Barroso blanchi par les escrocs

bak

Le »comité d’éthique » de l’UE, vient de blanchir l’escroc Barroso :

« Sur la base des informations fournies par monsieur Barroso dans une lettre adressée au président (de la Commission) Juncker, et considérant le Code de conduite pour les commissaires, il n’y a pas d’éléments suffisants pour établir une violation du devoir d’intégrité et de réserve ».

Entre escrocs ils se défendent.

 

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.