Trudeau est un con mais tout s’explique

Le bellâtre islamophile grand pote de Macron,  on pourrait avoir de mauvaises pensées, vient de déclarer dans une interview au Bild Zeitung :

«J’ai été élevé à aimer la culture allemande et sa nourriture. Même le chou rouge», tout  en précisant que son beau-père est né en Allemagne de l’Est. Voilà point commun avec Angela la balance de la Stasi. Et comparant les boches avec les canadiens il a eu un mot sympa pour les québécois.

«Non, vous êtes plus organisés, peut-être, que ce dont sont capables les Canadiens. Nous avons assez de sang français et latin en nous pour être moins organisés».

Je savais que c’était une tête de con, le genre de vendeur de bagnole d’occase rien que tu vois sa gueule tu vas chez le concurrent. Maintenant tout s’explique, franchement la nourriture allemande ça te marque à vie c’est clair…Et c’est très mauvais pour les neurones c’est scientifiquement confirmé.

Macron n’aurait-il pas aussi un peu trop bouffé des bratwurst ? Ou alors Brigitta…

XR

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Trudeau est un con mais tout s’explique

  1. Jacqueline Massad dit :

    vous n’avez rien compris à sa politique!!!! c’est grâce à ces actions que nous vivons en paix au CANADA. come on wake up people!!!!!

    J'aime

  2. franpo974 dit :

    Fils de pute au sens propre si je comprend bien. BÂTARD. Il est garé où son chameau?

    J'aime

  3. Saurer dit :

    Il parait qu’avec la Grosse Bertha, il se réunissent régulièrement pour manger la soupe aux choux. Et après le repas ils font des concours de pets. Jusqu’à présent, c’est la Grosse Bertha avec son gros cul, qui gagne à chaque fois …

    J'aime

  4. Merlin dit :

    Trudeau est un pourceau!
    Une grande partie des patriotes canadiens l’aiment tellement qu’ils le verraient bien sur un bateau en djellaba…Et boum!

    J'aime

  5. Saddam Hussein dit :

    Selon certaines sources, ce connard serait le fils naturel de Fidel Castro. Sa mère a été la maîtresse du Barbudo durant plusieurs mois. Ajoutez une barbe à cette face de trou du cul et vous retrouvez Fidel d’il y a 60 ans.

    J'aime

    • Anonyme dit :

      Trudeau a aussi été élevé à détester la culture française des québécois. En plus d’être d’un illogisme patenté, c’est un sérieux handicap pour un premier ministre de pays qui se dit axé sur le multiculturalisme.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.