«Dils était sur le talus et il tuait les gosses.»

w

Il est 19h20. Dans une atmosphère surchauffée, le témoin déclare, évoquant le début de soirée du 28 septembre 1986: «Dils était sur le talus et il tuait les gosses.»

Ehhhh oui! Il aura fallu que Dills soit jugé à 3 reprises pour que, par lassitude face aux pressions des merdias et de la bobocratie qui le soutenaient, les jurés le déclarent innocent. Après avoir été reconnu coupable à 2 reprises, ce que n’ont pas admis les vermines qui en ont fait une icone! Seul accusé à avoir été jugé 3 fois, Dills a donc sauvé sa misérable carcasse, il doit bien se marrer maintenant!

Alors bien sur on va refiler le coup à Francis Heaulme, tueur en série, c’est bien pratique pour que Dills, le chouchou de l’intelligentsia, reste bien propre et continue à être le symbole des « erreurs judiciaires »! Il faudrait que cette petite merde soit écrasée d’un bon coup de talon. Ou qu’une balle lui troue la peau. Mais dans ce pays où les parents s’excusent de devoir être partie civile lors du procès des tortionnaires et assassins de leurs gamins, les racailles ne risquent décidement rien. Rien!

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/05/04/01016-20170504ARTFIG00388-proces-heaulme-patrick-dils-continue-d-occuper-les-debats.php

ww

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.