Pierre Yves Rougeyron Curée de campagne 6

Cet article a été publié dans Elysee-2017, Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Pierre Yves Rougeyron Curée de campagne 6

  1. Mr Siam dit :

    « Nom de Dieu » n’est pas vraiment une injure, au sens où cela ne s’adresse pas à une personne en particulier. C’est une interjection et plus précisément un juron, qui en l’occurrence a un caractère blasphématoire (pour les religions monothéistes, on ne doit pas « invoquer en vain le nom du Seigneur », c’est l’un des dix commandements). Le blasphème en lui-même a bien sûr perdu de son côté provocateur dans beaucoup de sociétés, mais il servait à signifier l’intensité de la réaction de l’auteur, que ce soit de la surprise, de la colère

    J'aime

  2. Mr Siam dit :

    en plus » il blasphéme le nom de Dieu » dés ses premières paroles,on croirait un instituteur,aucun signe distinctif nous montre que c’est un curé même pas une petite croix?

    J'aime

Les commentaires sont fermés.