Italie : 700 manifestants contre les clandos

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Italie : 700 manifestants contre les clandos

  1. Anonyme dit :

    Le grand remplacement à l’oeuvre en Italie.
    A noté, la manipulation de la presse écrite mêlée à la collaboration active des politiciens italiens:
    http://fr.novopress.info/201819/italie-un-village-calabre-grand-remplacement/

    J'aime

  2. 7.65 dit :

    idem en France!

    J'aime

  3. ZORRO dit :

    Il mondo è sul soglio di un grande cambiamento.

    Invasione programmata per la per la sostituzione dei popoli europei. Con la partecipazione straordinario di « Cosa Nostra*.

    1( Scene di sbarchi quotidiano
    2) La Masso-Mafia scorpetasi « umanitarista »
    3)Che razza di Europa vogliono creare
    4) Il successo del virile migrante tra le italiane
    5) Il piano dell’ Onu per la sostituzione dei popoli europei sarà così indolore ????
    6) Quando l’invito a generare forza lavoro (nostrano) suana coma fascista

    Quando il cittadino accetta che chiunque gli capiti in casa,
    di chi l’ha costruita e c è nato; quando i capi tollerano tutto questo per
    guadagnare voti e consensi i nome di una libertâ che divora e corrompe ogni
    regola ed ordine : cosi muore la democrazia per abuso de se stessa e, prima che nel
    sangue,nel ridicole, Platone.

    La révolution est en marche

    VIva El Cristo Rey

    Avanti con Maria

    Amici miei,

    Avec mes sentiments dévoués

    ZORRO

    J'aime

  4. Anonyme dit :

    ils partirent 700, souhaitons qu’ils arrivent 7 000 !

    J'aime

  5. Fatigué d'être français dit :

    700? Vu ce qui se passe en Italie, ils devraient être 7 000 000 dans les rues pour protester.

    Ce n’est pas une surprise, ,c’est pareil dans toute l’Europe. Le peuple est inquiet mais la plupart croit que les états savent ce qu’ils font en laissant entrer cette marée humaine, que tout est sous contrôle et que si il y a des problèmes graves les états règleront cela efficacement.

    La réalité est que si nos états sont incapables d’arrêter cette marée humaine, c’est le symptôme de leur faillite idéologique. Qu’à force de charger la barque du social, ils accélèrent leur route vers la faillite dans un contexte monétaire et économique hautement instable. Lorsqu’ils seront officiellement en banqueroute, il ne faudra plus compter sur eux pour arrêter les émeutes insurrectionnelles tant des indigènes que des envahisseurs et qu’à ce moment là le sang coulera à flot.

    Aujourd’hui, la réelle urgence n’est pas de savoir qui sera Président en 2017, mais bien de réfléchir à comment protéger sa famille de l’effondrement en cours.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s