La gauche utilise Twitter pour mettre à mort

twit

Note de la rédaction: Une excellente analyse de la situation actuelle où les réseaux sociaux sont aux ordres du « politiquement correct ». A lire et rediffuser!

Depuis quelques années, media et politiques stigmatisent la « fachosphère » niant avec une mauvaise foi absolue la haine mortifère ancrée à gauche, au sein de certaines associations et chez les Musulmans actifs ou passifs, terroristes ou complices. Contre toute attente, cette « fachosphère » (ou plutôt réinfosphère) objet de tous les fantasmes est bien plus respectable, et respectueuse de la loi. Le harcèlement sur les réseaux sociaux est indubitablement devenu le sport favori des socialistes, des membres de la LGBT et des adeptes du Coran (à gauche toute donc). Nous avons enquêté.

I Fragile adolescence

Laura 12 ans s’est suicidée car elle était harcelée sur les réseaux sociaux. Madison, 13 ans, s’est pendue dans une cage d’escalier après avoir subi insultes et humiliations sur Facebook. Une autre jeune fille s’est jetée de la fenêtre de son appartement, à Stains, elle aussi harcelée. Louise, lycéenne belge de 16 ans a mis fin à ses jours en se pendant à une balançoire. Pour ses proches, l’adolescente en échec scolaire ne supportait plus les messages haineux dont elle était victime. Quant à Juliette, visage d’ange blond, elle s’est donnée la mort elle aussi en se jetant sous un train. Le ministre de l’éducation s’était emparé de l’affaire et avait publié un article sur son blog, parlant de délit pouvant faire l’objet de plaintes et de sanctions en conséquence. Un texte pour se dédouaner mais rien n’a été fait.

Comme cela est stipulé sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32239 : « Les réseaux sociaux ou les hébergeurs de vidéos permettent de demander le retrait de tel ou tel contenu au nom du respect des personnes. Cependant, leurs conditions de retrait dépendent de leurs propres critères et non des lois françaises. » Et bien souvent, ces « propres critères » relèvent du Premier Amendement de la constitution américaine puisque Twitter, Facebook et les forums de jeux vidéo sont made in USA. Sachant que Twitter appartient pour partie à l’Arabie saoudite, le Premier Amendement ne semble pas s’appliquer à l’islam.

Reste la justice française. Mais sans avocat, le citoyen n’a aucun droit. La Justice corporatiste ne poursuivant pas dans 99% des cas. Ainsi l’exemple de cet écrivain français contraint de s’exiler aux USA car le gouvernement refuse de le protéger.

II Menaces de viol et de mort: autorisées par Twitter.

Les réseaux sociaux si prompts à suspendre certains comptes pour des opinions non politiquement correctes, n’agissent pas sitôt qu’il s’agit de harcèlement, de publications de données privées ou de menaces de mort.

On ne compte plus les utilisateurs de Twitter qui promettent les pires châtiments. « J’vais t’égorger sale babtou fragile. » « Ta mère la pute t’aurais dû crever au Bataclan. » « On va te traquer. » Il n’était qu’à lire la TL de La Louve du net (compte Twitter créé dans le but de prendre soin des femmes en signalant les propos dont elles sont victimes et qui tombent sous le coup de la loi) pour comprendre à quel point la violence est exponentielle, et surtout banalisée. Pourtant, la Louve du net a été suspendue tandis que les utilisateurs hors la loi sont toujours présents.

La haine: elle est souvent le fait de jeunes addicts à leur téléphone portable et/ou désoeuvrés, voire séduits par la supposée pudeur que l’Islam brandit tou(te)s voiles dehors. Le racisme n’est plus le fait du méchant blanc colonialiste. En conséquence, le Renard du net est devenu la plateforme anti raciste la plus visible sur Twitter. Il lutte contre le racisme anti blanc mais n’est jamais relayé par SOS racisme, la LICRA ou autres. L’animateur du compte et sa team croquent les messages anti blancs, à l’instar de celui-ci.: « Dans notre classe que de rebeux et renoi y’a une babtou et on la fais pleurer ajd krkrk ». Décryptage: des noirs et des arabes font pleurer la seule blanche de la classe. Le Renard du net a été censuré plus d’une dizaine de fois. A croire qu’il est interdit de dénoncer le racisme anti blanc. Oups pardon, les races n’existeraient plus. La critique de l’Islam radical est pourtant qualifiée de racisme en permanence…

Ainsi Baron Haussmann se voit-il proposer chaque jour les pires châtiments alors qu’il poste et décrypte des sourates du Coran, des textes d’une violence inouïe.

Même punition même motif pour Majid Oukacha qui se présente ainsi : « Écrivain qui écrit utile / Auteur de « Il était une foi, l’islam… » (l’histoire de celui qui voulait diviniser pour mieux régner) »

Comme si la critique rationnelle d’une religion, celle d’Allah, n’était pas permise alors que celle du catholicisme le fut et l’est toujours.

III L’âge de raison? Pas sur Twitter

Si les adolescents peuvent se montrer cruels et sans filtres, les adultes ne sont pas en reste. Ce harcèlement, qu’il soit slutshaming, revenge porn (rappelons que le créateur du site Hunter Moore a été condamné à plus de deux années de prison) n’est pas l’apanage des adolescents. Depuis quelques mois (années) certains adultes (censés être plus sages) se livrent aussi à des pratiques qui constituent pourtant des délits et sont punies par la Loi.

Usurpation d’identité, dénonciations calomnieuses, chantages, délations, créations de faux messages, menaces de mort, publications de données personnelles (vrai nom, adresse, téléphone), la mise à mort sur Twitter qu’elle soit liée à la réputation, sociale voire réelle est devenue quotidienne.

IV Le parti socialiste, spécialiste du harcèlement, complice des racailles (virtuelles ET réelles)

Sur Twitter, les idiots utiles de gauche ont décrété appartenir au camp du Bien. Tous les autres font donc partie du camp du mal. Et comme le souligne parfaitement Eric Zemmour, en substance, les gentils car ils sont gentils peuvent faire pire que les méchants puisqu’ils sont gentils. Une vision manichéenne et binaire qui autorise tous les coups bas. En dépit de grands effets d’annonce, celles et ceux qui se proclament de la « team anti haine » et qui se livrent au harcèlement, ne sont pas suspendus. En particulier lorsqu’ils se présentent comme électeurs voire sympathisants PS. A croire qu’ils sont subventionnés par le Parti pour nuire à tous les opposants. Et tous les moyens sont bons. On constatera d’ailleurs que les twittos aux pires conduites d’agression et de destruction qui cultivent des sentiments de haine sont systématiquement suivis par Anne Hidalgo, Elysées communication, la LICRA… Les cas que nous avons étudiés: Maxime Haes, Breakingthor, Arobasq, JeanDorsans, Boutintrin, Carteron… ne sont pourtant pas des personnalités publiques, et leurs comptes ne sont pas certifiés.

Alors qui sont ces anonymes pétris de haine mais jamais suspendus par Twitter? On peut légitimement se poser la question : et si le PS rémunérait des trolls pour nuire à la droite et à ses opposants? Et si le PS avec la complicité de Twitter France harcelait ses adversaires ?

C’est ce qu’a affirmé un certain Breakingthor de son vrai nom Christophe Simonnet, dont le compte Twitter est un parfait exemple de tonalité narcissique captative et agressive. Convoqué par la police dans le cadre d’une plainte contre lui, ce sexagénaire obèse et édenté a affirmé à la police travailler en sous marin pour le site les décodeurs du Monde.

Breakingthor se présente ainsi: « Irrite l’ &ExtremeDroite / Dérange les&Intégristes / &FactChecker / Complot&JudéoBoboMaçonno à lui tout seul /&TeamAntiHaines « . Team Anti Haine, le mot est lâché. Le camp du bien versus le camp du mal. Il suffit de s’autoproclamer Gentil pour se permettre les pires agissements et s’en dédouaner.

Et c’est ce que fait ce Breakingthor qui dénigre et diffame en permanence depuis des années tout utilisateur qui affiche des opinions allant de droite à l’extrême droite. Pire encore, le délateur en chef harcèle des femmes au point que plusieurs plaintes ont été déposées contre lui.

V Le Canard enchaîné, piégé.

Dans son édition du 28 août 2016, le Canard enchaîné publie un article sur la si fantasmée fachosphère: « Twitter modèle à sens unique ». Non signé, ce ramassis de poncifs entend prouver que les vilains fascistes du réseau social Twitter sont pourchassés par le gentil traqueur de gauche, le dénommé Breakingthor. « Les fachos peuvent mentir, manipuler les faits et même être condamnés par la justice tout en conservant leur compte actif, c’est navrant. » peut-on lire de la bouche de cet énergumène qui aimerait « faire taire » les citoyens. Dans un sens, on peut remercier l’hebdomadaire puisqu’il fait tomber les masques de cette bien pensante pensée unique, de ces nouveaux stalinistes rêvant d’une dictature dirigée par leur grand Maitre cynique et incompétent François Hollande.

Car c’est bien de fascisme de gauche qu’il s’agit. « Faire taire » l’expression revient comme un gimmick dans la bouche de Breakingthor. Pourtant, si une personne a été condamnée par la justice c’est qu’elle a payé sa dette à la société et la priver de son droit d’expression s’apparente, pour le coup, à du totalitarisme. A ce compte, on peut bannir du réseau social illico la moitié des femmes et hommes du gouvernement et de l’opposition, à commencer par Alain Juppé qui se présente aux élections présidentielles de 2017.

Nous avons tenté dans le cadre de notre enquête de contacter le Canard enchaîné afin d’obtenir le nom de l’auteur de l’article. En vain. Sorj Chalandon joint par téléphone n’a pas pu nous éclairer et Frédéric Pagès contacté par email a bien accusé réception de notre demande mais n’a pas daigné donner suite. Mis en cause dans cet article du Canard, Jean-Paul Ney a retrouvé l’auteur.  Lequel « journaliste » disons plutôt corbeau a également publié, dans la plus parfait illégalité, les coordonnées de monsieur Ney, sa fiche de paye, son téléphone, son adresse et même le nom de son épouse. Ajoutons que le reporter de guerre est menacé de mort par des terroristes de l’Islam.

Comme on le voit le harcèlement dépasse le cadre strict de Twitter. Il a fallu plus d’une semaine pour que le compte du pigiste du Canard soit suspendu. Trop tard, le mal était fait. Dès lors, galvanisé par cette gloire de dix minutes ou plutôt de dix lignes, le chasseur de fascistes, Breakingthor, n’a pas cessé de parler de nouveaux articles à paraître dans les colonnes du palmipède. On allait voir ce qu’on allait voir. Le 1er septembre, celui que l’on surnomme le gras du goitre, publie ce message : « SomethingAlive @Breakingthor Prochaine nouvelles « croustillantes » sur nos amis fafs, dans la presse hebdo, le 7/09. ça va encore chouiner ;-)) »

Toute la bande de bras cassés et de diffamateurs s’engouffre dans la brèche. Le 7, le Canard ne publie rien. Car la rédaction du journal a reçu des dizaines de lettres de femmes et d’hommes harcelés par l’immonde Breakingthor. Le 6 septembre il se permet pourtant de publier ce nouveau tweet : « SomethingAlive @Breakingthor … Ce sera le 14/09, finalement. Mais on est patient, quand c’est pour la bonne cause… 😉 »

Le 14, le Canard n’a toujours rien publié. Il faut dire que les témoignages que nous avons recueillis à propos du harcèlement subis à cause de Breakingthor sont édifiants! Et ils ont été transmis au journal. Celui qui « irrite l’extrême droite » traque surtout des femmes. Mazarine en a fait les frais. « Il a trouvé mes coordonnées sur Linkedin puis m’a téléphoné en se faisant passer pour un policier afin de tenter de m’intimider. J’ai porté plainte le 24 février 2015 » L’usage, sans droit, d’un titre attaché à une profession réglementée par l’autorité publique ou d’un diplôme officiel ou d’une qualité dont les conditions d’attribution sont fixées par l’autorité publique est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende.

Rachel a elle aussi subi les obsession de ce frustré qui tente virtuellement de devenir ce qu’il aurait voulu être, un séducteur. Et qui, pour mieux tromper ses proies, se présente avec une photo de profil bien différente de la réalité… « Il m’a suivie chez moi, a photographié mon immeuble et a publié les images sur Internet. » En mai 2016, au commissariat de la Goutte d’or Christophe Simonnet alias Breakingthor a en effet admis devant l’agent de police qu’il avait agi ainsi. « Je voulais prouver que cette femme qui travaille dans la mode vivait dans un lieu bien peu glamour. » Faut-il être rongé par l’envie et la frustration pour agir ainsi. Rachel a saisi le Procureur de la République. Le témoignage de Léna est encore plus révoltant.

« Breakingthor a volé des images de mes enfants sur Facebook et s’en est servi pour créer un blog pédophile sur Skyrock. »

Comme dit le proverbe, quand on veut monter au cocotier mieux vaut avoir le cul propre. Et non ceci n’est pas un poème de Christiane Taubira ! Breakingthor qui manipule des internautes enragés a les fesses bien sales au contraire.

Les deux témoignages qui suivent illustrent parfaitement les méthodes ignobles de ces trolls de gauche.

VI La mise à mort sociale par la soft dictature PS

« Bonjour, je suis Marie Deltour, je suis Iaucanaise et j’ai 30 ans

J’aime la France et j’ai adhéré au FN en 2012. Maintenant je suis militante.

Je suis arrivée sur Twitter en février 2015, pour cybermiliter. Mais un jour j’ai eu la malchance de croiser la police de pensée unique socialiste qui fait suspendre les comptes patriotes. Le chef de cette bande est @BreakingThor de son vrai nom Christophe Simonnet. Ils n’ont pas réussi à détruire mon compte mais ont donc voulu ruiner ma vie professionnelle. Ils ont cherché « Marie Deltour » sur LinkedIn pour savoir où je travaille mais c’est une homonyme qu’ils ont trouvée. Ensuite leur plan consiste a contacter l’employeur, lui dire nos opinions politiques et notre engagement pour qu’il nous licencie. A la demande de BreakingThor , un certain JeanDorsans, de son vrai nom Alban Toussaint, a contacté l’employeur de l’autre Marie, c’est à dire une banque. J’ignore si sa vie a été ruinée a cause d’une confusion mais le fait qu’ils aillent jusque là pour des opinions démontre bien que cette bande nommée &TeamAntiHaines est composée de fous furieux qui n’ont que le harcèlement pour base de vie.

L’histoire se répète pour ce père de famille salarié et lui aussi encarté FN et séduit par Marine Le Pen.

« Bonjour je souhaite rester anonyme. Je suis picard, j’ai 44 ans. Je respecte beaucoup la France qui a tout donné à ma famille d’immigrés portugais. Cette France que j’aime m’a donné une belle vie dans ce pays que j’aime. J’ai adhéré cette année au FN et je suis un militant de fraîche date. C’est cette année que j’ai découvert Twitter et une grande volonté d’y défendre mon pays. Moi aussi, un jour j’ai eu la malchance de croiser cette police de la pensée unique socialiste, qui n’a cessée de me harceler jusqu’au jour où les sbires de @ breakingthor, en l’occurrence Stéphane Kerbois, m’ont diffamé auprès de mon employeur. En effet, je communiquais sur Tweeter avec mon vrai nom et prénom et ma vraie photo. Ils sont allés chercher sur les réseaux pro le nom de mon employeur et avec un vulgaire montage de quelques uns de mes tweets m’ont diffamé publiquement sur le compte Twitter de mon entreprise. Tout un groupe s’est mis à me harceler ainsi que mon employeur, qui m’a ensuite convoqué au travers de ma DRH à cause de la mauvaise publicité que ces personnes ont faite sur le réseau social. J’ai failli me faire licencier…le souhait de ces personnes était de ruiner ma vie professionnelle et ils ont failli réussir… J’ai dû fermer mon compte Twitter. J’ai déposé plainte contre 5 personnes pour diffamation et je me porte partie civile. Ces personnages sont un danger pour la démocratie et la liberté de parole. Ils ne visent qu’essentiellement les affiliés FN. Le harcèlement, les insultes et la diffamation sont leur mode opératoire.

VII La misogynie morbide de la LGBT

En 39-40, les historiens parlaient de « collaboration au quotidien » pour désigner un certain nombre de comportements significatifs, envoi de lettres de dénonciation à la police ou à la Gestapo (trois à cinq millions de lettres anonymes en France, soit une moyenne de 2 700 lettres par jour).

A partir de 2014, l’ennemi a changé et cette collaboration se fait à l’échelle des réseaux sociaux. Les expéditeurs sont toujours anonymes à un détail près, ils ont désormais des pseudonymes ou des avatars. Ils attaquent en meute. Parmi eux, Maxime Haes. Suivi par Anne Hidalgo et Najat Belkacem, il se présente ainsi sur Twitter:

« Tombé dans la gauche bien-pensante et la pensée unique quand j’étais petit.

Paris – New York • Instagram.com/maxhaes/ »

Homosexuel revendiqué, il utilise le réseau social comme en témoignent les nombreux messages  à double-sens qu’il poste dans un but que seuls les initiés peuvent comprendre… et à de ce fait a gagné le surnom de giton. Comme la plupart de ses amis, il se dit athée et attaque la religion chrétienne quasi quotidiennement. En revanche, il défend les signes les plus obscurantistes de l’Islam, la burqa et le burkini et insulte ceux qui les refusent dans un souci de protection des femmes. Aujourd’hui, les anciennes minorités (LGBT) trouvent un substrat idéologique a priori impossible dans leurs frères musulmans. Le masochisme irait-il se nicher dans l’adoration de leurs futurs bourreaux ? Alors que ceux qui luttent -patriotes de toutes obédiences- sont moqués, traqués, haïs et réduits au silence… Rares sont ceux qui, à l’instar de l’écrivain Renaud Camus, aiment respecter les femmes.

A ce titre le profil de Maxime Haes est proche de celui d’un terroriste. En 2015, cet exhibitionniste qui publie souvent des clichés de lui quasiment nu sur le réseau social poste un message digne d’un musulman radicalisé à l’attention d’une femme.

« Heureusement pour toi @jeunefrancaise, ce sera l’Histoire qui t’écrasera à défaut de mon pied et de mon poing. Des bisous sale pute ». Dans la foulée, il divulgue l’identité de l’étudiante brillante et engagée.

La même année, il profère ceci. « Toi je te jure que si je te trouve, je te bute @BreakingTort. Et c’est clairement une menace. Viens porter plainte un peu qu’on rigole. » Fortement énervé par la création d’un compte parodique consacré à son ami Breakingthor, il promet coups et blessures à son auteur.

La menace de commettre un crime ou un délit contre les personnes est punie de six mois … La peine est portée à trois ans d’emprisonnement et à 45 000 euros d’amende s’il s’agit d’une menace de mort.

Cette vilaine habitude de menacer les femmes se retrouve dans ce tweet enragé « La prochaine fois que tu sors les mots « patriotisme, respect, décence », tu prends une baffe @LaMutine. »

Maxime Haes est poursuivi par le procureur de la République pour injure publique, entre autres. Il n’a pas hésité à qualifier de nazi et d’homophobe Yvan Matagon. La plaidoirie de son procès aura lieu en mars 2017. Las, la perspective d’une condamnation ne le calme pas puisqu’il harcèle une mère de famille depuis mai 2016 et publie des textes aussi hystériques et diffamants sur son profil.

Dès que ce jeune homme de 23 ans très lié au susmentionné Breakingthor se pique de détester quelqu’un, une bonne dizaine de trolls réplique…

VIII Le phénomène de meute

Des situations paroxystiques telles que les phénomènes de foule, de lynchage se font jour sur Twitter. On assiste à l’agglomération d’individus n’ayant pu prendre une nette conscience de leur personnalité propre. Et plus les membres d’un groupe quelconque se ressentent comme une sorte de bloc, plus ils tendent à exclure le déviant et l’étranger perçus comme des objets de crainte et de mépris. Sachant qu’aujourd’hui le déviant, l’étranger est le blanc, catholique ou juif, patriote et de droite. A ce titre la mésaventure de Chloe des Lysses est extrêmement intéressante.

Personnalité excentrique et sulfureuse c’est à dire non aliénée dans le personnage ni engluée dans la masse, la photographe ex modèle de charme semble avoir accédé à une certaine forme de liberté. Patriote païenne bien qu’ayant découvert ses origines juives tardivement, elle a été contrainte de quitter brutalement son domicile après que des internautes eurent publié son adresse sur le réseau Twitter. Des individus venaient sonner chez elle et elle a voulu mettre sa famille à l’abri. Depuis janvier 2016, Breakingthor, JeanDorsans, Carteron, MaximeHaes eux-mêmes ou avec leurs multicomptes (pourtant interdits par le règlement de Twitter) la menacent. « Envoyez lui des tchétchènes, Cassez lui la colonne vertébrale, fumez-la » peut-on lire régulièrement. Des messages qu’elle a réuni dans une vidéo mise en ligne sur youtube. Un photographe de pédo pornographie, Dahmane Benanteur, a monté un compte usurpant son identité, compte que curieusement Twitter refuse de suspendre prétextant qu’il n’enfreint pas les règles du réseau social. De même sa marque a été volée et un compte soi-disant parodique lui prête des relations avec l’un des conseillers de Marine Le Pen la qualifiant de « pute ». Chloe des Lysses ne peut plus créer un compte twitter sans qu’il soit suspendu aussitôt avec la complicité de la LICRA et autres associations inutiles mais bien nuisibles comme Stop homophobie.

IX  Les juges rouges, complices

L’animateur du site Français de Souche, Pierre Sautarel a été mis en examen par le juge Maia Escrive. Entendu à la brigade de Paris XIII par le capitaine Robidou, il a vu son matériel saisi et vécu un harcèlement judiciaire digne de l’URSS simplement pour un lien posté dans les commentaires de son site, qui a énervé Pierre Bergé, actionnaire du journal du Monde et ex compagnon de Yves Saint Laurent.

Pierre Bergé qui a dit « Les femmes doivent louer leur ventre comme les ouvriers louent leurs bras » pour sa part n’a jamais été inquiété au sein des tribunaux. Espérons qu’une Justice immanente s’exercera pour ce vieil homme socialiste victime d’un oedipe mal digéré. Ajoutons enfin qu’un manuel scolaire va être retiré du circuit car il contient un article issu du site Français de Souche. Big Brother is watching….

CONCLUSION

Ces attaques basses et anonymes fomentées par le PS sont le lot quotidien des patriotes et ce quelle que soit leur religion.

Une question demeure : la soumission des gouvernants actuels à la religion dans sa forme la plus mortifère est une complicité passive, sous-jacente, tacite… A qui profite ces crimes ? A quelle visée politicienne ? A l’achat de quelle population munie d’un bulletin de vote présent ou à venir ? La trahison est définitive, le pays est vendu à des puissances hostiles et exogènes (Qatar, Arabie Saoudite) dans une vision court termiste de réélection ? Le principal actionnaire de Twitter n’est-il pas Le prince saoudien al-Walid ben Tatal ? Si tel est le cas, la Cour Martiale doit reprendre du service !!!

CDL

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour La gauche utilise Twitter pour mettre à mort

  1. Marckstaff dit :

    Bonjour
    Dois-je comprendre que mon commentaire n’était pas assez élogieux pour être diffuser ou que la censure est de mise chez vous aussi ?

    Cordialement

    J'aime

    • EuroCalifat dit :

      Je ne vois *aucun* autre commentaire de Marckstaff, ni en publication ni rejeté… Mais, pour info, OUI nous censurons parfois: Les trolls, insultes, hors-sujet, etc. Ce qui n’est donc pas votre cas puisque je ne sais pas de quel commentaire vous parlez 😉

      J'aime

      • Marckstaff dit :

        Les mystères d’internet sont insondables et mon commentaire a du s’égarer dans le méandres de la toile.
        Pour résumer je remarquais que si la gauche utilise twitter pour suspendre des pseudos comptes anti islam, d’autres ..et pas que de « gauche » l’utilise a des fins judiciaires ..
        Aujourd’hui s’en prendre aux véritables responsables de l’islamisation de la France (qui n’est que la conséquence de l’immigration massive et voulue) coûte beaucoup plus cher . Il n’est qu’à voir la récente condamnation de notre ami Hervé Ryssen a un an de prison ferme pour des propos (((non convenus))) sur les réseaux sociaux . Cette condamnation est passée sous silence par nombre de sites de réinformation et même approuvée par des des (((patriotes))) biberonnés par les médiats officiels.
        Aujourd’hui l’islamophobie est relativement admise dans les (((médiats))) (voir l’omniprésence d’un Zemmour qui passe de plateaux télés en radios avec la bénédiction d’un système qu’il prétend combattre) tandis que les nationalistes, seuls ennemis d’une république décadente et finissante, sont pourchassés et embastillés comme des terroristes pour délit d’opinion.
        Le judaïsme politique est l’ennemi a combattre pour faire cesser cette immigration massive et sa conséquence nuisible qu’est l’islamisation. Le seul but de cet ennemi est la destruction du catholicisme et de la Nation France, fille aînée de l’église.
        Cordialement

        J'aime

        • EuroCalifat dit :

          « récente condamnation de notre ami Hervé Ryssen », on peut en savoir plus?
          Quand au « judaisme politique » ma foi je vous laisse libre de penser ce que vous oulez bien sur, ce que je vois ce sont les muz qui font chier le monde et envahissent la francarabia, pas les juifs. On peut bien sur élucubrer sur « le complot sioniste », mais on ne rentrera pas dans ce jeu ici. Sur Eurocalifat nous préférons les FAITS aux hypothèses étayées par ..eh bien par d’autres hypothèses 🙂
          Pour finir, la « fille aînée de l’église » est en bien mauvaise posture non pas à cause des juifs ni même des muz, simplement à cause des FRANCAIS qui en ont décidé ainsi.

          J'aime

  2. 7.65 dit :

    il faut ce battre tous les jours !pour nos enfants .ne les laissons pas mourir!

    J'aime

  3. Gastibelza dit :

    Très bel article. Beaucoup de travail.
    Tout cela rappelle, à ceux qui ne sont pas nés ce matin, l’époque des « cuba libre », « Colombani », « Marchaud » et autres têtes de cons féroces qui hantaient fr.soc.politique, faisant la chasse à tout déviant suspecté de sympathies de droite ou d’extrême droite.
    Les méthodes sont similaires… Souvenez-vous, ces ordures allaient jusqu’à organiser des chasses à l’homme « sur le terrain », et à instrumentaliser, du moins essayer, la police.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s