Ferrand : le voleur

« Jli jure ji li rifri plus »

Il a promis de plus recommencer, comme les racailles des cités en somme.

Un conflit d’intérêt, un abus de bien social et le fiston assistant parlementaire à 8.000€.

A l’époque, il remplissait toutes les conditions.

Richard Ferrand :

Nous veillerons à ce que nos candidats aux législatives n’aient pas de conflits d’intérêts, et n’embauchent pas de membres de leur famille.

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Ferrand : le voleur

  1. Verdammt dit :

    Bon OK Merlin,
    Lacher de Lions affamés et fachos ! j’ai bon là !

    J'aime

  2. Merlin dit :

    Verdammt et Biker48, vous avez tout faux:
    – La gégéne, il gaut la faire tourner…C’est fatigant et ça ne rapporte rien
    – Les pendre? Faut faire des noeuds…C’est fatigant et ça ne rapporte rien
    Moi je propose bien plus simple et très juteux: puisque le peuple aime les jeux et les pains, mettons tous ces salopards dans l’arène pour qu’ils s’entretuent. Une entrée payante, au moins 100€ par tête de pipe! Ainsi on se fait un bon gros paquet de pognon, on téléphone au sheik Lameïn ô Kouy, et on lui passe commande pour nos patriotes de…

    J'aime

  3. Verdammt dit :

    Les faire parler à la gégene comme en Algérie

    J'aime

  4. Biker48 dit :

    Il faut tous les pendre …pas la peine de trier….

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s