Macron déclare la guerre aux propriétaires

6780781lpw-6780783-article-emmanuel-macron-jpg_4028547_660x281

Les récentes propositions fiscales d’Emmanuel Macron sont manifestement empreintes de l’idéologie anti-propriétaire prônée par Thomas Piketty et France Stratégie : les propriétaires devraient commencer à s’inquiéter !

France Stratégie (organisme de réflexion directement rattaché à Matignon) a récemment publié un rapport sulfureux intitulé « Quelle fiscalité pour le logement ? ». Ce dernier, loin d’être passé inaperçu, comporte des analyses et des propositions déroutantes qui pourraient vraisemblablement donner des sueurs froides à l’ensemble des propriétaires.

Et pour cause, France Stratégie y affirme que la fiscalité du logement favoriserait indûment le statut de propriétaire (soit 58 % des ménages français), au détriment de celui de locataire (soit 40 % des ménages français) et qu’il conviendrait, en conséquence, de surtaxer les propriétaires afin de rétablir une égalité par la fiscalité entre ces deux statuts.

Pour ce faire, l’organisme avance plusieurs propositions. La première viserait à offrir aux locataires la possibilité de déduire de leur revenu imposable les loyers qu’ils versent, et ce, aux frais des propriétaires qui devraient in fine supporter la hausse corrélative des taux d’imposition. La seconde viserait à directement surtaxer les propriétaires sur la base d’un loyer fictif déterminé à partir des caractéristiques de leur résidence.

L’ANCIEN RESPONSABLE DE FRANCE STRATÉGIE AU SERVICE D’EN MARCHE

Eu égard au caractère inquiétant de ces propositions, d’ailleurs largement critiquées, on aurait pu espérer qu’elles ne trouveraient aucun écho dans la sphère politique. C’était sans compter sur le recrutement de Jean Ferry-Pisani, lequel n’est autre que l’ancien Commissaire général de France Stratégie, au poste de responsable du programme et des idées du nouveau mouvement politique En Marche !

Et celui-ci n’a manifestement pas chômé depuis son arrivée puisque les récentes propositions d’Emmanuel Macron se trouvent déjà largement empreintes de l’idéologie anti-propriétaire délétère de France Stratégie.

TAXATION DE LA « RENTE IMMOBILIÈRE »

Emmanuel Macron a, tout d’abord, annoncé qu’il instaurerait, en place de l’ISF, un impôt sur la « rente immobilière ». Ce faisant, le candidat d’En Marche a clairement identifié ses nouvelles cibles fiscales : les propriétaires et rien que les propriétaires, bien qu’ils soient déjà matraqués de taxes locales (taxe d’habitation et taxe foncière) ! Il faut dire que ces derniers constituent des cibles plus faciles à taxer que les entrepreneurs dès lors qu’ils ne peuvent pas s’expatrier avec leurs actifs immobiliers.

Par ailleurs, on ne manquera pas de préciser que le recours à la terminologie de « rente immobilière », teintée de relents marxistes évidents, s’avère surprenant voire choquant, de la part d’un candidat qui se flatte d’incarner le renouveau et la modernité. Ce choix terminologique douteux révèle, de surcroît, un mépris viscéral à l’égard des propriétaires.

Au demeurant, l’affirmation péremptoire et inexacte selon laquelle la prétendue « rente immobilière » serait toujours improductive, met clairement en évidence sa vision archaïque et rétrograde de la propriété immobilière. Aussi devrait-on lui rappeler, à toutes fins utiles, l’importance économique de l’immobilier, et en particulier celle des SCPI qui financent la construction de bureaux et d’établissements sanitaires.

EXONÉRATION DE TAXE D’HABITATION

Emmanuel Macron a, ensuite, proposé d’exonérer 80 % des foyers fiscaux de taxe d’habitation, arguant du fait que cette taxe, payée tant par les locataires que par les propriétaires, serait injuste. Force est toutefois de constater que cette justification se révèle hasardeuse puisqu’il existe d’ores et déjà des exonérations et abattements généreux destinés aux foyers modestes et que les injustices résultant de l’absence d’actualisation des valeurs cadastrales constituent un problème administratif loin d’être insoluble.

En réalité, cette proposition pernicieuse ne vise aucunement à remédier à une soi-disant injustice fiscale. Elle constitue, en revanche, un moyen détourné et astucieux de favoriser fiscalement les locataires, et cela, au détriment des propriétaires qui devront payer davantage de taxes locales.

L’exonération quasi-généralisée de taxe d’habitation devrait en effet aboutir, pour des raisons de financement des collectivités locales, à la hausse, d’une part, de la taxe d’habitation supportée par les 20 % d’occupants les plus aisés, lesquels devraient majoritairement être des propriétaires, et d’autre part, de la taxe foncière qui sera supportée par les seuls propriétaires dans la mesure où cette taxe locale ne concerne pas les locataires.

Gaia

Cet article a été publié dans Elysee-2017, Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

35 commentaires pour Macron déclare la guerre aux propriétaires

  1. Louis Gautier dit :

    Avec tous ces commentaires et points de vues, autant que je sache , ce n’est pas MACRON qui a eu cette idée,cherchez bien, avant de partir bille en tête sur ce qui n’est pas prouvé !!!

    J'aime

  2. eric 78955 dit :

    Une réflexion simple: les locataires louent bien à des propriétaires.. Avec cette mesure il n’y aura plus de propriétaires donc plus de logement pour les locataires.. Veut il plein de SDF ???
    Pour devancer les réponses: j’ai un crédit sur 20 ans pour ma maison et pour le payer je me sers la ceinture..Il ne faut pas oublier que les locataires ne paient pas les taxes foncières: nous sommes déjà surtaxés par rapport à eux. Aurais je du ne pas acheter pour pouvoir défiscaliser mon loyer, ne pas payer de taxes foncières ? D’autre part les taxes d’habitations permettent d’entretenir les infrastructures des communes dont tous profitent: locataires et propriétaires. faut pas se moquer du monde..
    Moi je bosse plus de 45H par semaines et je devrais payer pour les autres en plus ? je ne dis pas que la solidarité ne fait pas parti de mes valeurs mais faut pas abuser !! Solidarité ne veut pas dire assistanat complet !

    J'aime

    • Nemmelgon dit :

      Oui mais vous avez des avantages fiscaux lorsque vous achetez

      J'aime

      • Paul-Emic dit :

        il ne leur restera plus qu’à prendre une loi de réquisition des logements inoccupés, indemniser les propriétaires sur 25 ans, les attribuer à un office quelconque et le tour sera joué.

        J'aime

  3. Chrystele dit :

    Pourquoi répandre une fausse rumeur ????

    J'aime

    • EuroCalifat dit :

      Pourquoi faire l’autruche devant non pas une « fausse rumeur » mais une « information »? Marcon est votre champion? Et inutile de nous balancer les articles d’un torchon comme l’ « Immonde »!

      J'aime

    • Paul-Emic dit :

      ce n’est pas une fausse rumeur, c’est une proposition émise par le think tank de la gauche et on en est à la troisième fusée d’essai – afin j’imagine de tester les réactions du public – depuis l’avènement du divin Mou. Les « fuites » ne viennent pas de droite mais bien du think tank en question.

      J'aime

  4. Dantras Mayette dit :

    Plus que lamentable si ces propositions sont exactes ???? ilMacron nous piquerait les économies de toute une vie???? alors qu’on a bossé et que par contre eux s’en mettent plein les poches sous notre nez ,aucun bulletin de vote pour ce type d’individu =réfléchissez tous……

    J'aime

  5. Alf dit :

    Le plus simple serait d’adopter des loyers plus correcte. De cette façon les taxes baisserait pour les propriétaires et les loyers diminuerait par la même occasion. Du coup plus de pouvoir d’achat et le tour est joué 😉

    J'aime

  6. ELIANE FAVRON dit :

    taxes sur taxes pour les riches pas mal la taxes sur les C.. aussi, le gouvernement n’a que cela dans son champ de vision

    J'aime

  7. LEGA dit :

    Ce que disent certains propriétaires âgées + de 65 ans et en retraites avec de faibles revenus mais propriétaires d’une petite maison ou d’un appartement… On vend tout… On achète un camping car, on se fait domicilier chez les enfants pour le courrier et on part vivre 6 mois au Portugal et 6 ois au Maroc… Plus d’impôts locaux, de taxes foncières, on a le droit à la sécu et à la mutuelle… Les plus érudits et malins donnent des cours de français et font des petits job dans ces pays, certains achètent un petit bout de terrain (ou le loue) y mettent un bungalow et le tour et joué… Les plus fortunés mettent tout en location par des stés de gérance ou sous forme de SCI et ne se servent que des dividendes avec la possibilité d’établir, en plus ces SCI à l’étranger… Il faut que le Jeune énarque et sa bande, cherche d’autres solutions que de taxer les gens qui ont fait leur petit patrimoine immobilier par leur travail et par par les revenus du capital ou de la politique comme Fillon, Hamon et ou Mélenchon et tant d’autres…

    J'aime

  8. Galou dit :

    Espere de c….. Je suis proprietaire…. Je travail avec mon conjoins dire chaque mois pour loyer mes enfant et les nourir… J ai effectivement 2 bien mais pas par choix… Mon appartement ne Se vendait pas et les credit etait pas payer… Mais un t2 ne suffisait plus pour loyer 4 personnes. Donc on a mis en location et pourra t me direz vous ca vous rapporte… Et bien pas du tout le loyer rembourse pas le credit je doit chaque mois 100e a cela ce rajout tape foncier, impot sur revient immobilier que je ne percoi même pas et frais divers… A cela s aout oui un autre credit pour notre maison mais c etait moins chere qu un loyer…. Mais bien sur ce rajoute taxe habitation taxe foncier environ 2000e par AN.. je suis malgré nos revenu tout les mois dans le rouge… S il pond cette loi je ne pourrai pas payer toute ses taxe….a l heure actuellement et pour les 25 prochaine année je suis pas proprietaire mais la banque oui……..

    J'aime

  9. Anonyme dit :

    On achète sur de nombreuses années un logement pour avoir un toit pour sa retraite qui sera très petite et ne pas avoir de loyer pour essayer de joindre les fins de mois!!!!!! Honteux et parfaitement injuste comme proposition….!

    J'aime

  10. Enigma dit :

    Je suis anéantie…pas par cet article, car quand on en vérifie la provenance, il y a matière à réflexion…non…je suis anéanti par le niveau d’orthographe de certains contributeurs. Alors clairement avec un tel niveau, il ne faudra pas vous plaindre qu’un jour le Français ne soit plus qu’un vestige du passé. A part vous regarder le nombril…c’est quoi vos occupations.

    J'aime

    • EuroCalifat dit :

      En général ce genre d’article est mis à la poubelle mais pour cette fois, je vais laisser passer et répondre. Tout d’abord je me permets de corriger deux fautes de cette poufiasse: D’abord, il faut un « ? » à la fin de son texte puisque il y a une question. Et puis « Enigma » c’est un homme? Une femme? Ou un trav type « Conchita »? Parcequ’un coup il/elle est « anéantiE », puis l’autre coup il/elle est « anéantI ». Faut savoir! Je ne compte même pas les erreurs de ponctuation, de MAJuscules absentes etc. En fait on croit lire le message d’un « nouveau français » de type fraichement importé du bled ou de la brousse! Eh oui Enigma, pour donner des leçons il faut au moins avoir mouché son petit nez morveux!
      Mais passons… Faire plus attention à la forme qu’au fond est le signe des bobos actuels: Toujours vouloir paraitre ce qu’ils ne sont pas. Faire chic, bien parler, pour mieux se faire enculer en taillant dans le même temps une pipe. Allez, Conchita! Restez dans votre Neuilly chic, faites-vous belle, et préparez-vous pour donner votre petit cul à qui voudra le prendre!

      J'aime

      • Enigma dit :

        J’avoue que j’ai bien ri en lisant votre réponse. Néanmoins je dois avouer que les remarques faites sur mon orthographe sont pour le coup justifiées.
        pour votre gouverne je suis rien de tout cela. Je suis un homme d’un demi siècle qui bosse dur pour une société avec laquelle je peine à me verser un salaire chaque mois. Néanmoins je ne vais pas me plaindre. Ni de Neuilly ou de quelques banlieues chics…ou pas, je viens plutôt d’une région traditionnellement ancrée à droite qui d’ailleurs était un temps la seule et je suis propriétaire de mon habitation, j’ai cette chance.
        Je ne me suis pas permis de vous insulter, j’imagine que c’est votre ligne de défense préféré…pour certains c’est la violence aveugle.
        Vous conspuez une certaine frange de la société, pour leurs agissements, mais n’êtes vous pas pire qu’eux en vous comportant ainsi.
        Ne vous méprenez pas sur mes motivations ou mes convictions, je suis le premier à dire que « l’assistanat » ça suffit. Au boulot la racaille…mais dans ma bouche racaille ne signifie pas obligatoirement Musulman.
        Quand aux joies que vous me promettez, j’attends de voir.

        Ce message va normalement sauter.

        J'aime

        • EuroCalifat dit :

          Mais non on ne « saute » pas votre message, inutile de jouer au martyre. Ne vous inquiétez pas, pour moi non plus RACAILLE ne signifie pas « musulman » (sans M majuscule, faut pas pousser), mais RACAILLE s’applique à 80% de la population, musulmans inclus. Et qu’un « travailleur » comme vous vous décrivez en soit encore à ce type de discours montre parfaitement, une fois de plus, que le pays est bel et bien foutu puisque ce sont ses forces vives qui sont complètement déjantées.
          Quand aux insultes, ça fait bien longtemps que je ne prends plus de gants avec les… racailles.

          PS. « Conchita » aussi est un homme… Enfin disons « de sexe masculin ».

          J'aime

    • ELIANE FAVRON dit :

      je regarde les écrits et pas les fautes

      J'aime

  11. Anonyme dit :

    tous a mettre dans le meme sac nous on a toujours travailler etant commercant et la boom une retraite de misere et on a jamais etait au chomage honteux on doit voter ces sur nos parents son battu pour sa mes les politissien se qui les interresse ces le ponion et le pen n en parlons pas donc pour qui voter alors la je ces pas j ai l impression qu on et plus inteligent qu eux des prope a rien ecoeurer

    J'aime

  12. carole hochet dit :

    et bien on vendra nos maisons et redeviendront locataire. triste pour les entreprise du bâtiment car les gens ne ferons ^plus construire et les propriétaires qui une fois leur maison continuent a faire marcher l’économie (agrandissement, travaux d’entretien, véranda et autres) ne le feront pas encore des marchés de perdus pour les entreprises
    a force de taxer on étrangle les ménages et les dépenses seront au stricte minimum

    J'aime

  13. Anonyme dit :

    On a travaillé tu notre vie pour avoir un bien correct et à présent un petit vaurien nous taxe la dessus. Du n’importe quoi . J’espère qu’il ne passera pas et que les propriétaires s’abstiendront de voter pour lui, s’ils sont intelligents……

    J'aime

  14. Fatigué d'être français dit :

    En cas d’élection, la France se retrouvera définitivement coupée en deux. D’un côté les propriétaires et d’une façon générale tous ceux qui travaillent dur pour accéder à la propriétés, de l’autre les cafards. Le « de gauche » proprio pourrait enfin comprendre ce qu’est la révolution, ce qu’est le marxisme et Macron pourrait être enfin celui qui libère des millions de français de la bien pensance de gauche, en les touchant pour la première fois très durement au portefeuille, suscitant un sursaut, un début de réflexion.
    Le « de gauche » aime la gauche tant que celle-ci asservit et détruit les symboles du capitalisme pour l’arroser au nom d’un monde plus juste, mais quand il se rendra compte qu’il va se faire saigner pour engraisser et multiplier la vermine, il se révoltera.

    Peut être bien la loi abominable évoquée par Marie Julie Jahenny dans ses visions, qui une fois promulguée, amènera à la guerre civile dans les 3 mois.

    J'aime

  15. Le Boucher dit :

    On y viendra… C’est triste mais c’est une évidence.

    J'aime

  16. Paul-Emic dit :

    tous des fils de pute

    J'aime

  17. yoananda dit :

    L’objectif est d’organiser en douceur le transfert de richesse vers les allogènes: en effet, les blancos ayant un taux de natalité < 2, ils ont tendance à concentrer la richesse via l'héritage. A l'inverse les subméditéranéens, leur héritage doit être partagé entre les différents descendants.
    Donc d'un coté, les propriétés s'accumulent, de l'autre … c'est l'inverse.
    Il s'agit donc par ces mesures "anti-proprio" d'être en réalité un correctif pro-immigré, mais sans le dire ouvertement.

    J'aime

    • Le Boucher dit :

      Belle réflexion, je n’y avais pas pensé.
      Pour moi c’est juste que l’état a besoin de pognon pour payer les hlm des cafards.

      J'aime

      • Vassili Meilleurat dit :

        Les cafards ? je me demande qui vous croyez insulter de cette manière : les travailleurs pauvres ? les femmes abandonnées par leur maris alors qu’elles doivent élever 1, 2 voire plus d’enfants ? Les jeunes, diplômés (post-bac) qui ne trouve pas de travail car « ils n’ont pas d’autres expérience que des stages » ? où la STRICTE minorité, d’origines ethnico-culturelles différentes, mais tout de même français (si, si aller demander leurs carte d’identités, celles de leurs parents et même de leurs grand-parents, vous verrez qu’ils sont pour la plus grande majorités français depuis 2,3 voire 4 ,générations) ?

        Oui, je me demande bien qui vous traité de cafard ?

        J'aime

    • ELIANE FAVRON dit :

      votez macron pour être plus pauvre encore, le travail pendant 45 ans, les enfants C maman car le père n’est pas là !!!! une pauvre baraque contre un remboursement de la valeur d’un loyer et macron nous dis que les taxes plus les taxes ne son pas assez de taxes un culot de merdeux qui n’aura pas mon vote.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.