Ecquevilly (France), mosquée animée par Youssef Bounouader, alias Abou Anas, celui-ci appelle à la haine contre les Français non-musulmans : Celui qui reste dans un pays non-musulman « doit montrer son animosité vis-à-vis des non-musulmans ; doit montrer la haine qu’il a contre eux ; et ne doit pas conclure d’alliance vis-à-vis d’eux, car le fait de les aimer contredit la foi. Les juifs et les chrétiens ont falsifié les textes sacrés et ils finiront brûlés en enfer dans d’atroces souffrances s’ils ne se convertissent pas à l’islam ». S’exprimant sur les attentats parisiens, il déclare que ces actes, en temps de guerre, ne sont pas mauvais en soi. »

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

55 commentaires pour La guerre civile aura bien lieu!

  1. JCP dit :

    Personnellement je n’appellerais pas GUERRE CIVILE, ce qui va se produire chez nous. Pourquoi ?
    Une guerre civile est un affrontement armé entre deux ou plusieurs clans, partis, d’une même nation, ayant la même nationalité, la même souche. Or l’ennemi que nous avons, déjà en grande partie, en place chez nous, n’est pas, ne se sent pas français, et surtout pas de souche. Sa nation à lui est la OUMMA, mondiale.
    Ils sont d’une solidarité sans faille, au niveau mondial. Voilà un truc qui nous manque bien.
    Il s’agira , donc, d’une guerre TOUT COURT.
    Parce que, en effet, elle est inévitable. Mais pour quand? C’est là, la question.
    Tant que les TROUDUC et BIDOCHON, auront leur steak-frites, leur khebab, leurs RTT et un peu de fric sur leur compte banque, en milieu de mois, IL NE SE PASSERA RIEN. Ils se contenteront de porter des nounours, des pti cœurs, des bougies, des dessins de faire des hommages en chantant « JE SUIS…. » lors des marches blanches, après chaque attentat, sur l’endroit de ce même attentat.

    J'aime

  2. Merlin dit :

    Là où je conserve une conviction c’est dans le simple fait que nous, les patriotes authentiques et non ceux de comptoir, sauront êteter l’ennemi, quel que soit son bord!
    Il est une statistique indéniable car démontrée militairement et lors de guerres civiles: Il faut 7 assaillant pour 1 défendeur; chiffre en dessous duquel l’ennemi est éradiqué.
    Ne pas oublier la » branlée » que l’armée napoléonienne a reçu lors de l’ occupation de l’Espagne qui dura 6 ans. Napoléon Ier avait sous-estimé le peuple espagnol; bien mal lui en prit…
    De même, les bobos et leurs collabos agissent, laissant le champ libre à l’envahisseur; bien mal leur en prendra!
    Nous aurons à nos côtés les patriotes de comptoir qui feront comme à la » Libération » des cartons dans le dos des » muzz et leurs accompagnateurs « , au lieu de le faire sur des » boches » et aussi sur des innocents (l’histoire des victimes innocentes ne doit pas être oubliée!).
    En 40 nous avions 40 millions de pétainiste et 40 millions de résistants pour une population de 40 millions d’habitants.
    Notre gouvernement et ses sbires (curetaille comprise, aux ordres de Rome) livrèrent Français, juifs, communistes, résistants en paquets cadeaux et à domicile!
    Ceci étant dit, je ne suis absolument pas germanophobe.
    Les schleus mirent 6 semaines pour traverser notre beau pays…Car ils ne couraient pas assez vite pour nous rattraper…
    Le parallèle avec ce que nous vivons maintenant est facile à faire…Mais, malgré tout, les schleus ont perdu…
    Nous éradiquerons muzz et accompâgnateurs

    Français – Patriote – Chrétien
    Force et Honneur

    Aimé par 1 personne

    • yeux patriotes dit :

      Je suis d’accord MERLIN.
      le jour où une rébellion se mettra en route en France, en une journée les mosquées, salles de prières seront toutes détruites.
      En quelques jours les cités seront rasées une par une, les souterrains construits par les racailles enfumés et explosés, les bateaux voulant apporter des combattants africains seront coulés.
      les meneurs islamiques seront abattus sans pitié, les déplacements des racailles seront impossible, les réseaux de téléphones portables et d’internet détruits ou brouillés, ils seront donc sans oreilles et sans yeux. ils ne pourront pas se fondre dans la population française de souche comme ils peuvent le faire dans leurs pays au milieu des leurs.
      leurs familles essayeront de fuir l’europe, mais espagne et italie seront sur la même mouvance et leur exode sera impossible.
      même si ils sont 20 millions en France, seuls quelques milliers seront capables de se battre, et dès que les meneurs seront éradiqués, les meutes exploseront !
      ils pensent à tord que nous patriotes baisseront la tête devant eux, mais ils ne sont pas l’armée allemande forte organisée, puissante qui est venue à 3 reprises essayer de nous dominer ! que les racailles islamiques se mettent bien ça dans le crâne.
      en irak afghanistan RDC centre afrique et autres ils peuvent se fondre dans la masse, mais en France ultras minoritaires sans armée ils se cacheront où ?
      Je crois qu’il suffit de rétablir l’ordre REPUBLICAIN en donnant enfin les ordres à nos forces armées police gendarmeries d’appliquer la TOLERANCE ZERO, le couvre feu et de leur permettre de se servir de leurs armes pour protéger leur intégrité.
      en quelques jours je vous garantis que ça sera calme dans les quartiers dits difficiles.

      Aimé par 1 personne

  3. Merlin dit :

    Ce qui se passe dans nos pays d’accueil aux gouvernants corrompus :
    1. Entre 2005 et 2014, l’Allemagne a accueilli plus de 6.000.000 de migrants
    2. Toutes les cultures ont même droit de cité. On ne reconnaît pas de culture européenne substantielle qu’il pourrait être utile de préserver. C’est une conception horizontale du lien social, c’est-à-dire entre les présents. Sa dimension verticale, pourtant essentielle, avec le passé semble désormais superflue.
    3. Dans le nouvel ordre migrant, la population hôte est invitée à faire de la place au nouvel arrivant et à supporter une coexistence qui n’a pas été voulue par elle.
    4. « Le Plan Kalergi » http://www.autochtonisme.com/2016/01/coudenhove-kalergi-l-ue-et-le-genocide-du-peuple-europeen.html
    Houari Boumédiène (Algérie) 1932-1978:
     » Un jour des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parcequ’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire.

    Omar Bakri Mohammed (imam radical, un des leaders du mouvement islamiste britannique).le 21 janvier 2007:
     » Un jour, les musulmans que vous avez enrôlés dans vos polices européennes et dans vos armées se léveront. Et ils vous écraseront »
    …………………………………………………………………………………………………………………………………
    Le niveau de corruption dans la classe politique française est élevé, ce qui vaut à la France une très mauvaise place de 26ème dans le classement international de la corruption étatique, à égalité avec l’Estonie et le Qatar, derrière les Bahamas et l’Uruguay ! 
    30% des élus ont été ou sont en délicatesse avec la Justice ou le fisc, 57 députés socialistes sont encore en attente de fin d’enquête depuis des années car il faut en moyenne de 15 à 20 ans pour qu’un élu passe en jugement.

    J'aime

  4. EQUALIZER dit :

    Guerre civile ? entre fantasme et raie alitée … la « guerre civile » ? mais « ils » nous la font depuis les années mi-70 déjà et ça s’ étale toujours plus ! encore et encore ! des territoires occupés … des souchiens qui déménagent .. ou se soumettent .. abandonnés de tous (désarmés par l’ Etat) livrés aux couteaux des égorgeurs approuvés « Mur-des-Cons » … nous avons entre 15 et 20 millions d’ envahisseurs installés comme des bernard-l’hermite , les meilleurs terres bétonnées pour loger l’ armée d’ occupation … une conquête sans combat . « ils » nous mènent une épuration ethnique et en face que faisons-nous ? enfin.. quand je dis nous … l’ électorat en général ! pas foutu de mettre non pas un pavé dans la gueule du muzz vindicatif (minimum syndical) mais au moins un bulletin de vote « Nationaliste » pour donner l’ impulsion . Alors si les « français » ne sont même pas capable de ce minimum .. vous en espérez quoi d’ autres ? qu’ ils prennent les armes qu’ ils n ‘ ont même pas ? sans aucune formation militaire ? ils sont allés où ? pendant qu’ une minorité d’ enculés votait Macron ? … ahhh oui , faire « barrage » au « danger du front national » .. putain le fn ça fait peur ! et après ça va aller pleurnicher à Nice .. sur les conséquences de leur inconséquence …

    J'aime

  5. Le Boucher dit :

    Comme dans le livre « Guérilla » les bulots trouveront toujours mille et une excuses pour ne pas mettre en cause l’origine réelle du mal. Ils chercheront même à s’auto-culpabiliser.
    Pour ma part je suis prêt, mais pas à donner ma vie pour ce pays peuplé majoritairement de connards.

    J'aime

    • Biker48 dit :

      Ce n’est pas pour eux que nous nous battrons mais pour nous ,perso je suis prêt à me battre tout simplement pour montrer que je ne me soumettrais jamais…eux seront nos cibles avec leurs amis muzz…

      Aimé par 1 personne

    • Merlin dit :

      Bonjour Le Boucher!
      Je suis du même avis que l’ami Biker48 bien que tu ne te trompes pas sur ce constat.C’est notre intégrité, celle des patriotes, notre Patrie qui sont en jeu!
      Nos ennemis, quelque soient leur appartenance raciale, nous devons les éradiquer!

      Aimé par 1 personne

  6. François dit :

    Camarades, on s’en tape, c’est faite natte !!!! aux balles, si t’ai rien !!! et prends en plein… tes mirettes, ouf! dans ce monde de la pédales, j’ai cru un instant que ce pouvait dilater ma chambre à air ! Analyse géopolitique à la macroteur puisque c’est « en même temps » que je vis et meurs.
    Suffit de distinguer et pour tous nos philosophes d’écranS, l’enfumage ne manque pas de
    cul..ot trous de balles, citoyens de france, qu’on se marre bien quand même, camarades!!

    J'aime

    • Biker48 dit :

      ????

      J'aime

    • Jean NOGUES dit :

      Eh bien moi, je soutiens que cette guerre civile n’aura pas lieu, à moins qu’elle ne soit déclenchée par le pouvoir mondialiste lui-même.

      Les français se plaignent de l’invasion migratoire, et ils ont raison de se plaindre. Mais ile ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes.

      Nous avons toutes les lois qu’il faut, et toutes les structures qu’il faut, pour faire cesser immédiatement les entrées d’étrangers indésirables, clandestins ou non, Mais aucune de ces structures ne bouge, et aucune de ces lois n’est appliquée. Le désordre vient de là, à 99 %.

      Voici ces structures et ces lois :

      1) la notion d’immigrant clandestin existe, c’est une notion juridique précise, puisque la loi précise que pour séjourner en France, il faut être en  »situation régulière », expression qui a un sens juridique précis.

      Les clandestins qui passent quand même sont donc, aux termes de nos lois, des délinquants étrangers, qu’il convient de reconduire à la frontière par là où ils sont passés.

      Or, rien de tout cela n’est fait. Pourquoi ? quel responsable politique dénonce ce scandale ? quel homme ou quelle femme ayant quelque influence le dénonce-t-il ?

      Au lieu de mener les français en bateau avec des généralités ne conduisant qu’à des impasses, telles que  »quand la guerre civile viendra, là on règlera les comptes’ (une fois qu’on a dit ça, on est bien défoulé, on peut retourne regarder le match de foot à la télé, canette de vire en main), il conviendrait de rester concret, c’est-à-dire juridique. Acun parti de droite, modérée ou extrême, et surtout pas le FN, ne dénonce jamais ce scandale, je dis ici que c’est de la complicité par omission.

      Prenons un clandestin qui viole une personne, homme ou femme, de n’importe quel âge, et qui, ce faisant, blesse cette personne violée et/ou lui transmette une pathologie, en plus des dégâts physiques directs. Qui est responsable ?

      Je dis : c’est l’Etat. Car l’Etat a édicté ces lois sur les clandestins, donc la présence du clandestin sur note sol est due à une carence de l’Etat. Il faut donc systématiquement déposer des plaintes contre l’Etat., et les faire aller jusqu’au bout,jusqu’à ce qu’il paye ! combien pour un vrai viol ? je dis : au minimum, un bon million d’euros. Et en cas de transmission d’une maladie ou de blessure invalidante à vie, deux, trois fois plus ! et les enfants qui perdent une mère ou un père, ils sont juridiquement es ayant-droits dont la vie est abîmée, foutue même, eux aussi doivent être indemnisés !

      Vous me direz :  »mais qui va entamer ces procédures ? ça coûte cher, et puis l’Etat va se défendre, il a toujours raison ! », et patin couffin. Ah bon ? et les partis, ça sert à quoi ? à part de payer de bons repas entre eux loin des couillons de votants ! lus devraient financer, avec les cotisations des adhérents, un département de soutien juridique digne de ce nom, avec avocats de renom, juristes hyperpointus, assurances ad hoc et cautions bancaires permettant de faire des avances !

      Quand on pense que MLP est avocate ! elle n’a jamais pensé à ça ? alors à quoi sert-elle !
      Ah je sais bien, il s’est récemment trouvé un politicard socialo pour prétendre que la notion d’immigré clandestin état illégale. Mais en y regardant de plus près, cette déclaration était du pipo intégral, du point de vue juridique strict. c’était une annonce voulue, une déclaration de guerre à l’Etat français actuel pour cracher sur la notion de clandestin, pour la dévaloriser, l’insulter, et le scandale est que les médias s’en soient fait l’écho, c’est- à-dire la caisse de résonance ! qui dénoncera les abus juridiques des médias pourris ? ça aussi ça devrait être le travail des partis ! mais tout le monde préfère s’écharper sur des fantômes inoffensifs, des grandes théories abstraites, pour les pouvoirs qui abusent, c’est du pain bénit ! pendant qu’ils s’écharpent envain contres des ombres, ils ne luttent pas pour du concret !

      Rien que sur ce point 1, en y réfléchissant bien, on découvre tout un univers d’idées pour se battre pied à pied au nom du droit. Les assoces habituelles, MRAP, LDH et autres, jouent sur ces absences de réactions juridiques pour faire changer les lois, petit à petit. Mais elles peinent énormément, elles sont très très loin d’avoir gagné la partie, et le sachant, elles procèdent par intimidations, par provocations ; quand elles ne trouvent aucune résistance en face, là elles foncent, légalement ou pas : les français sont-ils fondés à s’en plaindre ?

      2) Prenons les questions de santé publique. Là-dessus, l’Etat est constamment en infraction avec ses propres lois. Qui se soucie de foncer dans cette brèche, ce talon d’Achille, cet énorme caillou dans la chaussure que traîne notre Etat de droit ? pourtant quoi qu’on puisse dire, là-dessus, l’Etat est inexcusable, il faut l’attaquer, l’attaquer, jusqu’à ce qu’il rende gorge, au lieu de brasser des idées qui ne mènent à rien !

      Nous avons des lois et des administrations qui s’occupent de santé publique. Au lieu de râler contre les fonctionnaires, il faut au contraire se féliciter qu’en cette matière, il en existe, les protéger et en augmenter le nombre pour qu’ils puissent faire leur travail, tout leur travail !
      Ainsi il existe des maladies à déclaration obligatoire, par exemple la tuberculose et la syphilis. Ces maladies terribles sont contagieuses. Un immigré clandestin tuberculeux ou syphilitique se promène donc dans nos rues sans déclarer sa maladie. Il est contagieux mais ça ne se voit généralement pas sur lui. (Passé le stade secondaire, la syphilis ne laisse aune trace sur le corps pendant 10, 15 ou 20 ans avant que les nodules de la phase tertiaire ne flambent soudain pour achever la personne)
      On dispose d’estimations pas très précises du nombre de ces clandestins malades, mais en gros, ça double de nombre de cas déclarés.

      Nos avons donc, par l’immigration clandestine, des bombes biologiques qui se promènent librement dans nos rues, nos hypermarchée, nos bureaux de poste, dans les transports en commun, etc. Pour la tuberculose,c’est dramatique car la règle devient que c’est la mortelle TUR (Tuberculose ultra-résistante), qu’on ne sait pas guérir même avec sept ou huit antibiotiques. On a supprimé les hygiaphones dans les professions exposées au public, (accessoirement : qu’attendent les syndicats pour exiger leur rétablissement ?).

      L’Etat, en laissant circuler ces malades, est potentiellement responsable de l’extension de ces fléaux que nous avions mis des siècles à faire disparaître.Il est ardu de lui intenter des procédures privées, mais il faut l’attaquer sans relâche au nom de la santé publique. Il résistera bien sûr mais sur cette question-là il a tort, et il est faible, très faible, il ne faut donc pas lui lâcher les baskets. Quand la tuberculose était un fléau national, on avait créé les sana pour limiter la contagion. Et là, personne ne fait quoi que ce soit pour empêcher des malades de se balader librement partout où il y a du monde. Si des maladies connaissent ne recrudescence, il faut demander des comptes à l’Etat, l’obliger à prendre des mesures qui protègent la population.

      Pour clandestins, c’est simple : il faut arriver à non pas, en urgence, l’immigration zéro mais à  »clandestins zéro ». C’EST POSSIBLE ! alors pourquoi,l’Algérie y parvient-elle, avec moins d’administration que nous, un territoire quatre fois plus étendu et bien moins de médecins spécialiste que nous ? pourquoi l’Arabie, le Japon, la Chine y parviennent-elles ? pourquoi est-ce si difficile d’entrer an Canada illégalement, et encore pus d’y rester plus de trois jours sans être repéré ?

      Le scandale absolu est l’AME. Les gouvernants du moment la justifient en disant que sinon, on aura des malades qui circuleront partout. Alors là c’est la mort du petit cheval !
      L’AME concerne uniquement les clandestins. Donc l’Etat, avec ces arguments, reconnaît qu’il y’a a des clandestins malades qui circulent librement. Alors de quel droit les garde-t-il en France ? et de quel droit, au lieu de les renvoyer d’où ils viennent avec leurs maladies (ce que font la Canada, l’Algérie, le Japon,les USA, etc), dépense-t-il l’argent des contribuables à les soigner ? tout cela est illégal, il faut donc déposer des plaintes, et ce sont les partis, les associations compétentes, qui doivent déposer ces plaintes et sans se décourager, aller jusqu’au bout ! l’Etat délinquant entend-il obliger chaque français à héberger à ses frais un clandestin malade et à le soigner ? faut arrêter les conneries !

      Ainsi, l’impératif de santé publique est un second univers juridique infini qui attend d’être exploré et exploité par les français pour parvenir à contrôler et éradiquer l’immigration clandestine (rappel : environ 200 000 clandestins par an….).

      De plus cet impératif débouche sur la question de l’immigration légale. IL FAUT INSTAURER L’OBLIGATION DU CONTROLE SANITAIRE A L’ENTREE DE TOUT CANDIDAT IMMIGRANT LEGAL, AVEC REFUS DE L’ENTREE A TOUTE PERSONNE ATTEINTE DE MALADIE OU PARASITOSE GRAVE (il faut dresser une liste des affections entraînant obligatoirement le refus).

      Il y a belle lurette que ce contrôle n’existe plus, et là, on retrouve la responsabilité de l’Etat dans son manquement à l’impératif de santé publique : là-dessus il taut attaquer, attaquer jusqu’à ce que ça cède ! car là-dessus, l’Etat est en faute, l’Etat est responsable !

      Je le dis tout net : le contrôle sanitaire rigoureux, à lui seul, diminuait de 75 % les demandes d’immigration légale.

      3) la santé scolaire

      J’en ai déjà traité dans plusieurs interventions. Aucun retour ! pourtant c’est là un domaine où l’Etat est en infraction scandaleuse. Et cela concerne aussi bien l’immigration légale que clandestine. Le maillon le plus faible de la chaîne étatique est sa responsabilité d’exposer des enfants à des contagions. J’ai déjà indiqué qu’aucune loi ne peut obiger des parents à accepter un risque pour un leurs enfants en les envoyant à l’école publique. Donc il faut instaurer des procédures sérieuses, par la loi, pour empêcher ces contagions,c’est-à-die instaurer des procédures de contrôle sanitaire effectif et impitoyable des enfants scolarisés avant d’accepter leur inscription dans un établissement public ou privé (pour les privés, il suffit d’exiger ces procédures pour obtenir l’agrément de l’Etat). Si ça crie à cause des voiles et tutti quanti, dehors !

      Il faut aussi, c’est le travail bien compris des associations de parents d’élève, obliger l’Etat à indemniser les familles d’enfants qui, par suite de sa carence dans le contrôle sanitaire, auraient contracté des maladies infectieuses ou des maladies parasitaires comme la gale, la pédiculose ou la phtiriase.

      N.B. Aux USA, au Canada, en Australie et en Nouvelle Zélande, voici le régime :

      A) pour de courts séjours, inférieurs à un mois : obligation de montrer son billet de retour, et de déclarer où on va loger ; on remplit, dès la descente d’avion ou de bateau, dasun bureau appelé  »service d’immigration » un questionnaire santé de plusieurs pages très complet,avec indication des maladies graves antérieures, même guéries —tuberculose, etc). On doit déclarer si on a le virus du sida t si on l’a, on n’entre pas.

      De plus on signe une déclaration que si les autorités du pays découvrent un seul mensonge dans vos déclarations, vous serez emprisonné jusqu’à ce que vous ayiez payé votre billet de retour. Et si vous n’avez pas de quoi,le payer, alors vous travaillerez en prison jusqu’à avoir aigné votre billet de retour.

      B) pour des séjours de plus de trois mois, vous subissez un examen médical sur place, très complet et à vos frais, à l’issue duquel on vous dit oui ou non. Si c’est oui, on vous donne une carte de séjour (aux USA c’est la très enviée  »carte verte »).

      J'aime

      • Merlin dit :

        Bonjour Jean!
        Je vous cite:
         » Au lieu de mener les français en bateau avec des généralités ne conduisant qu’à des impasses, telles que »quand la guerre civile viendra, là on règlera les comptes’ (une fois qu’on a dit ça, on est bien défoulé, on peut retourne regarder le match de foot à la télé, canette de vire en main) »

        Personellement, je ne m’intéresse pas aux match de foot ni ne boit de bière…
        Amicalement

        J'aime

        • Jean NOGUES dit :

          Je ne vous ai pas attaqué perso, Merlin ! d’ailleurs peut-être ai-je tort, je me suis mal exprimé. Car mon texte est un programme de guerre civile sans violence, donc bien plus réaliste que l’attente d’une explosion classique avec armes, sang qui coule etc. Mais je suis bien conscient que ce programme que je décris, bien qu’il soit frappé au coin du simple bon sens, nécessiterait un dur combat (pas forcément armé) pour être appliqué. Le plus dur serait de faire comprendre sa nécessité aux français.

          J'aime

          • Merlin dit :

            Je ne me sentais pas attaqué personnellement; je trouvais simplement que le raccourci était quelque peu rapide parmi les buveurs de bière 🙂 Padamalgame…
            Je ne cherche pas à vous circonvenir, Jean, mais ce que vous proposez est du domaine de l’utopie, belles propositions mais utopiques.
            NOS DIRIGEANTS NE VEULENT PAS DE CES DISPOSITIONS!
            Ils veulent achever le grand remplacement!
            LEUR SEULE POLITIQUE ENVERS LE FRANCAIS DE SOUCHE EST DE LE FAIRE DISPARAÎTRE PAR FORCAGE!!!
            Vous êtes un homme intelligent qui avez une culture certaine, culture qui vous permet de débattre sur le présent, considérant le passé!
            Et je ne vous passe pas de pommade! Ce n’est pas le genre de la maison!
            Ce que vous aimeriez est une chose; ce qui se passe en est une autre que nous ne pouvons pas maîtriser en dictature!
            Nos institutions sont toutes vérolées, notre armée l’est aussi pour beaucoup, la justice française est devenue le Grand Méchant Loup pour son peuple et s’appelle désormais: « L’Injustice Pour les Souches dFrançaises » (I.S.F ;))
            Faire comprendre cela à un peuple lobotomisé et globalement parfaitement inculte et lâche (gleurs et bougies)? « Donnez-leur du pain et des jeux »…
            Ce sonr quelques raisons pour lesquelles le Gaulois qui aime sa Gaule finira par ouvrir le feu. Les dirigeants sous l’égide du N.O.M seront parvenus à leurs fins!

            J'aime

        • Jean NOGUES dit :

          D’aillleurs même si la violence finit par s’imposer, ce n’est jamais qu’une transition, après laquelle il faut demander des comptes. Et là, de toutes façons, tout ce qui est évoqué dans mon texte devra être payé, tout, tout, tout, avec priorité aux viols. Les violeurs ne méritent pas une mort rapide. S’ils vivent encore, il faudra les maintenir en vie le temps qu’ils aient tout payé avec intérêts. Sinon, il faudra que ceux qui les ont laissé faire payent à leur place.

          J'aime

          • Merlin dit :

            Lorsque s’imposera la violence, nous ne pourrons ni en prédire la durée ni savoir jusqu’où elle nous ménera. Et si nous parvenons à rebâtir une « société », il sera certain que nous passerons par ce que vous évoquez dans votre texte!

            J'aime

            • Jean NOGUES dit :

              Je me déclare satisfait par votre texte, Merlin, les règlements de compte ne devront pas se limiter aux personnes, il faudra faire payer,faire payer, tout faire payer avec intérêts composés, faire payer pendant au moins une génération. Depuis 1981, je vis un cauchemar non à titre perso mais de voir ma patrie se démolir peu à peu comme une maison mal entretenus où rentrent toutes les plantes indésirables, toutes les vermines, toutes les bactéries, tous les virus. Nos paysages restent encore beaux dans l’ensemble mais quand je les contemple, j’ai du mal à retenir mes larmes quand je pense qu’au train où vont choses, ce ne sera plus les paysages des enfants de vrais français, de ma patrie qui se continuera….déjà je sais que ce que j’ai vécu enfant (les plages du Roussillon absolument libres de toute foule, avec les pêcheurs qui rentrent au petit matin de leur pêche nocturne au lampareau, et qui vendent leur poisson d’une fraîcheur et d’une qualité incomparable deux heures plus tard, pour des sommes dérisoires, accessibles à toutes les bourses (j’ai des photos qui feraient rêver), ce que j’ai vécu là à coups de quatre mois par an à vivre pieds nus en maillot de bains du matin au soir, nager (dès l’âge de six ans….), jouer sur la plage absolument libre, bronzer, se promener dans le village côtier où les modestes et discrètes villas bordaient la plage, et pourtant chez moi on n’était pas riches, le soir avant de se coucher, on admirait depuis cette plage le phare du cap Béar (distant d’une vingtaine de km) avec son faisceau lumineux qui balayait la mer en tournant continuellement, on comptait les secondes….ce que j’ai vécu là, même des richards comme M. Trump ne pourront plus jamais le vivre. Ca m’a insufflé un sentiment de liberté individuelle indestructible, qui ne s’éteindra qu’avec moi.

              L’idée de la mort collective de tout un peuple qui était le mien est incomparablement plus terrible que celle de la mort individuelle dans un pays qu’on aime, entouré de ses enfants et petits enfants à qui on a appris notre belle langue, et qui se continue en s’améliorant. Depuis 1981, j’ai le sentiment de vivre ce qu’ont dû vivre les derniers Incas et ce sentiment me désespère à un point inimaginable. Je crois que je supporte bien mieux l’idée qu’un jour l’humanité aura disparu en entier, cette dernière idée est beaucoup moins angoissante car elle fait partie de l’ordre des choses de la nature dans laquelle notre esprit pense, une donnée qui nous échappe à tous. Tandis que ce qui rend malade c’est qu’on voit très bien ce qu’il suffirait de faire pour sortir de ce piège immonde de la mort programmée de tout un peuple, et que ce peu qu’il faudrait faire ne se fera peut-être jamais. Cet avenir sombre je le vis comme une dépossession cosmique, une injustice géante, quand on se concentre là-dessus on côtoie la folie, bien que mon caractère soit assez trempé pour que je ne risque jamais de me laisser aller à la folie. Mais qu’est-ce que c’est dur !

              J'aime

              • Merlin dit :

                Bonsoir Jean,
                Je comprends tout à fait votre désarroi qui oscille entre colère énorme et souffrances! Ici, nous sommes des Patriotes qui souffrons aussi de voir notre France enfouie sous les immondices, notre Patrie prostituée par les  » grands » qui croient nous asservir, tous…Leur réveil sera brutal et leurs jugements expéditifs. Cependant, il ne faut pas s’armer d’une haine aveugle qui ne peut que nous desservir, nous poussant aux pires stupidités et causer notre mort avant l’heure. Il convient de garder son énergie pour le déclenchement des hostilités et faire ce que nous aurons à faire, sans états d’âme mais sans folie meurtrière! Ne nous mettons pas au niveau des assassins sanguinaires ni à celui des responsables qui permettent les exactions au point tel que cela a une odeur forte d’encouragement!
                Pour nos dirigeants, ce sera le peloton d’exécution sans haine mais sans pitié. Pour nos CPF, on fera comme l’on pourra…Beaucoup d’entre nous mourront et ce ne sera que le juste prix à payer pour nos lâchetés et veuleries passées…Nous ne pourrons pas nous permettre de rebâtir, ne serait-ce qu’un semblant de société sur ces mêmes fondements qui nous ont amenés là où nous en sommes aujourd’hui!
                Que pourrions-nous alors dire à nos enfants, nos petits enfants s’ils nous posaient cette seule question;
                 » Papa, Papi, pourquoi avez-vous torturé ces hommes qui ont agonisé des heures durant? Pourquoi tant de barbarie?  »
                Nous ne pourrions rien répondre car nous aurons été brisés par notre propre fait.
                Ceux qui vous diront que tuer est anodin, ceux-là sont des menteurs ou des fous ou ceux qui ont franchi le pas vers la désintégration de leur âme, devenant tout aussi fous que les seconds cités!
                Je vais aller plus loin, tuer par arme à feu marque à tout jamais, tuer à l’arme blanche est la chose la plus difficile qui soit car elle est intimiste et dans l’esprit, ce n’est plus une ogive  » anonyme  » qui aura explosé le crâne de l’ennemi mais une lame qui aura tranché et eviscéré provoquant des jjaillissements de sang souvent puissants et pas beaux à voir
                Que le frère qui a déjà été dans l’obligation de tuer lève la main pour me dire que je divague…
                Mes propos pourront paraître morbides; ils ne le sont pas. Nous serons tous confrontés à une ignominie comme jamais il n’y en eut sur terre. Du reste les experts mondiaux ne se cachent pas pour le dire! Et ce qui est terrible dans cette assertion, c’est que le point de non retour est déjà franchi…
                Nous devrons tuer ou être tués et que Dieu nous donne la force d’un esprit clair afin que nous accomplissions notre mission sans pitié mais sans cruauté gratuite. Faisons ce que nous avons à faire en tant que valeureux et fiers Gaulois!
                Retrouvons la France belle, pure et propre de notre enfance afin que nos enfants redeviennent des enfants et que nous Gaulois guerriers puissions retrouver l’apaisement de l’âme§
                Comme vous et tant d’autres nous ne pouvons oublier ce que fut notre France.
                Bonne soirée Jean et que La Force vous accompagne!

                J'aime

                • Jean NOGUES dit :

                  Merci Merlin pour votre texte, qui m’incite à vous serrer la main.

                  Je l’approuve en entier mais je tiens à reproduire ici le passage qui me semble central :

                   »Pour nos dirigeants, ce sera le peloton d’exécution sans haine mais sans pitié. Pour nos CPF, on fera comme l’on pourra…Beaucoup d’entre nous mourront et ce ne sera que le juste prix à payer pour nos lâchetés et veuleries passées…Nous ne pourrons pas nous permettre de rebâtir, ne serait-ce qu’un semblant de société sur ces mêmes fondements qui nous ont amenés là où nous en sommes aujourd’hui! »

                  Et si je n’avais droit qu’à, une phrase à en retenir, ce serait :

                   »Pour nos dirigeants, ce sera le peloton d’exécution sans haine mais sans pitié »

                  Et s’il me fallait définir l’essentiel de cette ligne, ce serait :

                   »sans haine mais sans pitié ».

                  Ces cinq mots glacials décrivent mon exact état d’esprit quand je ronge mon frein face à la catastrophe actuelle.

                  J'aime

  7. Ping : La guerre civile aura bien lieu! - Les Observateurs

  8. Biker48 dit :

    Certains sont organisés et préparent l’offensive ,j’en suis ….nous ne pouvons pas nous étendre ici mais j’incite les Patriotes quelque soit leur age ,ceux qui ne veulent pas subir à se regrouper dans les mouvements Patriotiques ….

    Aimé par 1 personne

  9. Jean NOGUES dit :

    Il y a des moyens non-violents de se battre qui feraient paniquer et vaciller le pouvoir

    J'aime

    • Merlin dit :

      Jean, Le rêve s’est achevé…
      Nous aurions pu agir, il y a 40 ans déjà…Mais la vie confortable que nous menions alors, nous offrant notre foin quotidien, nos verts pâturages aux sons des clochettes s’en est allée nous menant de l’élevage extensif à celui d’intensif. Les moutons ne broutent plus dans leurs airials, ils mastiquent dans leurs H.L.M, chacun chez soi. Ils n’osent plus en sortir. Les béliers de souche ont toujours des cornes mais les couilles s’en sont allées vers les autres béliers, toutes souches confondues. Pendant ce temps les nombreuses brebis galeuses ou en passe de le devenir se sont fait saillir par les boucs à grandes barbiches pour nous inonder. Ceux-là ne ignorent tout de l’agnellerie. Ils créent des générations de boucs à grandes barbiches qui à leurs tours prorogent le processus.
      La boîte à image ne fait pas partie de leur quotidien; leur endoctrinement vient d’ailleurs. Il vient du  » Grand Chef Bouc  » qui se tient debout, fier de ses sabots brillants, de ses cornes gigantesques, de ses yeux de braise. Il se rit du mouton de souche car Satan l’habite. Et ça fait mal!

      J'aime

      • Biker48 dit :

        Les moyens non violents …allez expliquer ça aux primates égorgeurs…..ce sera au contraire très violent ….

        Aimé par 1 personne

        • Jean NOGUES dit :

          Je suis de ceux qui n’oublient jamais rien. Jusqu’à mon dernier souffle, je n’oublierai jamais, jamais, jamais, les barbaries et crimes contre l’humanité commis par les assassins du FLN.

          Mon texte suggérait des possibilités immédiates, il se voulait une mise en garde contre une tentation à la  »désert des Tartares ». C’est-à-dire, ne pas prétexter l’attente d’un embrasement violent avant d’agir comme il est possible d’agir ici et maintenant. Entre rien et un paquet de plaintes contre l’Etat pour mise en danger des enfants, et un autre paquet de plaintes pour carence de l’Etat ayant entraîné l’invalidité à vie, la mort ou la contamination criminelle irréversible, je pense que  »rien » n’est pas la bonne solution. De plus toutes ces plaintes doivent être assorties de demandes d’indemnisations à crever !

          J'aime

          • gator973 dit :

            Tout ce que vous écrivez est louable mais… utopique. Car, PN comme moi, vous savez au fond de vous que l’Etat peut nous trahir du jour au lendemain, écraser, fusiller ses opposants, et le monde arabe n’obéissant qu’à son pédophile égorgera ceux qui demanderont le respect des lois.

            J'aime

            • Jean NOGUES dit :

              Hélas vous n’avez pas tort, cet Etat est cynique et n’aime pas les français ; mais ça n’empêche peut-être pas de déposer les plaintes que je dis.Je viens de lire les textes ignobles d’un médecin de Roubaix visiblement vendu, kollabo jusqu’au bout des ongles. Il ne m’intimidera pas, il ne m’intoxiquera pas ! il soutient qu’il n’a jamais vu de gale chez ces  »populations ». C’est un argument infect,aussi infect que la gale elle-même. L’unique façon de savoir la vérité c’est d’instaurer des procédures sûres de contrôle individuel des écoliers, chaque matin, pour s’assurer qu’ils ne sont pas atteints de maladies contagieuses ni de parasitoses dégueulasses comme gale, pédiculoses et phtiriases. Ces procédures concernent tout le monde et ne préjugent pas de qui est porteur ou pas, je serai le premier à reconnaître une vérité quelle qu’elle soit, si obtenue de cette façon, donc je ne discrimine personne a priori ! ce médecin vendu est payé pour empêcher la mise en place de tels contrôles (qui existaient jadis!). Par ce refus, il déshonore la médecine et mériterait d’être radié par le Conseil de l’Ordre.

              J'aime

          • Jean NOGUES dit :

            j’en appelle aux spécialistes anciens militaires qui lisent ce site, et qui disposent d’informations plus précises que les miennes.

            Souvenons-nous : de Gaulle, avant de mettre en oeuvre sa politique de dégagement de l’Algérie, avait tenu à vaincre le FLN à plate couture. Ce  »travail » fut mené à bien sans faiblesse, par le général Challe, qui cassa les reins au FLN sans pitié, le traquant jusque dans ses caches rurales les plus reculées du djebel. j’ai le souvenir de reportages tv où l’on voyait des soldats de l’ALN sortir d’une grotte très basse, dans une montagne déserte aussi loin que portait la vue, où nos armées les avaient enfumés comme des renards ; on pouvait les voir sortir un à un avec les mains levées, collées sur les oreilles sur la nuque. Ces opérations réussirent au-delà de toute espérance, à tel point que le FLN se vit obligé de s’installer définitivement en Egypte et que la Wilaya d’Alger, de loin la plus importante, demanda discrètement une paix séparée ( la fameuse  »paix des braves » qu’avait suggérée de Gaulle deux ans plus tôt), ce furent les célèbres  »tentatives de négociation » de Si Salah, rejetées par de Gaulle—-ce rejet lui fut maintes fois reproché—

            Cette incontestable victoire de nos armées sur le FLN, acquise sur le territoire de toute l’Algérie, fut suivie d’un grand calme dans tout ce pays, d’Alger à Tamanrasset et de l’oranais au constantinois.

            Alors je m’adresse àc es éventuels anciens militaires pour vérifier le point suivant : entre fin 1959 et fin 1960, le nombre d’attentats du FLN fut le plus bas des sept années de cette  »guerre ». Et nos pertes militaires poprement dites fut lui aussi très bas. Je ‘n’ai pas de chiffres précis mais j’ai le sentiment que le total de toutes ces pertes humaines françaises en Algérie ente fin 1959 et fin 1960 a été inférieur au nombre des victimes de la guerre urbaine actuelle qui nous font les djihadistes depuis début 2015 jusqu’à aujourd’hui. Car il n’y a pas que le Bataclan, Charlie, Nice, les Champs Elysées et tutti quanti. Il y a aussi toutes les nombreuses victimes dont on ne parle jamais, des français de souche assassinés, des blessés graves qui en meurent un ou deux mois plus tard, des femmes martyrisées qui n’ont pas survécu, des victimes du Bataclan décédées bien après ‘l’événement et qu’on a omis de rajouter au bilan final de cette tuerie précédée de barbaries et tortures, de ces gendarmes et policiers qui ont perdu la vie sans qu’on en informe le public, etc. Franchement ça vaudrait le coup qu’on calcule tout ça à l’unité près et qu’on fasse la comparaison. Ce qui serait encore mieux c’est qu’on fasse la comparaison pour les blessés graves ayant survécu mais avec invalidité permanente.

            Cette comparaison me semble indispensable pour apprécier à sa signification exacte la situation actuelle réelle de la France. Si elle n’est pas faite ici, cette comparaison,ne comptez pas sur les dictatures socialistes actuelles pour la faire à notre place !

            J'aime

            • Paul-Emic dit :

              En fait plusieurs anciens ont écrit, il « suffirait » de compiler ces données ou d’aller les chercher dans les archives nationales. Mais ça ne se fait pas à la petite semaine. En France un travail de ce type n’est considéré comme valable que s’il a la patte d’un diplomé

              J'aime

              • Jean NOGUES dit :

                On se fout des diplômes dans l’affaire, ce qui compte c’est ce qui est vrai. Et ce qui est vrai, je soupçonne que c’est ceci : ce que les français ont subi en France depuis quelques années est pire que ce que les habitants de l’Algérie française ont subi entre fin 1959 et fin 1960. Dit autrement, malgré les assassins du FLN, il est probable que la sécurité dans la totalité de l’Algérie française entre fin 1959 et fin 1960 ait été sensiblement meilleure qu’en France depuis, disons, 2013. Je crois me souvenir qu’Alger a vécu une année entière sans un seul attentat (Massu, s’il vivait encore, confirmerait….).

                J'aime

                • Paul-Emic dit :

                  J’ai connu l’Algerie à cette époque de 55 à juillet 62.
                  Vous pouvez faire le meilleur document du monde il n’aura d’audience que si vous avez vous même vécu les événements comme acteur (et encore, nombreuses contrefaçons sur le marché) ou si vous avez une validation universitaire. C’est comme ça et ça a un avantage c’est que ça évite quand même que n’importe qui écrive n’importe quoi comme cette histoire abracadabrantesque de petite fille évadée d’un camp et traversant l’Allemagne de l’hiver 44/45 avec une meute de loups ( sans rapport juste à titre d’exemple).
                  Pour en revenir à l’Algerie ça s’était bien calmé après disons 58/59 mais dans le bled il a eu des opérations pratiquement jusqu’à la fin.

                  J'aime

          • Jean NOGUES dit :

            Vous vous souvenez des  »porteurs de valise » ? ben qu’est-ce qu’ils en ont fait, des petits ! on en voit partout, à la télé, dans les radios, dans les allées du pouvoir, dans les mairies, ça pullule !

            Aimé par 1 personne

    • Paul-Emic dit :

      Ha ha ha ! Vous connaissez sans doute la blague en passe de devenir un adage
      « La dictature c’est ferme ta gueule, la démocratie c’est cause toujours »

      Aimé par 1 personne

  10. Chris-63 dit :

    Salut,
    Le jour où tout va s’embraser les moutons les plus endormis ne réaliserons toujours pas que c’est la guerre. Une guerre « interne » où il n’y aura aucune pitié pour personne, une horreur comme on ne peut imaginer. En dehors des tueries, le pire sera les tortures sans limites. Les seules victimes et cibles seront les blancs !
    Je me souviens d’une entrevue de Pierre Hillard mettant en garde les pauvres moutons. Ceux qui vivent dans les villes seront les premiers exterminés, les faibles, les malades, les personnes âgées n’auront aucune chance de fuirent.

    Il existe des alternatives à l’abattoir, et beaucoup s’y préparent… discrètement car eux savent que ce sera chacun pour soit et arrive à franchir le pas.
    Nous avons nous aussi le choix ; soit attendre et croire que l’on pourra se battre avec un couteau face à une horde de sauvages, soit se préparer seul discrètement dans son coin en se disant chacun pour soit et tant pis pour les autres, ou alors s’organiser par groupe et mettre en place des points de chute/de rassemblement/de zones de survie d’urgence.
    Quoi qu’il en soit, avant même que tout explose il faudra fuir les villes.

    Ceux qui ne sont, qui ne seront pas préparer mentalement à tuer pour ne pas être tué, ceux-là sont déjà mort !

    J'aime

  11. Fatigué d'être français dit :

    La Russie est confronté aux même problèmes que nous. Hiver démographique, on voit dans les rues beaucoup plus de jeunes femmes russes la bière à la main que poussant un landau.
    Une explosion démographique de la population musulmane, celle ci est en cours de radicalisation. Par exemple, dans la république autonome tchétchène, les femmes n’ont désormais plus que le droit de raser les murs. A cela s’ajoute, une immigration massive de musulmans en provenance des anciennes républiques soviétiques d’Asie centrale.

    il y a eu à Moscou des prières de rue géante, une d’elle a rassemblé un million de musulman. Le pouvoir tente de lutter contre ces phénomènes alors que ses homologues européens les encouragent.

    J'aime

    • > on voit dans les rues beaucoup plus de jeunes femmes russes la bière à la main que poussant un landau.

      N’importe quoi! Vous êtes allés souvent en Russie, ou bien vous lisez Le Monde? C’est justement tout à fait le contraire!

      Les prières de rue à Moscou… 4 millions de muz environ dans la ville et sa banlieue (sur 18 millions d’habitants). 5 mosquées. Chaque fois qu’un imam dépose un permis de construire pour une nouvelle, c’est nous, habitants de Moscou, qui descendons dans la rue pour nous y opposer. Chaque fois avec succès. Et de toute manière ni la mairie ni le gouvernement n’en veulent. Deux fois par an, prière de rue à Moscou. 2 fois. A Paris, 365 fois? Par ailleurs nos organes de sécurité savent *tout* ce qu’il se passe dans les mosquées lors des prêches, etc. Les abords sont très sévèrement contrôlés et en cas du moindre dérapage, les arrestations pleuvent. Et puis… Avec 4 millions de muz a Moscou, vous pouvez vous y promener sans crainte d’être emmerdé, agressé, insulté, attaqué etc. Et chez vous?

      En Chechnya la situation est particulière: Vladimir Poutine a donné quasiment pleins pouvoirs à Kadyrov en échange de l’éradication totale du terrorisme. Kadyrov a employé les mesures adéquates, le terrorisme en Chechnya c’est fini. Il a c’est vrai instauré un islamisme dur mais pour parler simplement, on s’en fout, il n’y a que des musulmans là-bas. Donc ma foi… Ceci dit Kadyrov n’est plus bien en odeur de sainteté et le FSB veut sa peau… Au sens figuré bien sur…Je pense qu’il sautera après l’élection présidentielle l’an prochain en Russie, si du moins Poutine trouve quelqu’un à mettre à sa place…

      Une différence de base est que « nos » muz sont chez eux en ex-URSS. « Vos » muz viennent chez vous, vous piller et vous chasser. Mentalité bien différente, ce qui n’empeche pas que nous savons parfaitement quel est le danger, et que nos services de securite s’y sont prepares depuis longtemps. Le jour ou « ils » vont bouger, la riposte sera immediate et severe. Et vous verrez que les « jeunes femmes russes » auront une kalac et un landau, plutôt qu’une bière! Sans oublier le drapeau Russe.

      Ivan M.Frakov, Moscou

      Aimé par 2 people

      • EQUALIZER dit :

        et en Russie , même le Parti communiste est « nationaliste » (voir Ziouganov) .. les pires connards sont chez nous en Francarabia ! comme je peux le voir sur le bulbe de l’ église orthodoxe toute proche , le croissant est tout en bas … ce qui veut dire ce que ça veut dire ! il reste SOUS la croix … hourra !

        J'aime

      • Paul-Emic dit :

        Une réponse qui nous rassure

        J'aime

  12. Merlin dit :

    Ce texte est issu de mon dossier  » Survivalisme et Résistance  » que je mis en oeuvre en 2016 pour le finir en 2017. Certains faits ont donc pu m’échapper.
    Je savais pour la « nounou » et l’enfant mais cela m’était apparu comme un acte tellement isolé que je ne le pris pas en compte, par souci de ne pas généraliser, de ne pas me comporter en merdia charognard! Depuis, les choses ne se sont pas améliorées, ce que vous rajoutez est édifiant: même en Russie!!!
    Merci, donc, d’avoir apporté ces rectifications qui sont objectivement d’une importance certaine

    J'aime

  13. Paul-Emic dit :

    Que ceux qui se croient capables de résister se préparent à se battre et à mourir

    J'aime

  14. JC. P. dit :

    C’est aussi en RUSSIE qu’une moukère musulmane (pléonasme) avait décapité une gamine de 4 ans dont elle avait la garde, dont elle était la « nounou », et elle avait brandi la tête coupée de la gamine, dans la ville, devant une bouche de métro si je me souviens biens. Les musulmans créent des problèmes partout dans le monde, partout où ils sont implantés, partout où ils s’accrochent comme des moules au rocher, ou comme des morbaks. MÈME EN RUSSIE. Mais dans ce pays, toutes les infos ne filtrent pas et / ou ne passent pas leurs frontières.

    J'aime

  15. JC. P. dit :

    Je suis d’accord sur TOUT. Sauf : « Les musulmans pratiquent cette barbarie sauf en Russie car avec Monsieur Poutine ils se tiennent à carreau ! Heureux Russes ! » J’ai vu des prières de rues IMPRESSIONNANTES, EFFRAYANTES, ÉPOUSTOUFLANTES, INQUIÉTANTES en Russie, et PERSONNE, pas même Vladimir ne disait rien. Il y a eu des attentats musulmans, AUSSI, en Russie. Même en Russie ils font, PRESQUE, comme ils veulent. J’ai bien dit « presque ».

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s