Les flicaillons pleurnichent! [Léon]

-

Ainsi donc il parait que les flicaillons de francarabia « sont à bout »! C’est du moins ce qu’ils prétendaient la nuit dernière en foutant le bordel sur les Champs Elysées!

Ils sont « à bout » de quoi? Quand ils se font cramer au cocktail Molotov, au lieu de sortir de la voiture et allumer au PM les cafards qui les attaquent, ils partent en courant sans même ouvrir le feu! Quand une bande de métèques les caillasse aux abords des cités à crouilles où ils n’osent même plus s’aventurer, ils accelèrent au lieu de s’arrêter, de sortir de la voiture et d’allumer systématiquement les racailles!

Par contre, quand ils recoivent l’ordre de tabasser des femmes et des gosses qui manifestent paisiblement contre le mariage des tarlouzes, alors LA ils s’en donnent à coeur joie!

Policiers et gendarmes de francarabia, vous êtes pires que les racailles importées, car vous êtes censés défendre la population! C’est à cause de VOUS que cette racaille fait la loi en francarabia! Vous n’êtes qu’une bande de pleutres qui pleurnichez en obéissant aux ordres des enculés qui font couler le pays, pour gagner votre sandwich mensuel! Vous êtes à mettre dans le même sac que ces métèques qui nous envahissent, et aurez à subir le même sort: Des rafales pour vous faire basculer dans des fosses communes, tous ensemble!

Léon

Rappel: Caillassez, trucidez les flics! [Léon]

 

Cet article a été publié dans Global, Le billet de Léon. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour Les flicaillons pleurnichent! [Léon]

  1. Bordes dit :

    j ai honte pour ceux qui ont pondu ce torchon….
    les flics exécutent des ordres!!!! qui viennent de très haut….
    ils ne font que leur travail… ils ne tabassent pas n importe quel individu comme c est écrit….
    certains au lieu de manifester ont qu à bosser…;
    j espère que celui qui a écrit n aura jamais besoin d eux….
    a bon entendeur!!!!!

    J'aime

    • Léon dit :

      Tiens un bobo pique une crise d’urticaire!
      Ils obéissent en effet aux ordres et voila le problème! En 1940 c’etait la même rengaine! Collabos d’un jour, collabos toujours!
      On leur donne l’ordre de tabasser femmes et enfants – sans oublier les vieillards – lors des « Manifs pour tous »? En avant, matraque haute!
      On leur donne l’ordre de ne pas intervenir quand mouloud kamel et moussa vendent leur shit et leur crack? Pas de problème, on évite le quartier!
      On leur donne l’ordre de ne pas se défendre quand ils sont attaqués par des meutes de nègres? Bien Chef, on fuit en courant, tant pis si l’un d’entre nous se fait cramer vif!
      Etc etc!
      Et ils viennent pleurnicher! Mais que ces fiottes montrent qu’elles ont quelque chose dans le futaille et se révoltent, au lieu de gémir « on est à boooouuuuut »! Et OUI ce sont bien CES ordures responsables de la situation actuelle, car si elles faisaient LEUR BOULOT comme dit ce crétin Bordes, elles défendraient les citoyens français au lieu de les laisser a la merci de la vermine importée!!!
      Et c’est pour ça que j’espère en effet ne jamais avoir besoin d’eux, n’étant ni un gnoule ni un nègre ni une racaille. Je me fais d’ailleurs fort de faire ma police moi-même et de rendre La Justice dans la foulée. Expéditive. Pas de cadavre, pas de crime.
      Léon

      J'aime

    • denis paco. dit :

      J’étais au manif pour tous j’étais à Calais Piquemal et ont en n’a pris plein la gueule alors les ordres quand trop c’est trop l’on dit stop .

      J'aime

    • cartot dit :

      désolé ! l’équation est exacte et il n’y a rien à redire ; un maitre-chien nommé marchetti , m’a collé son « 357 » 6 pouce sur la tronche , un soir de s.o. du Front National à La Duchère ( Mme. Jeanine PONS allait porter la contradiction au « père » delorme) ; Dieu ait son âme , il est crevé ; mais moi , depuis je sais bien que ces sbires obéïssent à qui paye ; alors bordes va débiter ton baratin à d’autres !

      J'aime

  2. normandin dit :

    Évitons les propos extrêmes. 1/ oui les flics ont des ordres, ceux de ne rien faire, de ne pas taper sur les ordures islamistes et/ou les casseurs . S’ils outrepassent les ordres c’est IGS, enquête, voire condamnation à la grande joie de la racaille arabe. (je dis bien arabe).
    2/ D’un autre côté, s’ils sont frustré ou fatigués, eh bien personne ne les empêche de démissionner. S’ils ne le font pas, c’est qu’ils préfèrent garder leurs gagne-pain, donc il ne faut pas qu’ils se plaignent.
    Donc c’est simple : 1/ soit ils démissionnent
    2/ soit ils restent et ils s’écrasent vu leur comportement honteux et servile’
    Je comprends que la dissonance entre leur rôle théorique et celui que leur fait jouer une gauche ultra pro-islamiste est très pénible mais le fait qu’ils préfèrent mal le vivre plutôt que de vivre autre chose leur enlève tout droit de se plaindre. Plutôt que de défiler sur les CE, ils auraient mieux fait d’aller attaquer l’Elysee avec leur armement stocké, et de nettoyer « au Karcher » tout ce qui est bedonnant, a l’air con, lèche le cul des arabes, se teint les cheveux et est auteur de livres débiles de 600 pages

    J'aime

  3. hagdik dit :

    « Par contre, quand ils reçoivent l’ordre de tabasser des femmes et des gosses qui manifestent paisiblement contre le mariage des tarlouzes, alors LA ils s’en donnent à cœur joie! »
    Malheureusement, tout est résumé ici quoiqu’en disent les flics ou ceux qui font encore l’effort de les soutenir.
    Si vous êtes l’objet d’un banal contrôle de papiers en voiture, ou de vitesse, vous pouvez constater qu’on vous traite avec beaucoup de méfiance et énormément de froideur comme si vous étiez un délinquant. C’est plutôt facile de jouer le cador en uniforme guerrier vis à vis d’une grand mère ou d’un grand père.
    Les événements cités par Léon me rappellent les souvenirs de mon père lors de la WW2, çà n’est pas à l’honneur des forces de l’ordre.

    J'aime

  4. Untémoin dit :

    Il est toujours de bon ton de taper sur les flics, aussi, je voudrais apporter mon témoignage, une situation vécue, avec tout le caractère émotionnel et douloureux qui va avec.
    Oui, à un moment de ma vie (un seul ! ), j’ai eu besoin d’eux. Il s’agissait en l’occurence un cas où la vie d’une personne était en danger (pas la mienne, une autre).
    J’ai téléphoné à la gendarmerie locale, à une heure pas très tardive, mais où les bureaux étaient fermés, et je sus tombé sur le logement du quidam de garde :
    Après sonnerie, ça décrcoche, j’entends la musique à fond, – ou peut-être la télé – je n’avais pas la tête à chercher, et, au bout d’un moment, une voix de femme. Je commence à demander si elle était de service, non, elle appelle monsieur. Qui vient quelques minutes (assez longues..) plus tard (mais peut-être était-il aux toilettes, ça arrive à tout le monde). J’explique mon cas – un peu mal peut-être, vu l’émotion (je n’en menais vraiment pas large), et suite à mon audition, ce brave a su trouver les mots qu’il faut, ceux qui font du bien, ceux qui dénouent positivement une situation critique :
    « Ben oui, mais là, il est tard, on ne peut rien faire pour le moment. Essayez de rappeler demain si la situation n’est pas arrangée »
    Je vous assure qu’avec ça, vous repartez neuf comme un nouveau-né…

    Pour l’anecdocte : la « personne » a été trouvée par un passant qui a pu m’alerter. Elle a pu retrouver une vie normale (ou presque) aprés sa sortie de l’hôpital 8 jours plus tard…

    Bon, ne connaissant pas le contexte, chacun en pensera ce qu’il voudra…

    J'aime

    • Bigsmile dit :

      C’était surement Ménie Grégoire (les anciens comprendrons) …si dans une situation dangereuse il suffit de deux ou trois phrases gentilles pour être rassuré et sauver une personne en danger.. ….ça m’en bouche un coin …..c’est bon a savoir ,en cas de danger ,au lieu d’appeler le commissariat je brulerais des cierges …..

      J'aime

    • flic pendant 30 ans dont 20 dans une BAC je peux témoigner de la pression hiérarchique car virer par un commissaire qui m’a convoqué 3 fois pour à la fin me dire qu’il ne veut pas de gestapiste dans SA police. Il était de confession juive (ce qui ne me gêne pas) toute proportion gardée avec ce qui arrive aujourd’hui mais pour dire que cela existe il a fait avec moi du délit de sale gueule ce qu’ils nous demandent de ne pas faire avec des individus qui vient en marge de la loi et que l’on cotoie tous les jours. Mais il est trop facile dans ce qui se passe actuellement de leur jeter la pierre car il faut bien sur faire chauffer la soupe à la maison mais se dire que nous sommes un pays suffisament démocratique pour ne pas dire que NOUS sommes TOUS responsables de ce qui arrive….

      J'aime

  5. Gastibelza dit :

    Bon sang que Léon est en colère !
    Les « flics » ont raison d’en avoir marre. ils ne PEUVENT PAS exercer leur métier et leur fonction parce qu’on le leur INTERDIT.
    Qu’un poulet dézingue un racailleux, et c’est un tollé national, c’est lui qui est mis plus bas que la glaire de chamelle chtouillée, traîné dans la boue. Et condamné. Forcément.
    Or les flics, comme nous tous, ont besoin de bouffer, eux et leurs familles.
    Alors tant qu’il n’y a pas de situation insurrectionnelle déclarée, eh bien ils sont bien obligés d’obéir. Même si ça ne leur plaît pas forcément.
    C’est triste, affreux même, mais c’est comme ça.
    Il faudrait que la révolte soit quasi générale chez eux pour que ça change un peu. mais par définition ils sont légalistes. on ne peut pas le leur reprocher.
    Et si en plus la révolte était populaire,que nous puissions aller dans la rue et mettre une raclée aux responsables, peut-être bien que les choses changeraient.
    Malheureusement, ou heureusement, la plupart des gens du peuple est aussi légaliste, considérant que les lois peuvent tout arranger.
    Quelle erreur !

    J'aime

    • Salut policier pendant 30 ans dont 20 dans une BAC je témoigne qu’effectivement que l’on ne fait pas ce que l’on veut…Convoqué 3 fois par une commissaire (de confession juive ce qui ne me gêne pas outre mesure) suite à des interpellations musclés (eh oui c’est un métier à risque) il a fini par me faire virer de le BAC car il n’a pas eu le courage de me le dire en face et la dernière fois que je l’ai vu il m’a dit « je ne veux de gestapiste dans ma police car il avait appris que j’étais au FN. Ceci dit je m’adresse à tous qui conscient que nous nous vantons d’avoir un pays démocratique par conséquent tout ce qui arrive NOUS en portons tous une partie des conséquences. Mais il est typique de ce pays de reporter la faute sur les autres. Et ce qui marche malheureusement c’est que la gauche a divisé les francais au point qu’il n’y a plus de patriotisme la devise du francais n’est plus: LIBERTE EGALITE FRATERNITE mais MA GUEULE MA GUEULE ET MA GUEULE.

      J'aime

  6. Anonyme dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec Léon, et Bordes ne doit pas vivre dans le même pays que la plupart des Français victimes du zèle de ces « chers » policiers, par définition s’ils n’étaient pas aussi cons, ils ne seraient pas flics, c’est la réponse qu’avait faite un jour un commissaire de police à mon père qui s’étonnait de l’excès de zèle de certains policiers, et secundo, ils sont forts avec les faibles et faibles avec les forts exactement comme les pourritures qui les dirigent ! J’ai vécu moi aussi une expérience que je vous livre, je rentrais chez moi et ma voiture est tombée en panne vers 22h au milieu d’un village désert, à l’époque pas de téléphone portable, donc je suis allée sonner au commissariat pour demander de l’aide, tout était fermé, à part un bar louche….le policier de service n’a même pas ouvert la porte, il m’a hurlé dans l’interphone d’aller téléphoner au bar encore ouvert…Ils sont paraît-il au service de la population, cette histoire remonte à plus de 25 ans ! alors aujourd’hui vous imaginez avec tout ce qui arrive comme délinquants sur le territoire, ils ne sont pas du tout formés pour appréhender des situations extrêmes, à part verbaliser sur les routes et rester des heures avec leurs jumelles pour traquer le fou du volant !

    J'aime

  7. garycooperweb dit :

    Des fois il me semble que les flics sont des Charlie comme les autres, moi il me semble que dans ce genre de situation j’aurai la gachette facile…et tant pis pour la hiérarchie et les ordres d’en haut (en fait la clique infecte Hollande-Cazeneuve)…le jour ou les mahométans vont se lacher vraiment il faudra pas compter sur eux…ni sur l’armée d’ailleurs…on est dans la merde en fait !

    J'aime

  8. Anonyme dit :

    Excusez moi d’en rajouter mais en connaissant le comportement de leurs supérieurs et du sinistre de l’Intérieur, comment ces policiers peuvent-ils encore avoir le goût du travail et du travail bien fait si tant est qu’il l’ait eu un jour, et il faut un certaine dose de cynisme et de lâcheté en sachant tout cela, pour continuer de s’engager dans la police non ?
    se mettre au service d’individus qui méprisent leur peuple à ce point ça frise le délit ou alors ils sont comme eux c’est tout !

    J'aime

  9. Verdammt dit :

    Je ne veux pas dire du mal des flics.
    C’est des humains et ils font ce qu’ils peuvent. Les fins de mois, la famille, les ordres etc.
    Le système est verrouillé. Ils sont coincés.
    Sauf certains qui sortent du lot.
    J’ai connu un flic qui a quitté son métier pour faire maçon.
    Un gentil garçon et très discret qui a tout comprit.
    Triste tout ça !

    J'aime

  10. mitraillette dit :

    Tout est vrai….et ça ne date pas d’hier… Je me souviens d’un collègue qui était commissaire d’Annonay dans l’Ardèche en 1977 ou 1978 (sous Giscard)…et bien il a été révoqué parce qu’il avait eu le malheur d’interroger des crapauds (qu’on appelle aujourd’hui des racailles) avec un taser ou matraque électrique. Les crevures le valaient bien (tous des dealers, agresseurs etc) mais le collègue a morflé (il a été viré) et on l’a vite fait catalogué facho, nazi…. »les heures les plus sombres » etc.
    Moi aussi j’ai dû avaler des couleuvres à cause de la « carrière » (j’en suis pas plus fier pour ça) mais je me consolais en me disant : « la société aura la police qu’elle mérite « . Je connais Frédéric de la BAC qui a écrit plus haut et je confirme ses propos.

    J'aime

  11. Libre Expression dit :

    Gros connards de flics. Leur principal mot d’ordre:  » Ni facho, ni gaucho, simples flics » ! Déjà ceux qui votent à la vraie droite, ne sont pas des fachos., triples buses. Seuls les gens de gauche pensent, et disent cela ! Par contre vous êtes des gauchos, authentiques comme tous vos syndicats par définition, assumez au moins la merde dans laquelle vous vous vous êtes mis vous même..
    Tout ce qu’ils vous réclamez vient des idées de droite, la vraie ! Trop compliqué à comprendre, pour un cerveau de flics ? Vous n’êtes absolument pas crédibles.

    Vous auriez des pancartes annonçant que vous allez voter à la vraie droite, le pouvoir, aussi couillu que vous ! Vous aurez déjà tout accordé ! Gros connards, allez vous faire massacrer, vous n’avez cherché que cela, et vous ne faites rien de concret pour quoique ce soit change.

    J'aime

  12. Libre Expression dit :

    Mais au fait espèces de grosses pourritures ; vous saviez parfaitement que le simple citoyen était sans cesse en danger ! Vous, payè pour assurer leur sécurité, vous ne faisiez rien du tout, pire vous étiez complices de ces politiques pro-racailles. Il a fallut que certains d’entres vous aient des problèmes, pour que vous réagissiez. Pourritures, mince, je l’ai déjà dit mais cela mérite ! En plus qui peut croire, que votre mouvement, va aboutir à quoi que se soit, de bien concret ?

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s