Sophie Montel (FN) : L’immigration est un sujet anxiogène

Sophie Montel égérie de Philippot :

« la société française a changé, que l’on n’est plus dans les années 1980, qu’il y a dans de nombreuses familles françaises des gendres, beaux-frères ou belles-sœurs d’origine étrangère et généralement bien intégrés ; et qu’accessoirement il y a aussi des immigrés devenus français qui votent FN. « Notre discours peut être perçu comme anxiogène », dit Sophie Montel, car « des gens sont encore effrayés par le FN en pensant qu’on va virer tous les étrangers si on arrive au pouvoir ».

Le FN 1972-2017

Maj : Les performances de cette folle :

Législative 2015

1er tour : 32.60%

2ème tour : 48.57%

Législatives 2017 :

1er tour : 24.10%

2ème tour : 38.36%

Un incontestable triomphe.

 

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Sophie Montel (FN) : L’immigration est un sujet anxiogène

  1. François dit :

    OHE, chers camarades. Comment voulez-vous que l’on se sorte de ce « merde in france » quand ceux que l’on voudrait voir aux commandes n’ont pas plus de colonne vertébrale qu’un ver de terre? « Mettre sa peau au bout de ses idées » je me souviens de ce slogan tapageur donné par M. Mégret, il y a….voire, il était une fois…à la Mutualité (Paris) en sortant un drapeau tricolore de son costume et non un lapin de son chapeau! On connait la suite et on la vit encore et encore…d’accord,d’accord ! Stop, il n’y a plus d’os sous la peau et pour les idées, il y a belle lurette que non seulement on n’a toujours pas de pétrole et maintenant plus d’idées ou pire celles des autres « en même temps ». Cela ne vous réjouit-il pas? 11 millions de voix, 8 députés, des centaines d’élus, des électeurs de tout bord, des sympathisants de déjeuners dominicaux, des indécis prêts à rejoindre le mouvement comme on choisit le parfum d’une glace et surtout des
    cadres ouverts sur le monde tel qu’il est. C’est y pas bien!!!Pourtant un petit chez soi est mieux qu’un grand chez les autres (dicton) et au vu des pseudo-succès engrangés récemment, nous n’avons même pas la consolation de se dire  » Sûr, on a pris une tannée mais nous n’avons pas bougé d’un iota ». Mon for intérieur ou le leur,,je ne sais, me souffle : Ohé, tu oublies un truc, camarade, la vérité d’hier n’est pas celle d’aujourd’hui, tu sais avant tu étais singe maintenant tu es homme et demain, « en même temps » tu seras! D’accord,d’accord…et merci Sophie!

    J'aime

  2. Saurer dit :

    C’est vrai qu’on est plutôt démotivés !!

    J'aime

  3. Adolf reviens ils sont devenus fous! dit :

    A traiter au zyclon! schnell!

    J'aime

  4. Verdammt dit :

    Qu’ils partent tous

    J'aime

  5. Paul-Emic dit :

    ils vont le rebaptiser FNB pour front national des bisounours

    J'aime

    • franpo974 dit :

      40 ans de F.N. pour en arriver à ce genre de conclusion. Ils se foutent ouvertement de nos gueules.

      J'aime

      • Paul-Emic dit :

        tout à fait parce que les thèmes qui peuvent distinguer le FN des autres ce sont essentiellement l’Euro, parce que l’Euro taillé sur mesure pour les Allemands nous étrangle plus surement que l’immigration et nous enlève tout pouvoir de décision, l’Europe parce qu’en restant dans l’Europe on ne pourra jamais regagner notre souveraineté donc jamais enrayer l’immigration/invasion et naturellement l’immigration qui tend à substituer à notre peuple un autre peuple.
        Tout se tient comme les pieds d’un tabouret. Si on en enlève un le tabouret ne tient plus. Et le FN ne tient plus. Ce n’est même plus une question de leader c’est une question de doctrine.

        J'aime

    • franpo974 dit :

      FNF: front national des folles. (Phillipot et ses mignons).

      J'aime

  6. Biker48 dit :

    Ca me conforte dans ma décision de me casser de ce Parti ….

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.