Les élections ont-elles été truquées?

arton43778Une fois de plus, la France se retrouve dans ce qu’on pourrait appeler un deuxième tour de l’absurde. À peine les résultats sont-ils exprimés que les leaders d’opinion appellent à faire barrage contre Marine Le Pen dans un consensualisme « pro-Macron » assumé ou par défaut. Mais cette effervescence rend inaudible une crise de la démocratie qui se déroule sous nos yeux. Des milliers de citoyens crient leur colère. Leur désespoir n’émane pas du résultat, mais de la manière même dont ces élections se sont déroulées. Des élections entachées d’irrégularités, de bugs, de radiations de masse et de zones d’ombres si nombreuses que certains estiment légitimes de questionner la validité des résultats. Alors que les témoignages s’accumulent par milliers, venons-nous de passer dans autre dimension ?

Des inscriptions non prises en compte

Tout a commencé quand l’une de nos rédactrices nous a fait part de son sentiment un peu étrange. En novembre dernier, elle s’était inscrite sur les listes électorales, via le site service-public.fr avec la confirmation électronique que tout était validé dans les règles. Inquiète de ne pas voir sa carte électorale arriver, elle prend contacte avec sa mairie. Finalement, le 22 avril, la veille des élections, elle apprendra qu’elle n’était pas inscrite sur les listes électorales suite à des bugs sur le site gouvernemental qui n’avait pas assuré la transmission aux mairies (voir le document). Une histoire qui pourrait sembler anecdotique si elle ne faisait pas écho à des centaines, des milliers de témoignages exprimant la même chose : une impossibilité de voter au premier tour pour différentes raisons. Suite à la diffusion de la lettre qu’a reçue notre rédactrice, sur Facebook, une vagues de témoignages s’est abattue sur notre réseaux. Plus de 5000 commentaires, des centaines d’e-mails, tous témoignant de situations très similaires, uniquement pour notre média.

« Bonjour, j’ai eu le même problème que votre rédactrice, sans justification écrite. Bien que j’aie effectué toutes les démarches en temps et en heure, je n’ai jamais reçu ma carte électorale, ni de confirmation de mon inscription dans ma nouvelle circonscription, malgré quatre emails de relance et une assurance que tout était « en route » il y a dix jours. » exprime une lectrice. « Je me suis inscrite sur internet avant le 31 décembre 2016. N’ayant pas reçu ma carte électorale j’ai contacté la mairie qui m’a assuré que je pouvais me présenter au bureau de vote sans ce document. J’y suis donc allée les mains dans les poches et pleine d’espoir mais je me suis heurtée à un mur. Personne n’a rien voulu savoir et je suis repartie dégoutée et extrêmement énervée ».

À l’heure actuelle, il est encore très difficile de prendre la mesure de l’ampleur de ces inscriptions oubliées du site service-public.fr. Ce qui est troublant, en revanche, c’est que ce « dysfonctionnement » était bien identifié et que, pourtant, aucune mesure ne semble avoir été prise pour prévenir les personnes s’étant inscrites sur le site. À cet instant, 2 jours après les élections, des centaines de témoignages continuent d’affluer dans nos boites. Un même sentiment est partagé de tous, le sentiment de s’être fait voler le droit de vote, ce droit tant chéri par nos institutions républicaines. Peut-on simplement rétorquer à ces masses d’individus qu’ils sont les malheureuses victimes de défauts matériels et humains ? De simple statistiques vites oubliées de l’histoire ?

Des radiations sans notifications

À côté des ces inscriptions disparues dans de mystérieuses failles du système, il y a le scandale des radiations de milliers de personnes, sans qu’elles en aient été averties. Et là, les chiffres ont de quoi faire frémir.

À Strasbourg, 15 000 personnes ont été dans l’incapacité de voter car elles se sont aperçues le jour même du premier tour qu’elles n’étaient pas sur les listes. Des cas similaires ont été rencontrés dans d’autres villes comme Nancy, Clichy, Le Havre, La Queue-en-Brie (Val-de-Marne), Créteil, Le Mans… Au Mans par exemple, c’est 4079 personnes qui ont été radiées depuis les dernières élections de 2015. 5 000 électeurs radiés pour le Havre, et pas moins de 81 305 électeurs pour le département du Val-de-Marne. Et ceci ne concerne que les régions dont les chiffres furent publiés. Comment expliquer cela ? Pourquoi ces informations ne font-elles pas la une de tous les journaux ?

La plupart de ces radiations ont été effectuées officiellement pour cause de changement d’adresse. Chaque année les municipalités sont tenues de mettre à jour leurs listes électorales et de procéder aux radiations qui s’imposent. Rien d’étonnant, donc… si ce n’est que, dans beaucoup de cas, les déménagements en questions remontaient à plusieurs années en arrière et que les concernés avaient pu voter à toutes les dernières élections sans être inquiétés. C’est le cas de Partick L. interviewé par Le Monde à Strasbourg, qui avait changé d’adresse il y a sept ans mais qui avait pu voter aux quatre dernières élections dans le bureau de vote rattaché à son ancien domicile. Sur nos réseaux, des centaines de témoignages vont en ce sens, parfois parlant de 10 à 15 ans sans déménagement. Pourquoi ce revirement de situation à l’échelle nationale ? Et surtout, comment se fait-il qu’aucune information ne leur ait été communiquée à ce sujet ? Une purge de grande échelle aurait-elle pu être menée sans en informer la population, créant une situation inédite et la surprise générale pour des milliers de votants ?

Beaucoup de témoignages allant dans ce sens, parfois même de personnels de mairies, affluent depuis lundi. S’il ne nous est pas possible d’en citer les centaines répertoriées, quelques cas symbolisent la problématique. « J’habite dans les Pyrénées Orientales, j’ai toujours habité cette commune, payé mes impôts et voté à toutes les élections. Et hier j’ai été radié des listes électorales sans explication. On m’a refusé l’accès aux urnes et j’aimerais connaître la procédure à effectuer pour pouvoir voter au second tour. » exprime cet internaute dépité.

L’un des témoignages est particulièrement troublant quant à la raison de ces radiations de masse. Jean (nom d’emprunt) nous explique « Je travaille en mairie et j’ai participé à la logistique d’un bureau centralisateur. J’ai entendu parler à plusieurs reprises de « purges » des listes afin de faire baisser le taux d’abstention. Je cite : « On a bien épuré les listes cette année, c’est difficile de faire mieux sans avoir de représailles. On devrait avoir un taux d’abstention plus faible que les précédentes » Voilà comment manipuler les chiffres… » S’il n’y a aucun moyen de vérifier sa déclaration, les faits exceptionnels vont en ce sens et posent nécessairement question.

Un demi-million d’électeurs qui voient double ?

Parallèlement à la question de ces empêchés de vote, environ 500 000 personnes ont été inscrites sur deux listes différentes et ont reçu deux cartes électorales. Parmi ces cartes, certaines sont destinées à une adresse identique comme en témoignent les clichés. Avec une forte amende et courte peine de prison, on admettra que la tentation n’a pas dû germer dans l’esprit de tous. Pour autant, nous voilà donc encombrés d’un « dysfonctionnement » de plus qui s’ajoute à la liste des irrégularités. Cette problématique est d’autant plus importante qu’aucune mesure supplémentaire n’a été prise pour vérifier le vote unique de chacun et que le porte-parole du Ministère de l’Intérieur exprime en conscience qu’il nous faut compter sur l’honnêteté et la peur du gendarme, en attendant qu’un répertoire unique des électeurs ne soit opérationnel… d’ici 2019 ! En attendant, techniquement, rien n’empêchaient ces 500 000 personnes de voter deux fois si ce n’est la peur de la justice. Mais ceci est loin d’être la dernière irrégularité qui entache ce vote jugé de tous historique.

Cet article a été publié dans Elysee-2017, Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Les élections ont-elles été truquées?

  1. Mounir Aberkane dit :

    Un très bon article sur le sujet explique pourquoi l’auteur a de gros soupçons de fraude en effet :

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/des-resultats-comme-par-magie-192411

    J'aime

  2. odin29 dit :

    Dès le résultat du premier tour je vous ai fait part de mes doutes sur l’honnêteté du dépouillement.Que Macron arrive en tête dans des communes qui votent toujours coco…c’est tout simplement impossible! On s’est fait avoir dans les grandes largeurs mes amis.

    J'aime

  3. Chris-63 dit :

    Bonjour,
    Pour mon avis personnel, les élections sont truquées oui ! Tout se passe entre la transmission du contenu des urnes et donc du résultat de ces dernières au « sommet » de validation. D’ailleurs que se passe t-il également au « sommet » ? Qui contrôle ? Comment est prise en compte le résultat transmis de chaque mairie ?
    Il est bien trop facile pour un system pourri jusqu’à l’os de truquer des élections.
    Pour rappel, le system de vote Français a été inséré en « FranceAfrique ». Et grand nombre de pays Africains accusent la France de truquer les élections…
    Je ne pense pas que les Français soient idiots et sans cervelle… Macron aurait dû être balayé au premier tour ! Et pourtant ce gamin politique arrive en tête ! On nous prend vraiment pour des moutons. Ca va très mal en France, les Français attendent l’élection présidentielle depuis bien longtemps ; et le peuple voterait pour un candidat qui n’a aucun programme politique et qui est la relève de Hollande ??!
    Macron a été choisi par le system, et les médias magouillent pour nous faire croire qu’une partie du peuple accepte ce merdeux en tant que candidat sérieux !

    J'aime

    • lanceur dit :

      « Macron a été choisi par le system, et les médias magouillent pour nous faire croire qu’une partie du peuple accepte ce merdeux en tant que candidat sérieux ! »
      Sans aucun doute!
      Sur que cette élection pue un max. A la lecture des témoignages et de certains liens Facebook comme ici de Allan Dodds:(https://www.facebook.com/rachel.saddedine/videos/10155186937763618/)
      cela semble est indiscutable. les candidats à cette élection se doivent de demander des explications.

      J'aime

  4. trafapa dit :

    OUI ! Impossible que le bébé du mou ait reçu autant de voix . Ne pas perdre de vue que Marine et le Front National s’attaquent à une mafia , gavée et crapuleuse , avec à son service une clientèle d’obligés bien souvent bons à rien (j’en connais tant …) . Sous le vernis d’une démocratie occidentale , la réalité c’est une société primitive qui s’est installée , semblable à ce que j’ai connu en d’autres lieux . La bataille se passe aussi dans les bureaux de vote .

    J'aime

  5. robertr dit :

    comme dit Martine(quand c’est flou il y un loup!) et surtout pas besoin de nos amies Russe dans cette histoire?

    J'aime

  6. Atall Hairdun dit :

    Une anecdote, mais qui n’est pas d’attali….
    Au moment de mettre mon enveloppe dans la boîte, je remarque une étiquette : « Secours ».
    Je demande alors à la préposée, si il s’agit bien de l’urne de vote, ou d’un extincteur, ou encore d’une trousse de première urgence ! ..
    Et la dame de me répondre, en pointant le sol : il y a eu un souci on a été obligé de mettre une autre urne.
    Effectivement, la première boîte était au sol, toujours cadenassée, avec des bulletins à l’intérieur.
    Soit, je n’en tire aucune conclusion, j’aimerais savoir si d’autres personnes ont connu la même chose ?
    J’ai écrit la même chose sur un autre site où les commentateurs trouvaient bizarre ces résultats si bien avantageux….

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s