Ils s’engagent à vivre à Bobigny

hqdefault

Ah non, mince, contre les violences policières, pour l’avenir, pour Théo et pour les racailles :

Cher avenir,

Si aujourd’hui j’accours vers toi, ce n’est pas pour te parler de mon devenir mais plutôt de ceux qui ont le visage aussi sombre que leur futur. Tout n’est pas forcément noir mais combien de marches blanches faudra-t-il pour être entendu, et retrouver l’espoir ?

Je sais que tu n’aimes pas revenir sur le passé alors ce soir, je ne te parlerai pas de Zyed, Bouna, Lamine, Mohamed, Bertrand, Malik, Jonathan… J’arrête là car la liste serait trop longue. Je ne te parlerai même pas, dans un passé bien récent, voire encore présent, d’Adama Traoré. Mais laisse-moi avoir quand même une pensée pour eux et leur famille.

Ce soir, je te parlerai de Théo, ce petit Théo au parcours sans histoires. Sans histoires jusqu’au jour où il a croisé quatre uniformes. Je sais que tu voudrais que je dise «policiers», mais ces monstres ne peuvent être associés aux forces de l’ordre qui nous protègent et sauvent des vies au péril des leurs. Non, ces agents du désordre sont bel et bien des brebis galeuses….

Juliette Fievet, animatrice-journaliste ; Kery James, artiste ; Youssoupha, artiste ; Anne Roumanoff, humoriste ; Fianso, artiste ; Olivier Py, directeur du Festival d’Avignon ; Patrick Bruel, artiste comédien ; Josiane Balasko, comédienne ; François Durpaire, universitaire ; Yannick Noah, capitaine de l’équipe de France de tennis ; Hugues Aufray, artiste ; Mathilda May, comédienne ; Firmine Richard, comédienne ; Jean Benguigui, comédien ; Lassana Diakité, producteur ; Rokhaya Diallo, journaliste, écrivain ; Jordan Lazaro Gustave, cofondateur TextFugees ; Jacob Desvarieux, artiste ; Claudy Siar, animateur-producteur ; Smaïn, comédien ; Eglantine Eméyé, animatrice télé ; Richard Poisson, réalisateur producteur ; Nils Tavernier, producteur réalisateur ; Neg’Marrons, artistes ; Anne Sophie Cayet, enseignante ; Pierre Botton, Ensemble contre la récidive ; Dominique Sopo, responsable antiraciste ; Bernard Montiel, animateur, comédien ; Malik Zidi, comédien ; Sylvain Jaraud, avocat ; Taig Khris, entrepreneur ; Yvan le Bolloch’, comédien-artiste ; C215, artiste peintre ; Ophelie Winter, artiste ; Gaël Le Forestier, producteur animateur ; Lionel Abelanski, comédien ; Fred Musa, animateur radio ; Mokobé, artiste ; Noumouké Sidibé, gérant de société de sécurité ; Juan Massenya, animateur télé ; Sandra Alphonso Machado, chef d’entreprise ; Black Brut, artiste ; Marie Audigier, productrice ; Gilles Camouilly, producteur télé ; Olivier Lamontagne, ingénieur ; Samia Orosemane, humoriste ; Thierry Gustave, PhD professeur ; Bramsito, artiste ; Lassana Dramé, militant antiraciste ; Maroune Zaki, militant associatif ; Lisa Lebahar, productrice ; Jonathan Hayoun, producteur ; Passi, artiste producteur ; Slimane Tirera, DG NewVo Radio ; Achcraf Moukaddi, responsable associatif ; Mehdi Amour, militant associatif ; Bakari Koité, militant antiraciste ; Lucien Jean-Baptiste, acteur-réalisateur ; Marion Girard, avocate ; Muriel Jaecki, avocate ; Céline Balitran, directrice enseignante ; Bruno Salomone, humoriste ; Annabelle Milot, réalisatrice animatrice-actrice ; Hugues Duquesne, humoriste ; Myriam Zaanoun Pernelet, avocate ; Mahor Chiche, avocat ; Nourdine Moukaddi, militant associatif ; Phil Darwin, humoriste ; Ali Bougheraba, comédien ; Redouane Bougheraba, humoriste ; Amirouche Laidi, president du Club Averroes…

 

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Ils s’engagent à vivre à Bobigny

  1. Bigsmile dit :

    Ils sont gentils de nous fournir de nouveaux noms pour la liste ,il y en a qu’on ne connaissaient pas….il va y avoir du taf……

    J'aime

  2. Fatigué d'être français dit :

    D’un côté, on sent les banlieues au bord de l’insurrection, de l’autre, les bobos commencent à avoir la trouille. Ils appellent au calme en leur parlant comme à leurs gosses. Cela aurait pu marcher s’ils avaient mis sur pied une société apprenant à cette jeunesse l’amour de leur prochain, l’amour du pays, le pardon mais puisqu’ils les ont encouragé à haïr leurs oppresseurs blancs, les riches, les patrons, leurs petits protégés vont agir comme ils ont été conditionnés en se vengeant, en cassant, en explosant des gueules de flics, de bobos moralisateurs, des petits prof, en brûlant bagnoles, services publiques jusqu’à ce que les autorités se chient dessus au point d’accepter des zones entières sans flic, sans présence de l’état hors allocs. Ce dernier point est ultra important, la partition pour tout sauf pour l’aide sociale. Dans ces zones, c’est la seule chose qui assure le lien national, faut respecter tout de même.

    Aimé par 1 personne

  3. Libre Expression dit :

    Je suis outré, de lire cela. Je parle bien sur du rapport de l’ I.G.P.N, disant que la sodomie était accidentelle. Merde la flicaille, vous faiblissez.

    J'aime

  4. lanceur dit :

    Est-ce la liste de nos bobos gauchos collabos qui n’iront jamais vivre à Bobigny ou en Seine Saint Denis car ces petites merdes tiennent avant tout à leur tranquillité et qu’ils se foutent bien mal du concept fumeux qu’est le « vivre ensemble » ou de la mixité sociale tout ceci étant bon pour le FDS qui ne peut pas s’extirper de ce merdier maghrébique .

    Toujours les mêmes noms car la collaboration fait partie de leur business financier. Quant à la petit racaille de théo, ils s’en foutent totalement, nous aussi d’ailleurs mais pas pour les mêmes raisons.
    Si cela venait à péter sérieux dans ce pays, tout ce beau monde a déjà prévu un petit coin tranquille, loin d’ici.

    Aimé par 1 personne

  5. Aude dit :

    Wouais….tout ce beau monde qui vit sur le dos du peuple français et qui n’en a rien à cirer de ce que vivent d’autres gens dans les banlieues..et autres villes .voitures brûlées…commerces saccagés…trouille au ventre…Des policiers obligés d’intervenir sur Ordre de leurs supérieurs qui se font cramés….Biens publics démolis et reconstruits sur le dos des contribuables…
    Francais….ces journalistes et artistes crasseux…laissez-les tomber….censurer leurs spectacles, leurs films..leurs prestations médiatiques…. qu’ils vivent de leurs chers racailles…..

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.