Marine Le Pen rend hommage à une meurtrière de masse

marine-degage

Simone Weil, responsable de millions de morts dans les avortements, a reçu un hommage larmoyant de Marine Le Pen. On n’en dit pas plus, mais comme le dit un de nos lecteurs, « après les turlutes aux tarlouzes, les turlutes aux muz, voici les turlutes aux avorteurs ».

MLP, c’est une confirmation, est au même niveau que les autres politicards: A abattre!

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

36 commentaires pour Marine Le Pen rend hommage à une meurtrière de masse

  1. odin29 dit :

    Cette  » grande dame  » haïssait les Français et les Occidentaux en générale. Lisez  » L’Oeuvre de Chair  » de Vincenot qui raconte l’épisode où cette  » grande dame  » lors d’une crise de nerf avait craché à ses petits copains du quartier latin:
     » Je tuerai vos enfants dans le ventre de leur mère et je vous ferai payer pour ça « …Eh oui et Vincenot précise bien que cette furie est devenue ministre…Tout est dit.

    J'aime

    • Jean NOGUES dit :

      Non, rien n’est dit. Quand on balance des accusations graves, on ne procède pas par allusions qui nécessitent une interprétation. On nomme et on démontre. Tout le reste n’est qu’hypocrisie et lâcheté.

      Admettons que Simone Veil ait intenté un procès pour faux contre cet auteur. Avec ce procédé et un bon avocat, il s’en serait tiré à tout coup, en démontrant qu’il n’avait jamais voulu parler de Simone Veil. C’est trop facile ! c’est le procédé généralement employé par le Canard Enchaîné, qui s’évite ainsi de nombreux procès qui seraient pourtant bien mérités.

      Par suite, ce procédé à clés est une immonde lâcheté, s’il vise sans ambiguïté une personne précise . Combien de lecteurs auraient su que Vincenot avait accusé Simone Veil de ce que vous dites si vous ne leur aviez pas donné la solution de l’énigme contenue dans le livre ? aucun humain de bonne foi ne peut adhérer à une accusation dont la seule base est une allusion écrite dans un livre, en forme d’énigme nécessitant interprétation !

      J'aime

      • Anonyme dit :

        Nogues. Vous prêtez à Henri Vincenot des méthodes de lâche, ce qu’il n’était pas. C’était, lui, un brave bourguignon qui racontait sa vie, son parcours, sans parti pris et s’il a pris la précaution de ne pas citer de nom c’est qu’il connaissait la capacité de nuisance ( déjà à l’époque ) des  » élus  » ,auto proclamés, de Dieu.
        Vincenot était un grand monsieur, un grand Français qui ne mâchait pas ses mots et était honnête comme l’étaient nos grands pères. Entre un Monsieur Vincenot qui m’a fait rêver et qui m’a instruit et une weil qui a fait tuer des dizaines de milliers d’enfants…je n’hésite pas une seconde.
        Monsieur Vincenot lui était respectable. C’était un homme du terroir plein de bon sens.
        Votre weil qui n’a absolument rien laissé au peuple et rien fait pour le peuple de France restera une avorteuse industrielle, c’est tout.
        Ceci dit sans animosité aucune. Bien à vous Nogues…

        J'aime

        • Anonyme dit :

          Euh…ce n’est pas anonyme c’est de moi odin29.

          J'aime

        • Jean NOGUES dit :

          Vous m’écrivez poliment, je vous en remercie.

          je sais bien que Vincenot est un bon écrivain et sûrement un brave homme. Mais dans cette affaire, on nomme franchement ou on s’abstient.

          Ce n’est pas bien d’accuser Simone Veil du pire comme le font ici certains. Ils oublient qu’on ne parle jamais des pères dans l’affaire.

          Simone Veil, ma carrière me l’a fait connaître, car elle appartenait à la HS de la grande ville de l’Est, où j’étais en poste. Son milieu était une bourgeoisie honorable, de vieille souche et pas du tout à gauche. Plusieurs étaient même membres du FN, comme par exemple le professeur d’Histoire Dreyfus, à l’Université. Ces gens-là étaient français d’abord, je l’atteste. je trahirais ce qui fut ma profession si j’en disais du mal, leurs enfants étaient parfaitement éduqués et leur tenue était irréprochable, c’étaient des étudiants splendides et bosseurs comme on les aime, férus de culture française.

          Les accusations contre Simone Veil ne sont pas fondées. Elle aimait la France et contrairement à beaucoup de cuistres qui sévissent sur nos médias, ses souffrances pendant 39-45 n’ont pas été d’opérette, toute sa famille a été liquidée mochement.

          Elle n’est pour rien dans les dérives consécutives à sa loi, qui sont toutes le fait des socialistes à partir de 1981. j’ai écrit assez de contributions sur ce fil pour qu’on comprenne que Giscard lui avait confié une mission de haute difficulté mais indispensable, la boucherie des avortements bricolés ne pouvait plus continuer. Giscard a donné tous les chiffres et cette loi, ce n’est pas lui qui l’a demandée, c’est le corps médical, qui n’en pouvait plus de voir arriver des femmes souvent jeunes et fichues pour la vie. (De même que c’est le corps médical qui a demandé, peu avant, la limitation généralisée de vitesse sur nos routes, pour que le massacre routier cesse ; en 1972, ce fut une catastrophe équivalente à ce qu’on subit pendant les guerres, avec énormément d’infirmes moteurs à vie, plus de 20 000 morts au total et de100 000 blessés graves, etc.

          Parmi les familles estimables que j’évoquais plus haut, il y avait celle de Mendès-France, qui a lui aussi réellement aimé notre pays. Cette famille nous a donné de brillants scientifiques qui nous font honneur, notamment en Mathématiques. Je ne vous en veux pas moi non plus, mais sincèrement, vous faites fausse route. Je vous le dis sans animosité et même j’en suis peiné et désolé, vu le ton de votre message. Je pense qu’avec le temps, vous regretterez cette attitude spontanée excessive et mal fondée.

          J'aime

  2. Jean NOGUES dit :

    Bon, j’ai été censuré du texte ci-dessous, je réessaie de le faire passer. Oui ou non sommes-nousn partisans de la liberté d’expression, pourvu qu’aucune insulte ni insanité ni grossièreté dégradante ne soit proférée, et pourvu que le texte soit écrit en bon français, sans faute d’orthographe ? on va bien voir….

    MON TEXTE DEJA CENSURE UNE FOIS

    Je sais que ce post va me valoir des volées de bois vert, mais tant pis.

    Je ne partage pas la haine que certains expriment ici à l’endroit de Simone Veil.

    Sa loi sur l’avortement n’était pas une loi de haine contre le peuple français. C’était une loi destinée à faire cesser le martyre des femmes qui, de toutes façons, avortaient dans des conditions ignobles quand elles étaient pauvres ou allaient se taira avorter en Suisse quand elles étaient riches. Giscard avait donné des chiffres précis, et il en ressortait que le nombre d’avortements légaux après la loi Veil ne dépassait pas celui, d’avant cette loi, des avortements de françaises bricolés chez soi ou effectués en Suisse. Que ceux qui vont me jeter la pierre aillent consulter ces chiffres, en fouillant un peu, ils sont sur la Toile, non loin du rapport SALTIEL, qui aurait sauvé la SS tout en évitant les abus financiers bien connus.

    Je demande à ceux qui vont inévitablement m’insulter ici de lire et relire le long passage consacré par Louis Ferdinand Céline, dans »Mort à Crédit », à ce qu’il a vécu en tant que médecin quand il a assisté sans pouvoir rien faire à la mort en direct d’une pauvre fille qui s’était avortée toute seule alors que le sale type qui s’était bien régalé de la baiser l’avait plaquée méchamment une fois enceinte, comme un vrai salaud. Je ne résumerai pas ici ce passage, car je n’ai pas l’immense talent de cet auteur, mais nul ne peut lire ça sans frémir d’indignation, sans éprouver un horrible sentiment d’injustice devant cette description du sang qui coule sous le matelas goutte à goutte alors que rien ne peut plus être tenté pour sauver la fille, qui, de surcroît, Céline le dit, avait été très belle. Et combien de cas de ce type ! Simone Veil a voulu enfin faire quelque chose pour que plus jamais ça…que les esprits forts qui la traitent de tueuse de masse disent ici, clairement, ce qu’il fallait faire pour éviter ces dizaines de milliers de drames analogues qui avaient lieu chaque année en France depuis qu’elle était devenue malthusienne, à partir de la Troisième République (le tribut catastrophique payé à Bismarck est une des causes majeures de ce malthusianisme forcé, l’autre cause étant la suppression définitive du droit d’aînesse).

    Faut-il rappeler que la Montespan a avorté six fois ? qui osera dire ici que ce problème est aussi vieux que nos civilisations, il est déjà dénoncé par de nombreux auteurs dès l’Antiquité !

    Bon, mais j’ai une cause majeure de ma position, que l’assume malgré tout ce qui va pleuvoir sur moi. En effet, il existe une preuve en béton que Simone Veil était une femme honnête et à l’âme noble.

    ELLE S’EST OPPOSEE DE TOUTES SES FORCES A L’ADOPTION DES LOIS GAYSSOT;

    Eh oui ! et elle a fait valoir des arguments d’un grande noblesse, quand elle a dit et redit :

    »Si cette loi est adoptée, les gens croiront que nous avons quelque chose à cacher ».

    Ce »nous » visait bien sûr la communauté juive de France. Faut-il rappeler ici que cette communauté ne doit pas être confondue globalement avec des racailles puantes comme ce Patrick Cohen qui ne peut pas aligner deux mots sans exhaler sa haine de la France »franchouiillarde ». Elle compte d’authentiques patriotes qui ont aimé la France comme vous et moi, qui l’ont honorée par leurs travaux ou leurs talents artistiques, et qui ont comme des français de souche payé le prix du sang en 14-18, en dépit de ce que voudrait faire croire Renoir dans son film »La Grande Illusion » ; cette communauté n’est pas du tout monolithique, j’en atteste par expérience de toute une carrière dans ma profession.

    Ce qui précède n’est pas anodin. Réfléchissez : les lois Gayssot, en annihilant toute légitime défense des français dans la conservation de leur identité, en criminalisant toute lutte honorable contre l’immigration-invasion, ont fait à la France infiniment plus de mal que les lois Veil sur l’avortement. La preuve : les suisses parviennent à stabiliser leur population et ne se privent pas d’avortement, mais ne se laissent pas envahir pour autant, donc ne perdent pas leur identité (ils ont certes des travailleurs immigrés mais qui n’ont aucun droit et repartent de force après la fin de leurs contrats de travail).

    La seule chose que je concèderai à tous ceux qui vont aiguiser leurs couteaux pour me pendre à cause de ce post, c’est que Simone Veil aurait peut-être dû bétonner ses lois pour empêcher les graves dérives qui l’ont suivie, essentiellement sous les gouvernements socialistes. Mais je n’irai pas plus loin. Je persiste et signe.

    J'aime

    • Jean NOGUES dit :

      Un petit post-scriptum pour celui qui a écrit que ‘Simone Veil a constamment haï le Front Nationale et lutté contre lui. Le Frint National a été fondé par JMLP en 1974. Les lois vdil c’est en 1975. Le premier score du FN à des élections fut e autour de 0,0x pour cent. Combien de français, en 1975, savaient qu’il existait un Front National ?

      Et à partir de 1981, Simone Veil a disparu de la politique française. Donc ces affirmations sr la supposée haine de Simone Veil envers le FN exhalent un parfum d’anachronisme de mauvaise foi. Quand on attaque quelqu’un , il ne faut pas tolérer que la haine ensevelisse la vérité.

      J'aime

      • Libre Expression dit :

        « Vous ne me faites pas peur, j’ai survécu à pire que cela, vous êtes des S.S. Aux petits pieds ». Le 8 juin 1979, contre des militants F.N(certes totalement différents des nouveaux, eunuques, à gauche toute qui les remplacent)

        Ils ne venaient que lui apporter la contradiction, étaient contre sa loi, sans aucune autre intention que de montrer leur désaccord.

        Un exemple parmi tant d’autres, de l’amour immodéré, que portait votre idole au FN !

        J'aime

        • Jean NOGUES dit :

          Vous vous déconsidérez vous-même en écrivant que Simone Veil serait  »mon idole ».

          Avec ces deux mois, vous prétendez répondre à l’explication honnête que j’ai donnée, sans en discuter sérieusement un seul passage. Où conduisez-vous Eurocalifat avec des interventions de ce niveau ?

          Je n’aime pas l’injustice, encore moins  »la bêtise au front de taureau » (citation).

          Enfin, votre citation est tronquée. Pourquoi avez-vous zappé les insultes dégradantes auxquelles Simone Veil avait répondu de la façon que vous rappelez ? ça ne vous rappelle rien, ces méthodes, tronquer une phrase de l’adversaire en le déconnectant complètement de son contexte, et en tirer des conclusions dénigrantes ?

          La bassesse de votre réponse ne fait que renforcer ce que j’ai écrit. A part mon intervention, tous ceux qui ont posté sur Simone Veil n’ont rien fait d’autre que lui adresser post mortem des insultes de caniveau sans jamais entrer dans le fond de la question qui lui vaut ces reproches. Vous désespérez l’intelligence !

          J'aime

  3. Caillette aux herbes dit :

    J’en connais un qui est réputé pour les millions de morts à son passif ; inéluctablement , il va être battu à plate couture par la momone qui pourtant elle aussi , comme le papounet , n’avait pas de division sous la main ; en attendant je crains qu’elle n’ait récolté le purgatoire à perpette . Pensons aux victimes passées et à venir . 1985 , environ , est passé à LYON un « repenti » ricain , ancien plus grand avorteur chez lui , qui en diffusant le film d’un avortement du point de vu de l’éliminé , a fait changer d’avis nombre de futurs clients des médecins avorteurs .

    J'aime

  4. Libre Expression dit :

    Non seulement cette femme est responsable d’un authentique génocide, à grande échelle, mais c’était une ennemie jurée du F.N qu’elle honnissait sans cesse et à tous propos.

    Que Marine, lui rende hommage, me surprends même pas ! Allez savoir pourquoi ? ! ! !

    J'aime

    • Jean NOGUES dit :

      Marine est une pauvre sotte qui ne comprend rien à rien. Avoir tout donné à ce Philippot, quand même !….. Et les événements récents montrent bien que Simone Veil avait raison de ne pas aimer le FN.

      J'aime

    • EQUALIZER dit :

      « Tout ce qui est National est nôtre » (Duc d’ Orléans) c’ était avant la Raie . Pour la mère veil , tout ce qui était « nationaliste » avait droit à sa haine ! comme si rester « maître à bord » avait à voir avec les camps de concentration hitlériens ? (Staline connaît pas!) Bref , même à ses débuts le FN n’ a jamais été « antisémite » ! c’ est un certain judaïsme politique qui n’ a eu de cesse d’ attaquer constamment les nationalistes français . Bizarrement , tout le monde a droit d’ être nationaliste … chinois ; viet-cong ; cubains .. africains .. basques ! corses ! …Israël bravo bravo youpi ! mais français ? horreur ! facho ! nazis ! la diabolisation intégrale dont on ne sort pas quoi qu’ on fasse .

      J'aime

  5. le Gaulois dit :

    Vieux débat …Quand on voit la racaille désoeuvrée qui cherches des pavés dehors, des millions en plus …Ca fait réfléchir non?

    J'aime

  6. Marc dit :

    Tous ces MILLIONS d’enfants assassinés dans le ventre de leur mère!!… Ce sont autant de petits Français Blancs qui manquent si cruellement à l’appel aujourd’hui! Tandis que les islamopithèques, eux, se multiplient comme des insectes!…

    J'aime

    • Jean NOGUES dit :

      Tous ces catholiques plus catholiques que le pape me donnent la nausée.

      Ce sont en réalité des tartuffes pires que celui de Molière. Enfin réfléchissez ! si on est catholique, il faut l’être entièrement, et non pas uniquement pour ce qui arrange tout en s’asseyant sur ce qui dérange.

      Oui ou non, la catholicisme pur et dur dont vous vous réclamez considère-t-il que le mariage est une sainte institution ? (rappelé par Chateaubriand dans ses Mémoires d’Outre-Tombe). En conséquence, cette religion considère comme fautives, et pas qu’un peu, les relations sexuelles avant le sacrement du mariage. Elles ont d’ailleurs reçu un nom à consonance désagréable, ces relations-là……la langue française sait être cruelle….

      Dès lors, comment appelez-vous cette attitude si banalement répandue avant l’arrivée de la contraception généralisée, qui consiste à engrosser hors mariage une fille appétissante généralement de condition modeste ou même carrément pauvre, puis à la laisser tomber une fois enceinte parce que ça dérange les projets de vrai mariage du père de l’aspirant orphelin de père ? de vrai mariage avec une fille tout ce qu’il y a de bien, de fortune assortie, de milieu bien accordé, etc.

      Et très souvent, quand la fille engrossée était boniche, on prétextait de son état pour la congédier sans indemnité, opprobre en plus ! et le père laissait faire, ne la connaissait plus, ne voulait plus la connaître. S’il était catholique pratiquant, il se confessait et trouvait toujours à se taire absoudre, mais la fille restait avec son futur enfant dans le ventre, sa pauvre place perdue, seule au monde, réduite à ce que pouvaient faire pour elle ses parents, s’ils vivaient encore.

      Avez-vous jamais imaginé la tempête affreuse dans la tête de la fille ainsi plaquée ?

      Assez d’auteurs ont écrit sur ce thème pour qu’on pose la question : combien d’avortements annuels, avant les années 1960, ont eu pour cause une situation du type que je viens de décrire ? les fils de famille parvenaient presque toujours à séduire la bonne ou la petite femme de chambre, c’est bien connu.

      Combien d’avortements ont eu pour cause, dans ces années-là, un abus sexuel d’un patron sur une employée, suivi d’un plaquage dans les règles de l’art si l’employée était enceinte et subissait le harcèlement du séducteur qui la priait d’avorter pour tout arranger car naturellement, il ne fallait pas mettre en danger son propre ménage ?

      Enfin c’est incroyable, vous pleurnichaillez sur les pauvres embryons futurs Montesquieu assassinés dans le ventre de leur mère et patin couffin, mais jamais jamais vous ne parlez du père ! pourtant ce n’est pas le Saint-Esprit qui avait engrossé les mères de ces embryons !

      Puisque vous vous dites catholique intransigeant, considérez l’ensemble dans toute affaire d’avortement de ces années supposées puritaines mais en fait plutôt hypocrites ! n’oubliez pas le père ! Alors Simone Veil est une meurtrière mais le père, lui, dont on ne parle jamais, eh bien rien ? il n’a aucune responsabilité là-dedans ? l’unique pécheresse c’est la fille qui avorte, et la seule responsable c’est Simone Veil ?

      D’après votre comportement, vous êtes un catholique à éclipses : pleine lune sur la fille qui veut avorter et nuit noire sur le père à l’origine de tout.

      Eh bien moi je vous dis que ce catholicisme-là c’est du pipeau intégral, qui porte un nom bien précis dans le Nouveau Testament : Pharisien !

      J'aime

      • Anonyme dit :

        Monsieur Jean Nogues…je ne comprends pas pourquoi vous portez cette  » femme  » aux nues. Elle ne laisse que le souvenir d’une  » femme  » qui remâchait sa rancœur vis à vis de sa déportation en tant que juive apatride ( ses parents n’avaient pas la nationalité Française ), elle aussi en est sortie vivante, comme beaucoup d’autres…Même à Lourde il n’y a pas eu autant de miracles!
        . Elle tenait rigueur à la France de son arrestation et n’a jamais voulu faire la distinction entre les lois de Vichy et la générosité du peuple Français.
        Son apport à la France est NUL…! Sa seule préoccupation a été de tuer des enfants dans le ventre de leurs mères. Quant à son appartenance à l’Académie Française…c’est une hérésie! A part sa loi d’avorteuse qu’a t-elle laissé??????????

        J'aime

        • Jean NOGUES dit :

          Non, c’est calomnieux. Elle a lutté contre les lois Gayssot, contrairement à ce lâche de Toubon, qui s’est couché !

          Elle n’avait pas de haine contre la France, c’est une certitude. Giscard ne l’aurait jamais choisie comme premier Ministre, alors que s’il avait gagné 1981, il lui aurait donné ce poste.

          Revivez la scène historique où elle est venue parler aux français après la célèbre prestation du comité central du PCF qui s’est exprimé devant les français à la tv aux Municipales de 1977, dans un décor de théâtre dramatique qui évoquait les plus sinistres heures du stalinisme. Elle a parlé simplement, avec son coeur, pour expliquer que cette scène lui avait rappelé d’affreux souvenirs, qu’elle savait de quoi elle parlait, et elle avait mis pile dans le coeur de toute la France, quand elle a dit  »chers compatriotes, en les voyant, j’ai eu peur ». Il est clair que c’est cette intervention de Simone Veil qui a déterminé la victoire inespérée de la droite aux législatives de 1978 (après 1977, on les avait crues ingagnables).

          Elle avait bouleversé la France entière sur un ton qu’il est humainement impossible de feindre. Elle nous a peut-être évité à elle seule une expérience communiste avec le programme commun de la gauche unie de l’époque. Je pense que l’INA doit avoir l’archive de cette intervention cruciale de Simone Veil.

          J'aime

          • EQUALIZER dit :

            une expérience communiste aurait été des plus salutaires aux français … quoi que … les connaissants , ils auraient kollaboré avec le KGB ! 😀

            J'aime

            • Jean NOGUES dit :

              Vous faites erreur, car au niveau des milliers de petites communes, le QI moyen du coco moyen était souvent une catastrophe, qui aurait entrainé d’incontrôlables désordres.

              J'aime

  7. EQUALIZER dit :

    au départ il s’ agissait d’ un avortement « thérapeutique » , dans ma mesure ou la grossesse mettait la vie de la mère en danger mortel .. et puis pour les cas de viols . Mais ensuite ce fut la porte ouverte à toutes les dérives . Il aura fallu accompagner cette intervention exceptionnelle , d’ une aide à la famille , à l’ accueil de l’ enfant même si pas vraiment désiré . Bref , accompagner .. favoriser la vie , la famille . ce qui n’ a pas été fait . C’ est devenu l’ abattoir ! quand « en même temps » (dirait l’ autre Cron) tout a été fait pour démolir la famille ! et favoriser l’ invasion .
    Pour un seul enfant , les allocations familiales était de 15 francs par mois !!! comment inciter à avoir un 2è ou 3è enfant si le 1er est une pénalité financière (et fiscale une demi-part déductible)
    La rescapée à bien vécu ! 91 ans ! … une européistes forcenée pro-invasion , à nous culpabiliser de vouloir rester maître chez nous . Do to Hell Simone !

    J'aime

  8. Fatigué d'être français dit :

    Le FN n’est finalement plus qu’une Farce Nationale.
    L’avortement à grande échelle, tel que permis par la loi Weil, est la première étape de notre auto génocide. Les nazis, à côté des avorteurs, sont de petits joueurs.
    La seconde étape est en train de monter en puissance. Plus de gosses, donc plus de bras et de cerveaux pour faire tourner notre économie, d’où la nécessité d’importer des bras low cost du tiers monde avec l’espoir d’avoir des cerveaux à partir de la deuxième génération. Hélas, ce système produit peu de matière grise et pléthore de bras vengeurs pour nous lapider.

    J'aime

  9. EuroCalifat dit :

    Je supprime les commentaires hors-sujet, le débat n’est pas sur la religion de cette meutrière mais sur son action politique.

    J'aime

  10. Marie dit :

    Je suis une de vos fans et je publie vos articles sur tous mes sites , mais là , vous me décevez vraiment, cette Grande dame a permis aux femmes de pouvoir décider de ne pas garder un enfant non désiré sans mettre en danger sa vie , sans être obligée de l’abandonner l’enfant une fois né … elle a permis aux femmes de retrouver leur dignité tout en soumettant l’avortement à des règles strictes … on avorte pas d’un enfant mais d’un fetus ….
    et super les 2 commentaires antijuifs de vos lecteurs

    J'aime

    • EuroCalifat dit :

      Les commentaires en question ont été supprimés, restons dans le sujet.

      J'aime

    • EuroCalifat dit :

      Des mouvements « pour le droit à la vie » ont réalisé une video du foetus lors de l’avortement. Cette vidéo a déclenché des hurlements de bêtes sauvages de tous ceux en faveur de ce crime légal puisqu’on y voit très clairement que le foetus n’est pas une « chose »… Je vais voir si je peux retrouver cette video, les lecteurs peuvent m’aider!

      J'aime

      • Tartampion dit :

        Tout à fait d’accord avec EC , on n’est pas enceinte d’un débouche- évier , ni d’un amas de cellules , mais bel et bien d’un enfant !
        Cette femme qui se présente devant le big boss aujourd’hui n’aura certainement pas la haie d’honneur de la cour céleste !
        Elle s’était d’ailleurs fait jeter comme du poisson pourri de 2 synagogues à Paris par des rabbins qui lui avaient fait remarquer qu’il fallait vraiment qu’elle arrete son char avec la Shoah parce qu’à elle seule elle avait tué plus de gosses qu’Adolf !
        Félicitations aux 2 rabbins qui lui avaient interdit de remettre les pieds dans leur synagogue tant qu’elle ne se serait pas amendée !
        La loi mosaïque interdit le meurtre  » tu ne tueras point  » et elle ne l’a pas observée !
        C’est dingue qu’on fasse de cette femme une icône comme mère Térésa ou Albert Schweitzer , ça en dit long sur la décadence et l’absence absolu de bon sens de l’occident !
        En tout cas , ça prouve effectivement que Marine puisque là est le vrai sujet est une apparatchik comme les autres et c’est vraiment dommage parce que jusque là je la trouvais plutôt très courageuse !
        C’est regrettable , il n’y a plus un parti pour défendre la vie aujourd’hui !
        Il n’y a plus que des partis pour défendre la culture de mort occidentale …
        Très triste !
        Le professeur Lejeune a gagné tous ses procès contre les avorteurs , il est généticien , il sait très bien que la vie commence dés la conception !
        Je me souviens même d’avoir appris ça en cours de biologie en 2nde !
        Le droit romain à l’époque ou l’on croyait encore à Jupiter, à Junon et Mercure défendait déjà la vie de la conception à ma mort , l’avortement était un crime dans le droit romain !
        Les matrones savaient bien qu’elles n’étaient pas enceinte d’un pin’s !
        C’est quand même stupéfiant qu’une femme sur EC puisse tenir après 2000 ans de christianisme , un discours que même les paîens polythéistes n’auraient pas tenu !
        Ça fait froid dans le dos …
        Vraiment regrettable Marie , visiblement vous n’avez pas tout compris ! …
        En tout cas oui , tous les partis se valent !
        Vive Sa Majesté louis XX duc d’Anjou !

        ( PS sans parler de toutes les femmes qui font des dépressions près de 60 % quand même !!! et qui maudissent le planning familial et la société qui ne leur a jamais proposé d’alternatives …, il y en a plein dont SOS futures mères qui fait du très bon boulot d’ailleurs , sans parler de l’accouchement sous X ! …)

        J'aime

      • Tartampion dit :

        Le film c’est « le cri silencieux  » je crois … celui d’un ancien avortueur repenti d’ailleurs …
        N’oublions pas que le projet pour l’avortement a été porté par Pierre Simon grand maitre de la GLNF ou du Grand orient je sais plus , enfin grand maitre quoi …
        Au hasard comme d’hab’ dans tous les coups foireux , pourris et malsains , c’est toujours les mêmes qu’on retrouve …..

        J'aime

        • EQUALIZER dit :

          c’ était le Grand Orient … la GLNF (déiste) faisait figure « à part » dans la franc-maquerie française …

          J'aime

    • Fatigué d'être français dit :

      Si je vous comprends bien, Simone Weil aurait permis aux femmes de retrouver leur dignité en leur permettant de faire tuer par un médecin leur foetus .
      Mais sauf erreur de ma part, un foetus n’est il pas un enfant en devenir ? D’où mon interrogation, pourquoi cherchez vous à faire une distinction entre foetus et enfant ?

      Pour aller plus loin, pensez vous aussi que permettre à des héritiers pressés de faire euthanasier par un médecin leur vieille mère permettrait à ces pauvres enfants de retrouver leur dignité ?

      Enfin, pour finir, il y a effectivement parmi les lecteurs de ce site une population de crétins qui attribuent aux juifs des pouvoirs magiques et ne peuvent s’empêcher de l’exprimer dans leurs commentaires.

      J'aime

    • Jean NOGUES dit :

      i la liberté d’expression est respectée ici, je vous renvoie à mon article qui devrait vous convenir, j’espère. J’ai essayé de le faire repasser ce matin même. Normalement, ce coup-ci, il devrait subsister.

      J'aime

  11. Saurer dit :

    Commentaire supprimé: La religion de cette meurtriere n’est pas à l’origine de ses actions en faveur de l’avortement.

    J'aime

  12. Frederic Ruyer dit :

    Commentaire supprimé: La religion de cette meurtriere n’est pas à l’origine de ses actions en faveur de l’avortement.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.