La « compétence » des services de sécurité français…

XVM94103f48-244e-11e7-8e90-75327fc33854

On apprenait il y a quelques jours que l’escroc Fillon, candidat à l’Elysée, avait reçu une protection particulière supplémentaire suite à des menaces d’attentat. Soit. C’est pourquoi mardi soir alors que le voyou était en meeting à Lille, sa voiture a été cassée par des roulotiers qui se sont emparés d’un ordinateur portable et de quelques broutilles dont des brassards de police et des munitions…

Comment est-ce possible, en « état d’urgence » PLUS une surveillance spéciale pour Fillon? Simple: L’officier de sécurité chargé de la garde du véhicule était dans un restaurant en train de passer commande!

On en vient à penser qu’il est dommage qu’au lieu de roulotiers sans doute issus de la Diversité, ce ne sont pas des artificiers qui se soient pointés! Une charge sous la voiture, et BOUM, plus de Fillon! Dommage…

En attendant, l’officier de sécurité en question a été sanctionné dûrement comme il se doit dans la fonction publique en francarabia: Il a été « très strictement réprimandé » et fera l’objet d’un « avertissement solennel » de sa hiérarchie! On est rassurés!

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour La « compétence » des services de sécurité français…

  1. Verdammt dit :

    Non pas vrai.
    Quelle bande de cons.
    On pourrait leur prendre leur slip.
    Un avertissement. Non pan pan cul cul.
    Nous autrefoi à l’armée on aurait fait la pelote , 50 pompes et pas dormir.
    Monde de merde.

    J'aime

  2. trafapa dit :

    Carriérisme & compétence sont rarement compatibles

    J'aime

  3. Bigsmile dit :

    Comme l’a dit Coluche, « Ils auront un avertissement …au bout de dix avertissements ils risquent un blâme » ….nous appliquons déjà ce principe très dur aux terroristes….

    J'aime

  4. Anonyme dit :

    Comme le jour éclaire les hommes et aveugle la chauve-souris, la réprimande améliore le cœur sage et fait empirer le sot.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.