Réception à l’Elysée

Reception_elyseeUne réception a été donnée en l’honneur des candidats « En Marche » hier dimanche pour les sensibiliser à la nouvelle politique nationale française dont le slogan « Islam, En Avant Toute », simplifié par « ISEAT », sera dévoilé aux français à l’issue du second tour. En cette periode de ramadan, les invites se sont sans probleme plies aux nouvelles coutumes de la « France ISEAT ». Par ailleurs, dans un souci d’appaisement, le président macron avait également invité des caciques du PS et de l’UMP s’étant fait éliminer au premier tour.

Un employé de l’Elysée ne partageant pas cette nouvelle ligne a pû nous faire parvenir cette photo ou l’on reconnait, entre autres, Martine Aubry, Henri Guaino, Christian Estrosi et de nombreux autres personnalités. On aperçoit même au second rang l’ancien président Giscard d’Estaing, sans qui la France ne serait pas devenue ce qu’elle est aujourd’hui.

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Réception à l’Elysée

  1. ZORG dit :

    Sous la pression de l’infect patronat habitant les beaux quartiers qui désirait disposer à loisir d’une main d’œuvre exotique bon marché prête à trimer pour que dalle, Giscard est l’homme qui a provoqué sciemment la tristement célèbre et nauséabonde réaction en chaine du regroupement familial qui a fait de notre nation ce qu’elle est à l’heure actuelle: Une véritable poubelle et un ball trap à ciel ouvert où règne un climat de terreur et d’insécurité permanente avec une diversité qui n’a en définitive et en grande majorité d’enrichissante que sa faculté à enrichir les pages faits divers, les tribunaux et les prisons surpeuplées … Ce type qui nous coute en plus un bras en tant qu’ancien président de la ripoublik représente juste le degré ZERO de la politique.

    Aimé par 1 personne

  2. df dit :

    la francon le pays merveilleux ou on se fait punir en tant qu’occidentaux notre vie nos choix ne nous appartienne plus et le pire les sectes de muzz prennent de plus en plus de place car ils sont plus ni moins qu’une cinquième colonne.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.