2 Tchèques à Paris: Récit

441681.jpg

Ma femme et moi sommes allés à Paris. Nous ne recommencerons jamais la même erreur!

Ma femme et moi sommes allés récemment à Paris pour le week-end, le coût des billets d’Air France était extraordinairement faible! Les billets aller-retour pour un coût seulement 2500 CZK tout compris, ça aurait dû nous alerter, mais malheureusement, nous ne soupçonnions pas la réalité.

Le vol à destination de Paris était normal, et à l’aéroport nous avons pris le train en direction du centre. Après son arrivée à la Gare du Nord, nous avons connu le premier choc. Partout le désordre, le chaos, mais la principale chose – aucun Français blanc. La même chose près du Sacré-Coeur.

Nous avons pris le métro et sommes allés aux principales attractions. Lors d’un voyage dans le métro Grand Etoile au Louvre, nous avons réalisé tout à coup que nous sommes les seuls blancs dans le wagon. Il était le vendredi à 14h00. A l’entrée du musée du Louvre – pas une âme, mais partout des patrouilles de soldats armés jusqu’aux dents avec les doigts sur la gâchette. Bientôt, nous avons découvert d’un ami qui a été près d’un an à Paris, l’état d’urgence …

Nous avons déjeuné avec des amis près des Grands Boulevards: Dans la rue une majorite de migrants, comme dans la plupart des magasins à proximité. Dans la soirée, nous sommes allés à la Tour Eiffel, et encore pas de touristes. Avec une plus grande sécurité.

Tous les touristes sont contrôlés, sauf les femmes musulmanes couvertes de la tête à la tête – c’est peut-être l’égalité à la française. Dans le quartier adjacent du Trokadero c’est tout simplement l’enfer: Plein de vendeurs africains de de «souvenirs», des joueurs de bonneteau arabes, les pauvres de l’Afrique et de les pickpockets roumains.

La police ferme très clairement les yeux sur les crimes de rue mineurs. Et c’est pareil dans tous les lieux touristiques. Mais le soir près de la Tour Eiffel des immigrés ont violé une jeune Française. Naturellement les informations sur ce sujet ne sont mentionnées qu’en passant. Probablement, ce phénomène est normal dans le cadre de l’enrichissement culturel …

Le lendemain matin, nous avons appelé un ami et proposé un pique-nique dans le centre. Mais ils ont dit qu’il est préférable de se rencontrer dans un restaurant, parce que la sortie peut être très dangereuse. Nous ne comprenions pas, mais avons accepté et sommes allés à la Bastille. Encore une fois, nous voyons le bordel, la saleté et, plus important encore, uniquement des migrants.

Le point culminant de la soirée a été une visite à un petit bistrot près de notre hôtel où nous voulions boire un verre de vin. Mais un sombre barbu « Français » de quelque part en Algérie nous a dit en colère que dans son pays on ne vend pas d’alcool, en jurant contre les damnés «chrétiens». Par conséquent, nous préférons quitter l’hôtel. Ce ne fut que le samedi et nous venons attendu dimanche pour rentrer chez nous. Tout cela n’est pas la France mais l’Afrique musulmane, et ce n’etait pas nos plans pour le week-end!

Aujourd’hui, un week-end à Paris, c’est une expérience vraiment terrible, et je présume que c’est pareil à Calais ou à Marseille, où les immigrants ont de facto mis la main sur la ville et la controlent. La France, qui était un pays agréable, va soit vers une dictature soit vers la guerre civile. Je recommande donc d’abandonner les projets de visite à Paris. Adieu, douce France! Nous ferons tout en notre pouvoir pour que la République tchèque ne devienne pas comme ça!

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour 2 Tchèques à Paris: Récit

  1. KREISMAN RENE dit :

    Les touristes ne veulent plus de la France pays musulman.New York tollérance zéro avec de vrais flics qui tirent.

    J'aime

  2. garycooperweb dit :

    Ces deux touristes Tchèques ont donc été frappés à leur tour par le tristement célèbre « Syndrome de Paris », cette pathologie a commencé à toucher les Japonais en vacances à Paris (les premiers cas sont recensés au début des 90’s), la déception à la vue du Paris-réel, tellement différent de l’image que les touristes en ont (Notre Dame, les quais de Seine, l’art de vivre à la française, etc..), provoque chez certains des troubles mentaux très graves, qui peuvent aller jusqu’au suicide dans le cas des Japonais qui ne font pas les choses à moitié et qui prennent les choses à coeur…sans blague ,on a signalé des cas de touristes Japonais qui, après avoir traversé Paris et vu les effets du Grand Remplacement sur « la plus belle ville du monde » , sortaient du car complètement prostrés, et tels des somnambules ou des zombies se dirigeaient vers la Seine ou ils se jetaient , tout cela sans un mot d’explication ni une parole d’adieu…ce sont parfois plusieurs Japonais à la fois qui se jetaient à l’eau.
    Ce « Syndrome de Paris » s’est répandu aux autres touristes Asiatiques , puis aux Américains, aux autres Européens, et enfin au Français mal informés qui croient que Paris sera toujours Paris…

    J'aime

  3. garycooperweb dit :

    Toujours prompts à établir un diagnostic sérieux , les médecins urgentistes (genre la pleureuse vivre-ensembliste Patrick Pelloux) mettaient ces plongeons Nippons sur le dos du décalage horaire…j’ignore si des cas similaires ont été constatés à Marseille, dans le Vieux-Port , ou à Toulouse dans la Garonne…perso, à chaque fois que j’ai mis les pieds dans la capitale, sachant pourtant ce qui m’attendait, je n’en croyais quand meme pas mes yeux.

    J'aime

  4. J’étais hier près de la Tour Eiffel! Pas un policier en vue, mais des arnaqueurs du Bonneteau prenant des billets de 50 euros aux touristes.. Des africains clandestins vendant des Tour Eiffel et autres babioles dans le froid d’un PAris devenu triste, et sale. Le Paris poubelle de l’Hidalgo! Et Paris dépense des millions pour sa promotion touristique! MAis ces gens là devraient être en prison pour dilapidation de notre argent sans aucune efficacité.

    J'aime

  5. Verdammt dit :

    Je connais Marseille et je le conseille a nos touristes étrangers.
    Voir la Porte d’Aix et ces sympatriques africains qui se prélassent sur les parcs , Belsunce, les quartiers Nord que le monde entier nous envie, etc.
    A voir aussi, la rue Tubaneau pour les pervers .
    Le monde de Pagnol est loin et très loin.
    Je connais Paris aussi. Long à expliquer ici.
    La gare de Lyon un paradis. Le Châtelet le soir et ses bandes qui mettent de l’ambiance.
    « Paris c’est une blondeuheuuh » comme dans la chanson.

    c’était avant.

    J'aime

  6. trafapa dit :

    ça fleure bon les « Lettres persanes » .Comment peut-on être tchèques ? Hélas , nous sommes en plein dans la »vrai réalité » comme disent les gens très intelligents .

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s