Soumission!

soumissionA LA MANIERE DE MARTIN NIEMÖLLER *…

  • Quand ils ont réclamé des menus sans porc à la cantine, je n’ai rien dit : ce n’était qu’une préférence alimentaire.
  • Quand ils ont réclamé le port du voile pour les femmes, je n’ai rien dit : ce n’était qu’un choix vestimentaire.
  • Quand ils ont réclamé le port du burkini à la plage, je n’ai rien dit : ce n’était qu’un souci de décence.
  • Quand ils ont réclamé la construction de nombreuses mosquées, je n’ai rien dit : ce n’était que des lieux de culte, comme il y en avait aussi pour nous.
  • Quand ils ont réclamé que ces mosquées soient surmontées de minarets, je n’ai rien dit : ce n’était qu’un problème architectural.
  • Quand ils ont réclamé des pauses pour la prière pendant la journée de travail, je n’ai rien dit : ce n’était que pour être plus efficaces ensuite.
  • Quand ils ont réclamé des jours fériés liés à leurs fêtes religieuses, je n’ai rien dit : ce n’était que l’équivalent de nos jours fériés de culture catholique.
  • Quand ils ont réclamé le financement du pèlerinage à La Mecque par les comités d’entreprise, je n’ai rien dit : mon entreprise n’était pas concernée.
  • Quand ils ont réclamé l’appel du muezzin cinq fois par jour, je n’ai rien dit : en gardant mes fenêtres fermées, je ne l’entendais presque pas.
  • Quand ils ont réclamé le statut de langue officielle pour l’arabe, je n’ai rien dit : le français restait aussi langue officielle.
  • Quand ils ont réclamé la révision des manuels scolaires pour les rendre conformes au Coran, je n’ai rien dit : de toute façon, les élèves n’apprennent plus rien à l’école.
  • Quand ils ont instauré la charia en France, je n’ai rien dit : en démocratie, l’avis de la majorité prévaut sur celui de la minorité.
  • Quand ils ont exigé que je me convertisse à mon tour, je n’ai rien pu dire : il n’y avait plus que des musulmans autour de moi.

* Pasteur théologien allemand, qui avait ainsi stigmatisé la lâcheté des politiciens allemands face à l’accession au pouvoir d’Adolf Hitler et des purges qui ont suivi,  touchant progressivement les groupes constitués s’opposant au nazisme…

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Soumission!

  1. Saurer dit :

    Macron a été placé à la tête de l’Etat, pour rendre l’islamisation de la France irréversible. Ainsi en a décidé l’Oligarchie qui dirige en coulisses …

    J'aime

  2. De Passage dit :

    Nos gouvernants et autres politiques nous ont vendus, d’abord contre des barils de pétrole, ensuite pour anéantir définitivement l’Eglise catholique romaine en réclamant la venue de millions de musulmans. Ecoutez plutôt :

    J'aime

  3. minos dit :

    Plus que de la soumission,de la vénération.Ce que j’ai vu ce dimanche à verdun.Je n’y était pas allé depuis de nombreuses années.
    Ceci inauguré par chirac en 2006 avec bertha

    Là 592 stèles musulman orientées vers la mecque
    http://www.saphirnews.com/photo/art/default/9572833-15383947.jpg?v=1464496186
    Pierre inaugurée en septembre dernier,le croissant flotte aussi à verdun

    L’histoire commune est en train d’etre réecrite,bientot dans les manuels scolaires.
    Soumission insidieuse mais ouvertement declarée

    J'aime

  4. Biker48 dit :

    Pour qu’on n’en arrive pas à la deuxième phrase du texte ,il faut qu’on tape fort dans le tas,ce que l’on aurait du faire depuis longtemps ….

    J'aime

  5. le Gaulois dit :

    Qu’ils l’enfoncent bien, la tronche, après quand ils auront le tapis ce ne sera plus possible. Ramassis de gauchiasses et de déséquilibrés !!!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s