L »atout social » de Macron dans un réseau pédophile

Le torchon « L’immonde » présente Jean-Marc Borello comme »l’atout social d’Emmanuel macron » (Lire ici). Le quotidien « Le Point » lui, présente Borello comme « Le vrai patron de Macron » (Lire ici)

Passe encore que cet « atout social », l’un des 9 « délégués nationaux » de Macron, ait été condamné à 6 mois de prison pour avoir fermé les yeux sur un trafic d’ectasy dans la boite de nuit « Le Palace » dont il était gérant… (Lire ici)

Mais il se trouve que Borello a été impliqué dans l’énorme scandale de réseau pédophile du centre pour enfants « Les Tournelles » qui a donné lieu à l’ « affaire Megel » jugée en 2004. Borello était alors administrateur de ce centre ou selon des ados pensionnaires, viols et orgies pédophiles étaient monnaie courante, auxquels participaient « artistes » et hommes politiques. L’affaire avait été quasiment étouffée, les plaignants sont l’un après l’autre revenus sur leurs accusations, peut-être motivés financièrement ou/et par peur d’être confrontés à des personnes puissantes… Un seul d’entre eux a décidé d’aller jusqu’au bout et c’est finalement une seule personne, le directeur Megel, qui avait été poursuivi, alors que la complicité d’autres responsables ne faisait aucun doute! « Les Tournelles » était alors la référence en matière de « ré-éducation juvénile », on y croisait Danielle Mitterrand, Frédéric Mitterand, Françoise Dolto, Daniel Cohn-Bendit, etc etc. La fine fleur de la racaille homo-pédophile!

Borello avait farouchement nié les accusations et défendu Megel, protestant d’un « insupportable climat d’homophobie » (Eh oui, megel était une tarlouze, on retrouve une fois encore ensemble les tarlouzes et les pédophiles, décidement…). Megel était également défendu par une flopée de journalistes dont Geneviève Moll, rédactrice en chef à France 2, et également membre du conseil d’administration des « Tournelles ».

Megel a été malgré ses appuis politico-merdiatiques condamné à 12 ans de prison par la cour d’assises. Borello lui, est devenu l’ « atout social » de Macron, soutenu par… Daniel Cohn-Bendit! Le monde est petit, là aussi la connivence entre tarlouzes (Macron) et pédophiles (Cohn-Bendit) est établie!

Borello sera très probablement ministre des Affaires Sociales de Macron. Il aura donc le contrôle des services sociaux et donc des centres pour enfants entre autres. Un réservoir pour les réseaux pédophiles français, Cohn Bendit ne regrettera pas d’avoir soutenu Macron.

Merci à « May » de nous avoir mis sur la piste

Cet article a été publié dans Elysee-2017, Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour L »atout social » de Macron dans un réseau pédophile

  1. Anonyme dit :

    SVP ne mélanger pas homo et pédophile. On ne choisit pas d’être homo et cela ne peut pas être condamnable mais on choisit d’être pédophile et ça c’est condamnable

    J'aime

  2. odin29 dit :

    Il faut nettoyer les écuries d’Augias… Ces pédos devraient tous être en prison s’il y avait une vraie justice mais la justice est aux ordres. Aux ordres des pourris, des francs mac, des financiers apatrides et vagabonds (suivez mon regard…) et hollande est au service de ces illuminés.
    On est pas sorti de l’auberge!…

    J'aime

  3. Jeanne dit :

    mais c’est à vomir, et les veaux sont à plat ventre, que dis-je, le cul en l’air se prosterner devant et avec macron, je transfère toujours vos articles en masse, mais les français sont MARABOUTES! rien ne les fait changer d’avis, affligeant en tout cas MERCI à vous!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.