Tout ça pour ça

Marine Le Pen était la commandante en chef, c’est un échec cuisant, elle doit en tirer les consèquences.

Les raisons sont multiples, un programme  avec la sortie de l’Euro comme mur porteur.

Je suis ok, je suis un europhobe, contre l’Euro, la commission européenne. Mais tu ne fais pas un programme qui t’enferme politiquement, il fallait adopter une stratégie à la Ménard, ou comme l’avait préconisé Marion, qui avait expliqué qu’on pouvait agir sans sortir de l’Euro.

Là sous les conseils de Phillipot et ses boys band, elle s’est enferrée dans un dogme. Alors si tu ne vises pas la présidence, pas de problèmes, tu fais du Asselineau avec le résultat que l’on connait., sinon c’était s’embarquer dans un  trip improbable. Techniquement expliquer au populo que sa retraite ou ses économies ne vont pas disparaitre, c’est compliqué car les gens n’y comprennent rien et ne veulent rien comprendre. Il fallait être très prudent là-dessus, évasif, laisser des portes ouvertes. En face ils n’attendaient que ça pour appuyer sur le point faible.

C’était le boulet l’Euro, politiquement fallait anticiper, ça n’a pas été fait.

J’entends les réflexions, elle avait la merdiacratie contre elle, c’est vrai mais elle le savait  dès le départ. Oui le match n’était pas équitable et il ne le sera jamais, la démocratie en francarabia est formelle mais quand tu décides d’y aller tu assumes les désagréments.

La campagne de 1er tour a été mauvaise, elle et son staff ont cru que c’était fait, on va arriver en tête largement. Autre erreur !  on ne considère pas que l’on est en finale sans avoir joué la 1/2, tous ceux qui ont fait ça en sport sont repartis à la maison plus tôt que prévu.

Ensuite Phillipot, désolé, question stratège c’est plutôt Gamelin.

Bref, une campagne de 1er tour très décevante car elle a fait dans sa tête une campagne de second tour avant l’heure en passant plus de temps à parler économie que des sujets qui préoccupent son électorat, l’immigration, l’islamisation, l’insécurité, les attentats  le fiscalisme, l’identité nationale. Non, elle a fait dans le bien pensant, évitons de trop parler des sujets facheux. Comme a dit Léon il fallait faire une campagne à la Trump, même si lui avait  quelques relais médiatiques et un charisme certain contrairement à elle.

Sur l’islam, quelle  bourde d’avoir dit il est compatible avec la république, là il fallait au contraire annoncer clairement les choses, pour telles raisons non, sourates et tout ce qu’on veut à l’appui d’ailleurs j’ai toujours trouvé détestable la formule  » le fondamentalisme islamiste », quand on a un ennemi on le désigne. Que risquait-elle ? Etre traitée d’islamophobe comme ses soutiens ! Ca n’a jamais été une campagne offensive. Il fallait renverser la table, casser les codes.

Bon exemple, avec BFM / RMC, elle et son équipe  dénonçaient à  juste titre le soutien inconditionnel  de Macron par le  groupe Drahi, or  à chaque qu’ils se trouvèrent en face d’un  Bourdin qui leur disait  » Est-ce que je reçois des ordres « , ils se défaussaient   » Non je ne dis pas ça » détruisant leur argument et montrant leur faiblesse psychologique,  perso  je lui aurai rétorqué  » Oui et encore heureux, dans une entreprise c’est le patron qui commande pas l’employé ». Avec le salauds pas de pitié,  fallait leur rentrer dedans, montrer que t’avais pas peur d’eux. Idem, hier grosse polémique parce qu’ils ont refusé les accréditations de certains merdias, là aussi les justifications vaseuses, la salle est trop petite. Non, fallait assurer, c’est comme ça et pas autrement, ça vous plait pas circulez.

Ce sont des détails, mais ceci reflète l’état d’esprit très fonctionnaire de cette équipe,  surtout pas de vagues… Donc ils n’ont rien compris, en face ce sont des crapules qui te font la guerre, il n’y a pas de sentiment à faire, plus généralement en politique on ne fait jamais de sentiment.

Le constat simple, il y avait un manque de colonne vertébrale et d’intelligence politique. Pour dire leur manque de courage et crétinerie, elle a précisé qu’elle n’avait pas l’intention d’abroger la loi Gayssot et de fait toutes les lois liberticides qui sont les armes utilisées contre elle et ses partisans.

Malgré toutes ces lacunes elle est arrivée au second tour mais avec un score qui interdisait tout espoir de succès, loin des espérances de départ Jusqu’ici le Fn avait toujours progressé et fini en tête comme 1er parti de France, là vu le contexte ultra favorable ça aurait du être à nouveau le cas, ben non ! juste un 21% talonné par Fillon. Au moins pouvait-elle faire un score honorable au-dessus de 40% en finale,  histoire de marquer les esprits, de créer une dynamique.

Sa campagne de second tour avait pas trop mal commencé, notamment l’alliance avec Dupont-Aignan, sauf qu’elle a été obligée de faire une pirouette pour édulcorer la question de l’Euro, c’est à dire s’embarquer dans un truc improbable et incompréhensible à une semaine de vote comme changer de monture à la dernière minute. On en revient à l’idiotie stratégique de départ, s’enfermer dans un schéma foireux et ne pas avoir de portes de sortie.

Ensuite ça a été le festival, la retape btotalement improductive envers Mélenchon, le discours en partie plagié de Fillon, que la merdiacratie s’est empressée d’utiliser. C’est la guerre en face ils font pas cadeaux, faut pas leur donner des armes. Les explications bidons de l’équipe de campagne n’ont servi à rien et surtout montré  leur légéreté.

Sa démission de la présidence du FN qui semble totalement improvisée au dernier moment, qui a provoqué une polémique inutile.

Et  le bouquet ! le débat raté. Il n’a pas été préparé sérieusement c’est clair et a fait fuir les indécis. Là c’est la suffisance, l’arrogance  qui ont parlé. A la base Marine Le Pen n’a jamais été bonne en débat, elle n’a pas de répartie ni de comportement adéquat, elle est parfois puérile et tombe dans la gaminerie. Ils croyaient qu’en provoquant Macron il allait craquer, hé vous êtes cons ou quoi ? Macron je le déteste mais c’est un énarque et s’il y a un truc qu’ils savent faire c’est baratiner pendant deux heures sur n’importe quel sujet, pour ne rien dire c’est vrai, ils sont formatés comme ça. Fallait vraiment être d’une débilité profonde pour la jouer comme ça et croire qu’elle allait le  déstabiliser facilement.  Une fois de plus une faute impardonnable à ce niveau,  sous-estimer l’ennemi. Le pire est que lui-même n’a pas été brillant… il y avait largement de quoi passer en étant plus malin.

Elle avait 5 ans pour se préparer, surtout se considérant sure d’être au second tour. Ok,  t’es pas bonne en débats, ainsi aux régionales elle a  été mauvaise aussi face à Bertrand, c’est dire ! régionales qui furent déjà un échec cuisant. Si t’es une pro, que tu veux gagner tu prends des coachs, tu t’entraines, Mitterrand a été mauvais en 74,  en 81 il  avait compris et rectifié le tir. Croire que tu vas t’en sortir avec la gouaille c’est de l’amateurisme et à ce niveau t’es mort. Comme en foot, tu prends l’adversaire à la légère et tu perds la finale 4-0. Il semblerait qu’ils s’en contentent, oui mais  la dernière fois on en a pris 6, on s’améliore, c’est sur mais à ce train t’es pas prêt d’en gagner une de finale. les défaites glorieuses ça va un moment.

Le terrible dans l’histoire c’est pour les électeurs, les militants qui se sont dévoués et qui de fait en prennent plein la tête, qui passent indirectement pour des cons,  surtout avec l’mage dévastatrice de la fiesta  au Qg de MLP hier soir. Quand j’ai vu ça, je me suis dit, ils ont perdu tout sens commun, tout contact avec la réalité, ils ont complètement niqués de la tête.

Visiblement ils sont contents, ils ont 10, 6 millions de voix, les législatives sont dans la poche…Ils sont surs du coup, comme ils l’étaient d’être largement en tête au 1er tour. De la jobardise complète ! Le pire est qu’ils ne tirent aucune expérience de leurs échecs, ils continuent joyeusement comme si de rien n’était. Allons. Macron aura sa majorité et le Fn peut-être plus un député, c’est le scénario le plus probable. Ce mélange de vacuité, d’inconscience est effarant.

Logiquement elle devrait tirer les conclusions qui s’imposent  et son staff avec, quand il y a un gros échec faut se remettre illico en cause. Changer le nom ne sert à rien si on garde des incompétents à la tête.

XR

Cet article a été publié dans Elysee-2017, Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour Tout ça pour ça

  1. Jean NOGUES dit :

    20/20 pour XR.

    Marine avait reçu des idées de questions qui auraient déstabilisé proprement, sans pétages de plomb, à froid, son terne adversaire. Elle n’en a tenu aucun compte. Cette femme est limitée, question intelligence. Je pense qu’elle n’était pas à la hauteur des suggestions qui lui ont été présentées, elle ne s’en est pas sentie capable.

    Ce pouvoir est là par un coup d’état. Il commence mal, avec des fausses droites, dont ce Hulot qui nous enfume avec ses reportages bidon. Avec ses déclarations, on peut se préparer à une électricité de 30 ct le kWh pour 2021. Déjà qu’EDF a 25 % d’impayés……sans compter la ruine d’une grosse partie de l’immobilier privé, par les éoliennes géantes qui réduisent à zéro la valeur des biens immobiliers situés à moins de 2 km des centrales d’éoliennes géantes de 150 à 200 m de haut, sources de nuisances graves y compris pour la santé humaine (yeux et effets neurologiques des basses fréquences continuelles), tout ça en plus de la destruction de paysages sublimes. Et dans 20-25 ans il faudra abandonne cette immense erreur, mais les blocs de béton et les routes inutiles seront là pour des siècles. Et notre savoir-faire technologique sur l’atome sera perdu à jamais..même des pays comme l’Iran ou la Corée du Nord vont nous dépasser en Physique nucléaire (l’Inde c’est déjà fait, dans ce domaine ils sont meilleurs que nous, et ils s’expriment et publient directement en anglais. On va voir passer sous nos yeux de veaux tous les trains que nous ne pourrons plus prendre : la miniaturisation de l’énergie nucléaire civile (déjà réalisée aux USA, où ça commence) ; avec une armoire nucléaire de 3 m x 2 m x 2 m, on électrifie une ville de 500 000 habitants pendant dix ans pour un prix dérisoire avec zéro déchets. Pendant que les nouvelles unités de fission vendues par le Japon, la Corée du Sud et la Russie produisent zéro déchet et on des durées de vie voisines de 80 ans….Seuls les français ignorent que 700 réacteurs nucléaires modernes sont déjà en service de par le vaste monde, et que quand la Chine aura terminé son programme, ce nombre passera à 1500 avant 2020. Les veaux continuent à faire cocorico leurs pieds dans le fumier avec leurs 58 réacteurs la plupart déjà obsolètes…..Hulot lui il s’en fout, avec ses trois yachts et ses milliards bien à l’abri….

    Remarquez Hulot a raison finalement, car vu le niveau de l’école fréquentée par les petits français, on se demande comment on va remplacer les cadres de nos réacteurs nucléaires qui prennent leur retraite….va falloir recourir à l’immigration choisie, comme disait l’autre…..

    Et notre force de frappe ? avant 2025, sera intégrée à l’OTAN, ça ne fait pas un pli ! quand on pense au mal de chien que de Gaulle s’est donné pour rendre aux français leur indépendance !

    Mais les français ont veauté, alors….

    J'aime

  2. odin29 dit :

    Allons camarades, le FN est aujourd’hui le seul parti d’opposition, allons nous nous laisser abattre? Il nous faut voter massivement bleu Marine pour avoir un max de députés.
    Notre devoir de Français c’est d’empêcher macron de nuire…pensez-y.
    Ensuite notre devoir de patriote c’est de résister au totalitarisme.
    Haut les cœurs, le peuple vaincra face à la finance apatride et vagabonde!

    J'aime

    • Jean NOGUES dit :

      Ca ne vous suffit pas, 36 ans de gouvernements de gauche grâce à la division des droites savamment mise au point par les socialocommunistes en jouant génialement du FN ?

      C’est vous qui en redemandez !

      Ouvre les yeux, le FN a été suicidé par JMLP lui-même quand il a provoqué la scission de 1998-99 qui a fait partir 95 % des cadres valables du FN !le FN ne s’en est jamais remis, tout de même, Philippot ne peut pas les représenter tous à lui seul, ces cadres partis et jamais revenus !

      Le FN va avoir très peu de députés, peut-être aucun, vu que Dupont-Aignan s’est dépéché de sortir du piège où il s’était fourré. Donc voter FN, c’est favoriser le bidule politique de Macron. C’est triste à dire j’en conviens, mais la seule façon d’empêcher une majorité absolue pour Macron est de parvenir à un vote important pour les LR de Baroin, oui je sais il est FM et tout ce que vous voudrez, son parti est pleine de défauts, je sais, JE SAIS !

      Qui a dit  »quand on fait la guerre ce n’est pas la morale, les sentiments et l’équité qui comptent, c’est la victoire » ? Le seul moyen d’empêcher une victoire par grand chelem de l’inquiétant Macron, c’est de donner assez de voix à LR Baroin pour parvenir à seulement une majorité relative de  »En marche ». Tout le reste est bavardage.

      Qu’espérez-vous avec MLP ? se rallier à elle c’est comme si Napoléon III avait prétendu continuer la guerre de 1870 avec Bazaine ! ou comme si, en juin 40, on avait prétendu continuer le combat avec Gamelin ! ou comme si, après Waterloo, on avait tout attendu de Bonaparte l’Empereur en lui organisant un plébiscite ! allez-y si le coeur vous en dit ! Philippot prépare son départ de la galère, avec son nouveau mouvement qui va devenir un nouveau parti, c’est clair; Que va-t-il rester ? le radeau de la Méduse ! il a déjà manqué au bas mot 2 millions de voix à MLP au second tour, c’est une défaite mortelle !

      J'aime

      • Paul-Emic dit :

        l’analyse se tient dans l’absolu, mais le 7 mais à 20h02 Baroin indiquait qu’il allait voter Macron au second tour, suivi par Fillon et la qui totalité des LR, ne provoquant peut-être pas la victoire de Macron, mais certainement la vague Macron.
        Macron avec 54% des voix ça aurait été autre chose que 66%.. Comment faire confiance à un parti qui s’est compromis avec la gauche dans tous les débats de société depuis plus de 30 ans ?
        Sur le fond Baroin, Macron ce sont les mêmes intérêts : l’Europe, le grand patronat cosmopolite, l’Euro qui massacre les peuples mais fait du bien à la finance. Qu’à -t-on à y gagner, qui croira qu’un député LR va défendre la nation contre les intérêts européens et capitalistes ? Quand l’ont-ils fait pour la dernière fois ?
        De toute façon le système électoral est verrouillé, le FN comme le parti de Mélenchon n’auront pas plus de 15 députés chacun au mieux, plus probablement 4 ou 5 pour Melenchon et 1 ou 2 pour voire 0 pour le FN.
        Que nous importe que siège à l’assemblée monsieur ou madame blanc-bonnet ou bonnet-blanc ? le résultat sera exactement le même comme il l’aurait été avec Juppé à la place de Macron et à moindre degré, c’est à dire plus dilué dans le temps, Fillon.
        C’est une partie de poker truquée, toutes les cartes sont des as de pique, alors si on peut faire chier le monde en y mettant un ou deux dames de cœur ou valet de carreau ça me va.

        J'aime

  3. Versaline dit :

    Les Français n’en n’ont pas assez bavé, même après 5 ans de hollandisme, ils en redemandent à la puissance 10. Entre Macron et MLP il n’y avait pas photo, elle a l’amour de son pays chevillé au corps et cela se voit, elle aime la France et elle se bat pour, même si elle ne le fait pas très bien et je préfère 1000 fois une patriote qui aime son pays, qu’un petit con qui se lave les mains dans sa voiture après avoir serré celles des ouvriers de Whirpool ! Et Macron n’aime pas le peuple et ça se voit comme le nez au milieu de la figure… et en 2022 lorsque vous vous trouverez autour d’une table à parler politique, tout le monde vous dira qu’il n’a pas voté Macron en 2017, comme aujourd’hui vous ne trouvez plus personne qui ose dire qu’il a voté hollande en 2012… Pauvre France !

    J'aime

    • Jean NOGUES dit :

      Ce n’est pas parce que Marine aime la France que ça la qualifie pour la défendre ! s’il suffisait de bons sentiments pour sauver un pays de la disparition pure et simple, ce pays ne disparaîtrait jamais ! Le bisounours n’a dans l’Histoire empêché aucune catastrophe, aucune ! citez-m’en une seule !

      Vous écrivez :  »je préfère 1000 fois une patriote qui aime son pays (….) »

      Permettez-moi de préférer un Clémenceau, qui au départ n’avait aucune qualité particulière laissant deviner son avenir hors du commun, et qui, avec Pétain et Poincaré, a
      réussi l’impensable.

      Il avait un long passé désordonné de médecin touche-à-tout rad’soc, volontiers opportuniste, avait été éclaboussé dans le Panama, et à la veille de son coup de poker qu’a été la publication de l’article  »J’accuse » dans son journal  »L’aurore », était allé rencontrer chez lui Georges Suarez pour lui dire que ce coup-ci, il était au bout du rouleau, lessivé sur tous les plans, fichu, politiquement mort et physiquement peu brillant (diabète), prêt à tout abandonner.

      Et puis cet article de Zola est paru, tout a basculé, d’abord lentement (car un énorme rocher, ça met du temps à s’ébranler, millimètre par millimètre…). Plus tard, tout est alors allé de plus en plus vite, il est remonté peu à peu de ces abîmes définitifs auxquels il était promis…..

      La Grande Guerre l’a fait attendre trois ans…et là, l’incroyable s’est produit : les hiérarques grands bourgeois autour de Caillaux et Briand, conscients de la lassitude des français devant la boucherie qui ne débouchait sur rien, avaient concocté une paix séparée, c’était carrément fait, il n’y manquait plus que les signatures ! eh bien non, non ! les français n’ont pas voulu s’être sacrifiés en vain. Les paysans ne voulaient pas renoncer à leurs terres, ne voulaient pas que leurs enfants parlent allemand….. leurs enfants qui avaient résisté à Verdun, s’était fait hacher menu au Chemin des Dames (150 000 morts dans nos armées en trois jours, les 15,16 et 17 avril 1917, tout ça pour revenir au point de départ de l’offensive Nivelle), eh bien non ! c’est Clémenceau qu’il a fallu appeler, non pas pour signer les traités préparés par les lointains émules d’Isabeau de Bavière, mais pour résister et faire la guerre jusqu’au bout !

      Clémenceau devait poser la question de confiance à l’Assemblée, c’était l’examen de passage obligé. Il l’a retardé de six mois, et a agi tout de suite, en restant obstinément silencieux. Au bout de ces six mois, il s’est présenté devant l’Assemblée :

       »On m’a demandé un discours de politique générale, le voici :
      je fais la guerre. Nos armées piétinent, souffrent, son démoralisées : je fais la guerre. Intérieur : je fais la guerre. Politique extérieure, je fais la guerre. Information, finances : je fais la guerre. je fais la guerre sur tous les fronts, et je la ferai jusqu’au dernier quart d’heure, CAR C’EST NOUS QUI AURONS LE DERNIER QUART D’HEURE »

      Silence de mort dans toute l’Assemblée. On passe au vote. Résultat : sur 480 députés, autour de 460 ont accordé la confiance. Quelques absences, quelques abstentions. Personne contre. Et les actes ont suivi : Caillaux et Briand : emprisonnés pour trahison ! la presse : soumise illico à la censure militaire. Les ouvriers des arsenaux font grève (alors que pendant que les catholiques des campagnes mouraient comme des mouches au front, ils étaient planqués, eux) : OK, réquisition ! et la population française d’applaudir chaudement à cette réquisition !

      Le Tigre, âgé de 77 ans, s’est mis à parcourir les tranchées systématiquement. Il les aura presque toutes visitées. Il prenait des risques insensés avec sa canne, en déambulant dans ces tranchées pleines de boue où il tenait à remonter le moral des Poilus. Ses proches et conseillers se désespéraient de le voir courir ces risques. Il répondait  »à mon âge, qu’est-ce que je risque ? ».

      Et ça n’alla pas tout seul : en mars 1918, le moment le plus tragique de la guerre, malgré l’énergie indomptable de Clémenceau. les anglais enfoncés à Arras, les boches à 80 km de Paris, la grosse Bertha. On commençait à parler de déménager le gouvernement à Bordeaux….Entrevue secrète dramatique entre Clémenceau, Pétain et Poincaré. Décision conclusive :  »si nous devons mourir, nous mourrons debout ! ». Carte blanche à Pétain. Il envoie 40 divisions secourir les anglais, en dégarnissant notre front un peu partout (mais le gros des troupes allemandes était déporté sur l’ouest depuis l’offensive Nivelle). Selon sa doctrine, il décida d’enfoncer un point du front, un seul, en y mettant le paquet, et après, on verrait venir. Un peu de diplomatie pour empêcher les anglais, qui confondaient secours apportés par nos troupes et relève des leurs, de retourner dans leur île. Ils comprennent, et continuent le combat avec nous, et…et ça a fonctionné ! par des marches forcées dignes de Bonaparte, Pétain, avec 2 millions d’hommes sous ses ordres, enfonce un coin dans le front des 4 millions d’allemands de Luddendorf, et leur reflux vers la Belgique s’amorce. Et ce reflux n’arrêtera jamais, jusqu’au 11 novembre 1918 où un ordre supérieur malheureux empêchera, par l’armistice, Pétain et Pershing de mettre à exécution leur plan d’offensive commune le 14 novembre 1918 en Allemagne pour la faire capituler (ce qu’elle n’a pas fait suite au 11 novembre 1918, et ce renoncement à la faire capituler a été la graine d’où a germé le revanchisme nazi).

      Certes, cette énergie surhumaine n’a été possible que parce que la certitude de l’arrivée des américains soutenait le moral à bloc. N’empêche, quand le gros des troupes américaines eut terminé son installation auprès de nous pour bouter l’allemand dehors (août 1918), il ne restait presque plus d’allemands sur le sol français, ils étaient presque tous revenus en Belgique dont ils avaient d’abord violé la neutralité….c’est donc essentiellement avec les troupes franco-anglaises que Pétain, bientôt flanqué de Foch, avait bouté les boches hors de France.

      Et tout ça, par la volonté prodigieuse d’un politicard plus très frais, plus ou moins marron, qu’on croyait fini, qui se croyait fini lui-même, quand il se rendit chez Georges Suarez, six mois après le premier jugement qui avait condamné Dreyfus….

      J’ai rappelé tout ça pour bien montrer que la victoire, ça n’a absolument rien à voir avec les sentiments merveilleux qu’on déploie en temps de paix. Marine Le Pen a perdu la guerre, pas une bataille. Ses beaux sentiments, elle en a plein en temps de paix, comme dans son discours de Villepinte. Mais là, le 3 mai 2017, elle était au combat, avec l’ennemi face à elle ! elle était chargée de faire la guerre, pas de démontrer ses bons sentiments ! et on a vu comment elle l’a faite ! et ce n’était pas sa première défaite !

      Et je peux certifier que si elle avait voulu, elle serait en ce moment président de notre république. Elle avait à sa disposition toutes les armes pour vaincre Macron par KO le 3 mai 2017. Elle n’en a utilisé aucune. (Il fallait la voir lire ses notes, quelle pitié !) Elle a donc prouvé de quoi elle est incapable dans un moment où le droit à l’erreur n’était pas permis. Surtout que c’était son troisième débat raté. Son deuxième débat, avec Xavier Bertrand, avait été aussi une catastrophe industrielle, qu’on aime ou qu’on n’aime pas ce Bertrand (moi je ne l’aime pas beaucoup…), c’est un fait ; il l’ écrasée par KO technique, elle a été devant lui aussi nulle que devant Macron. Il faut changer de général en chef !

      J'aime

  4. Marjan MONTI dit :

    Et oui, Marine a manqué son débat devant des millions de téléspectateurs qui n’attendaient que sa mise à mort. Et c’est elle-même qui l’a provoquée, cette mise à mort … pas assez préparée sur l’Euro et la finance … face à un « financier » arrogant et sublime d’indignité. Je lui aurais bien mis mon poing dans la gueule (à ce nouveau Président) mais je n’ai pas été invité sur le plateau. De plus, le problème de « l’oreillette  » dans l’oreille droite de MACRON n’est toujours pas réglé. On a beau avoir fait carrière, été ministre, peut-être même être intelligent, discourir deux heures durant sur tous les sujets sans une fiche, pour moi, ce n’est pas acceptable. Ou alors, il est vraiment très fort et il va redresser la France en un tour de mains.

    J'aime

    • G1Avis dit :

       »pas assez préparée sur l’Euro et la finance  »
      oui, et pourtant c’était assez simple à expliquer.
      « Je lui aurais bien mis mon poing dans la gueule  »
      Non non non et re-non.
      « Ou alors, il est vraiment très fort et il va redresser la France en un tour de mains »
      Impossible même s’il est très fort… bon ensuite tout dépend de se que l’on entend par ‘redresser la France’. Chez Macron ça veut surement dire détruire la France en la diluant dans le mondialisme.

      J'aime

  5. Verdammt dit :

    Je suis un enfant de Algérie Française.*
    Aucun Français ne sauvera la France.
    Désolé pour les vrais patriotes..
    La France est vendue comme l’Algérie Française.
    Les Français vont manger bon et on n’y peut rien.
    Nous les Français d’Algérie on avait le drapeau Bleu Blanc Rouge aux balcons quand on voyait le drapeau Algérie.
    Vous les Français vous accepter que l’on brûle notre drapeau ?
    En France ? Non nous c’était notre pays le drapeau Bleu Blanc Rouge, même en Algérie Française.
    Oui

    J'aime

  6. Verdammt dit :

    Moi suis désolé que Marine ne soit pas passée.
    Je pense que le FN a perdu de très bons cadres autrefois..
    Genre Karl Ange

    J'aime

  7. Libre Expression dit :

    En accord avec XR, beau résumé.

    Je ne décolère pas ! D’autant que je vois venir une autre défaite pour les législatives.

    Depuis le temps qu’elle n’a qu’une idée en tête se débarrasser d’un nom infamant : F.N ! elle va plonger sur l’occase grâce à son échec retentissant !

    J'aime

  8. Minier René dit :

    Excellent article !

    J'aime

    • G1Avis dit :

      oui, dommage que ce soit pour taper (à juste titre) sur l’équipe Marine.
      Pour les législatives c’est mal barré, ensuite peut-être qu’il y aura une remise en cause des têtes et de la stratégie, mais je n’y crois pas trop car comme s’est justifié Philippot dernièrement ‘il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne font pas d’erreur’. Alors ne rien changer pour que tout change…

      J'aime

  9. May dit :

    Tout est verrouillé, les partis politiques ne sont pas la solution, lisez ceci:
    http://etienne.chouard.free.fr/Europe/Simone_Weil_Note_sur_la_suppression_generale_des_partis_politiques.pdf

    et écoutez ceci:

    J'aime

  10. Anonyme dit :

    Je n’irai pas voter aux législatives car les autres partis magouilleront entre eux et nous nous auront 2 ou 3 députés. Non merci .Ras le bol de la fausse démocratie française

    J'aime

  11. garycooperweb dit :

    Oui tout cela est désolant…meme sanction probable aux législatives…et on va nous demander d’attendre 2022 après ça ?
    MLP n’est pas la seule en cause dans ce score si décevant, les tensions au sein du FN n’ont rien arrangé, le silence pesant d’une partie de la droite qu’on aurait voulu voir la soutenir entre les deux tours est tout aussi désolant : les De Villiers, Guaino, Morano, Zemmour pour citer les plus connus , auraient du sortir du bois et la soutenir -tout en exposant leurs réserves sur le personnage, rien ne leur interdisait- au moins NDA a eu ce courage,et si il avait été suivi, cela aurait pu constituer un tournant dans la campagne…

    J'aime

  12. Paul-Emic dit :

    d’accord sur votre analyse et je plussoie sur les législatives.
    D’abord parce qu’une partie de l’électorat 3 ou 4 millions retourneront sans problèmes à leurs premières amours LR ou Mélanchonistes.
    Par le jeu des triangulaires ou des quadrangulaires le FN aura au mieux une dizaine de députés surement pas plus et plus probablement moins . Le système des élections à deux tours ne laisse aucune place aux minorités incapables de conclure des accords électoraux ce qui est le cas du FN . Grace à la complicité de la « droite » (merci Chirac) , a été accolé au FN l’image d’un parti fasciste complice objectif des crimes des nazis de la IIGM. L’incapacité de Le Pen père puis de sa fille de sortir de ce piège marque définitivement la mort du FN. Nous n’irons nulle part avec le FN. Marine l’a d’ailleurs bien compris en annonçant de fait la fin du FN. Cela n’ira pas sans une épuration de tout ce qui de près ou de loin rappellerait les HLPSDNH . Bref un parti social démocrate de plus où peut-être on sera plus ferme sur l’immigration que chez les LR.
    Ce qu’on peut relever, en tous cas c’est mon analyse, c’est l’absence dramatique de théoriciens politiques dans le camp des patriotes.
    Comme déjà dit et pas que par moi la solution est ailleurs.

    J'aime

    • Biker48 dit :

      Entièrement d’accord avec vous ….mais beaucoup s’illusionnent encore comme après chaque scrutin….mais bien que je critique le FN il n’est pas responsable de l’immense connerie des Français …

      J'aime

      • Paul-Emic dit :

        Le FN n’est responsable de rien, c’est une personne morale, un être immatériel, certains de ses dirigeants soit se sont trompés, soit sont douteux. Mais je vous rejoins sur le peuple français qui est plus que décevant. En Novembre, sur mon blog, j’avais pronostiqué que Macron l’emporterait parce qu’il était vide comme un ballon et parce que les Français qui sont veules vont toujours à la facilité. Je suis désespéré d’avoir eu raison.

        J'aime

      • Jean NOGUES dit :

        Oui, Churchill l’avait déjà remarqué,il disait :

         » Le meilleur argument contre le suffrage universel, c’est une conversation de 5 minutes avec un électeur lambda ».

        J'aime

  13. Leon dit :

    XR, bravo. Tout y est.

    J'aime

    • Paul-Emic dit :

      pas mal.
      Au passage on notera que la guerre a été gagnée par deux vieux, Clémenceau et Pétain Colonel en retraite à la veille de la guerre. Tout ça relativise d’avance les « exploits » futurs de la bande de jeunes macronistes.

      J'aime

      • Jean NOGUES dit :

        Le jeunisme est une mode stupide et nuisible.

        Pourtant, ça se sait depuis bien longtemps, c’est déjà dans nos proverbes.

        Mais c’est aussi rappelé sévèrement dans La Fontaine, dans sa fable

         »Le vieillard et les trois jeunes hommes »

        Bien des jeunes écrivassiers, qui ne lisent que le début de tous les livres et les deux ou trois premiers vers des fables et poésies, comprennent cette fable à l’envers, car ils s’arrêtent au troisième vers. Les premiers vers :

         »Un octogénaire plantait.
        Passe encore de bâtir, mais planter à cet âge !
        Disaient trois jouvenceaux (…..) »

        Les vers 2 et 3 sont couvent cités par ces cuistres pour dénoncer la folie des personnes âgées qui osent encore entreprendre. Or en lisant la fable entière, on découvre que l’auteur prête à l’octogénaire, à l’adresse de ces impolis jouvenceaux, des réparties pleines de bon sens, parfaitement décomplexées, par exemple en leur expliquant que l’ombre de cet arbre protègera un jour ses petit-enfants, et donc

         » [Y penser] Cela m’est un plaisir que je goûte aujourd’hui »

        La suite est cruelle : chacun des trois jouvenceaux impertinents disparaît prématurément, par maladie ou accident, et le vieillard planteur d’arbres est toujours là à la fin de la fable….
        Moralité : le  »passe encore de bâtir, mais planter à cet âge », loin d’être une pique contre la volonté d’entreprendre d’un octogénaire, est traité par l’auteur comme une moquerie impolie des jeunes jouvenceaux mal élevés, qui s’en retrouveront punis sans pitié par la suite.

        On sait aujourd’hui de façon scientifique ce qu’on savait par intuition et sagesse jadis : les personnes âgées qui ont su se conserver en bon état sont des puits de science et d’expérience dont il serait absurde et dommageable de se priver. Au contraire, ils sont un inépuisable réservoir de conseils avisés, étant des archives vivantes d’autant plus riches qu’ils sont âgés, des témoins irremplaçables du passé sans la connaissance duquel aucun avenir n’est possible

        D’abord, le cerveau se régénère, contrairement à ce qu’on a cru très longtemps, quand on affirmait que les neurones meurent sans jamais être remplacés. Ensuite, le cerveau, s’il perd incontestablement un peu de masse au cours du vieillissement, compense cette perte par un bien plus grand nombre de connexions que dans les jeunes âges. Quelques exemples :

        1) Les exemples tout-venant d’abord : les archives de l’humanité fourmillent d’exploits réalisés à des âges canoniques.
        Un célèbre entrepreneur américain de 115 ans nageait chaque jour son 100 m dans sa piscine olympique et faisait l’amour à son épouse, âgée de 50 ans de moins.
        En ce moment, une extraordinaire vidéo d’une femme de 80 ans qui fait le tour de la Toile, la montre réalisant des équilibres sur les mains et une planche (ce qui est dur dur dur…) sur des barres parallèles.
        Un homme de 92 ans skie chaque jour et dirige toujours son entreprise.
        L’historien français Emmanuel Beau de Loménie a écrit ses célèbres ouvrages jusqu’à 100 ans passés et vivait une vie conjugale normale avec une épouse de 50 ans moins âgée (fortuitement, j’ai rencontré une fois sa veuve). Son oeuvre majeure est une somme énorme en cinq tomes (on n’est pas le même homme après avoir lu ça qu’avant) :  »Les Responsabilités des dynasties bourgeoises ». En tout, 3500 pages bien remplies, bourrées de références incontournables et incontestables. Cette oeuvre magistrale était au programme de l’Agrégation d’Histoire jusqu’en 1953, année ou  »quelqu’un » l’a supprimée de ces programmes……)

        2)
        C’est vrai dans le domaine purement intellectuel :

        A 88 ans, un mathématicien belge des années 1890, LANDRY, sans aucun moyen de calcul automatique, avec son seul crayon et du papier, a démontré, après plusieurs mois d’un travail acharné, que le nombre ci-dessous est non premier, qu’il est le produit de deux nombres premiers, et il a calculé ces deux facteurs premiers (son calcul est exact) . Voici ce nombre (78 chiffres en numération décimale) :

        115792089237316195423570985008687907853239984665640564039457584007913129639937

        (N.B. c’est le sixième NOMBRE DE FERMAT ; les quatre premiers nombre de Fermat sont des nombres premiers. Le cinquième, 4294967297, n’est pas premier, c’est le produit de deux facteurs premiers, 641 et 6700417)

        En 1823, le jeune mathématicien allemand Dirichlet, âgé de 18 ans, vint à Paris tout fier présenter au grand mathématicien français Adrien Marie Legendre sa solution du grand th de Fermat avec l’exposant 5, mais uniquement dans le cas I (cas où 5 ne divise aucun des trois entiers non nuls x,y,z recherchés tels que x^5+y^5=z^5). Sa solution était belle et exacte et lui valut les félicitations de Legendre, alors âgé de 73 ans. Quelques mois plus tard, âgé de 74 ans, Legendre convoqua Dirichlet, et lui donna la solution du grand th de Fermat avec exposant 5 mais dans le cas général, pas seulement dans le cas I. (Or, le cas I est bien plus facile que le cas général).

        Actuellement, le grand mathématicien français jean-Pierre Serre, âgé de plus de 91 ans, continue à produire de magnifiques mathématiques après une vie de mathématicien prestigieux ininterrompue depuis sa médaille Fields obtenue en 1954 à l’âge de 27 ans, à une époque où l’obtention de cette médaille n’avait rien à voir avec ce qui se passe aujourd’hui (où ce genre de prix tourne au festival de Cannes).

        Une liste exhaustive remplirait un gros livre !

        Les sauveurs de peuples sont presque toujours des hommes âgés, Moïse, Clémenceau et Pétain, le chancelier Konrad Adenauer, Churchill, Golda Meir, Gandhi,…, là encore la liste exhaustive est trop longue pour être reproduite ici.

        Inversement des hommes, géniaux mais trop jeunes donc inexpérimentés, ont bien plus souvent abouti à des catastrophes qu’à des sauvetages. Bonaparte nous a rendu notre France moins étendue qu’il l’avait trouvée…..Alexandre n’a été qu’un météore dont les trois quarts de l’oeuvre extraordinaire ne lui ont presque pas survécu….Vercingétorix, ça s’est mal terminé…..

        3) Dans le domaine sportif :

        En février 1971, René Desmaison, à 41 ans, tente avec le jeune guide Serge Gousseault, alors âgé de presque vingt ans de moins, une hivernale  »grande première » à la face Nord des Grandes Jorasses. C’est le plus jeune, Serge Gousseault, qui va y mourir d’épuisement. Desmaison, choqué par ce décès en pleine ascension, restera prostré dans la paroi quelques jours de plus et ne sera secouru qu’après. Il survivra. C’est le plus âgé qui a survécu à cette épreuve majeure.

        CONCLUSION 1 :
        le jeunisme est une idéologie complètement fausse, donc nuisible.

        CONCLUSION de la conclusion 1 :
        La mode actuelle, qui met au chômage forcé des hommes et femmes expérimenté(e)s en pleine possession de leurs moyens et âgé(e)s de plus de 50 ans, est une ânerie monumentale qui nous coûte un bras !

        CONCLUSION de la conclusion de la conclusion 1 :
        Macron est trop jeune pour être un vrai président de notre République. Malgré ses gros sous gagnés on ne sait pas trop comment, c’est une baudruche gonflée au gaz de ville. Il sera forcément manipulé par les vieux crocodiles de haute mer qui pullulent depuis la nuit des temps dans le marigot politicard. Il ne fera jamais le poids en face d’eux.

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s