Menard : : Être Français c’est aussi, comme le disait le général De Gaulle, être européen, blanc et catholique, bien sûr.

CrkyehMWgAAJGHv.jpg large

La laïcité n’est pas l’ennemi de l’histoire de ce pays. Je pense qu’aujourd’hui l’islam et la chrétienté n’ont pas le même statut dans notre pays et ne doivent pas l’avoir. Pardon, je suis ravi quand je vais dans un village de l’Hérault de voir des églises dans chacun de ces villages. Je n’ai aucune envie de voir des mosquées.

Image | Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Menard : : Être Français c’est aussi, comme le disait le général De Gaulle, être européen, blanc et catholique, bien sûr.

  1. chevalier-gonzague dit :

    monsieur Lamy, merci de votre analyse.

    J'aime

  2. Lamy alain dit :

    J’aurais une autre observation à faire. Quand une défense de l’identité française se prévaut d’une déclaration de De Gaulle, je suis profondément gêné. Je ne doute pas de la sincérité et de la profondeur de l’amour de cet homme pour la France mais quand je considère son bilan, sur cette question là précisément, je constate qu’il a été d’un aveuglement total, doublé d’une duplicité et d’une dureté d’âme impardonnables. Comme l’a si bien compris Dominique Venner, la guerre d’Algérie n’a été qu’un épisode de l’affrontement multiséculaire qui oppose depuis la naissance de cette religion, l’Islam à l’Occident (Songeons à la Chanson de Roland). Perdant l’Algérie, la France a perdu un avant-poste de l’Occident en terre mahométane, qui constituait (et ce depuis sa création) un rempart contre l’expansionnisme musulman viscéralement constitutif de son identité. Nous avons tenu loin des frontières des pays européens, les hordes de pillards qui ont toujours été l’expression du dynamisme de ces populations faites pour razzier, piller et incapables de créer et de bâtir. Le résultat de cet abandon de l’Algérie, nous le constatons aujourd’hui : ils sont dans nos murs, chez eux sur la terre de nos ancêtres, sûrs d’eux, de leur force, de leur avenir, et se manifestant essentiellement par la violence, la rapine et le parasitisme. De Gaulle ne voulait pas de l’Algérie française pour ne pas voir Colombey-les deux-églises devenir Colombey-les-deux-mosquées. Demain ce sera chose faite, comme ça l’est déjà dans tous les coins de France devenus des Molenbeeck. Quelle clairvoyance !!! Et cette misérable reculade qui fut l’une des plus ignoble des trahisons de l’histoire, s’est accompagnée de la répression la plus féroce et la plus sale des patriotes qui eux avaient compris et qui, se battant pour l’Algérie française savaient qu’ils se battaient pour la France. Et dire qu’après avoir assassiné un Jean Bastien-Thiry fine fleur de ce que le corps des officiers français produisait de meilleur en son sein, un être d’une pureté, d’une noblesse et d’une grandeur qui auraient dû ébranler ses assassins, De Gaulle s’est dégonflé devant un Cohn Bendit, l’une des expressions la plus accomplie de l’ignominie et de la bassesse contemporaine, personnage louche, probablement pervers sexuel comme le laissent deviner ses confessions, arriviste et magouilleur, qui n’a jamais rien fait que monnayer auprès de son électorat de bobos abrutis une réputation de pseudorévolté en faisant une carrière de politicien professionnel grassement rémunéré, tel un rat bien gras logé dans le fromage institutionnel qu’il était sensé contester. L’un est mort en pleine jeunesse en martyr face à un peloton d’exécution. Il fut enterré en catimini. Ce jour là, c’est la France qu’on assassinait. L’autre mourra probablement dans son lit, plus hideux que jamais, bouffi de graisse et de suffisance, contemplant sans doute avec satisfaction l’effondrement d’un pays qu’il hait depuis toujours et qu’il a amplement contribué à naufrager. On lui fera probablement des funérailles nationales. Ah oui, De Gaulle s’est bien fourvoyé.

    J'aime

    • DROUG ENNON dit :

      On peut observer que dans la canaille médiatique, c’est très franchement : sus à Menard et à Morano et que, par contre pour les écrits du grand Charles, on reste très, très timide …

      J'aime

    • Anonyme dit :

       » Ils sont dans nos murs  » car pour certains ils y ont été invités à venir par nos politiques
      avec leurs lois absurdes. Je ne parle pas des harkis qui eux ce sont battus pour la France.
      Il n’empêche qu’il faut dans une société un équilibre et à force de créer (volontairement) un déséquilibre, nous n’allons pas cesser d’avoir des revendications communautaires qui
      vont pourrir (c’est déjà le cas) notre vie au quotidien. L’islam  » de paix et d’amour  » je puis
      vous l’assurer nous mènera à la guerre civile, soyez en certains. J’en suis à me demander
      si ce n’est pas voulu, plus il y a de problèmes avec ces populations, plus on nous demande de ne pas faire d’amalgame, faut pas stigmatiser, c’est pas ça l’islam, il faut plus de migrants. Nous allons en crever avec du sang et des larmes (c’est déjà fait).

      J'aime

  3. ainardi dit :

    Français avant tout les arabes dehors la valise ou le cerceuil chez eux les melons.

    J'aime

  4. Lamy alain dit :

    « Être Français c’est aussi, comme le disait le général De Gaulle, être européen, blanc et catholique, bien sûr. »
    Monsieur Ménard, je vous admire, vous soutiens et vous défendrai, s’il le fallait, y compris les armes à la main, mais je ne puis accepter une formule qui dans sa concision touche à la brutalité et qui partant d’un fondement historique d’absolue vérité, et semblant s’y limiter, tranche au sein du peuple français entre ceux qui le seraient parce qu’il répondent à ces critères et ceux qui le seraient moins ou ne le seraient pas parce que l’un ou l’autre (ou tous) leur manquerait. Je suis persuadé que vous êtes bien conscient qu’on ne peut rabattre aujourd’hui l’identité de notre peuple à ces critères d’origine géographique, ethnique et d’appartenance religieuse qui cernent avec justesse une figure historique mais n’épuise aucunement la diversité actuelle des français. On ne peut être français comme on est breton, basque ou corse (même si pour certains journaliste le « Vladimir  » qui vient de commettre un attentat est « un alsacien » !!!). Admettons le définitivement et travaillons à cerner de façon rigoureuse mais réaliste ce qu’est « être français ». La racaille qui, nourrie de la haine du babtou (et d’allocations familiales), vomit tous les jours la société dans laquelle elle est venue s’enkyster, et affirme avec arrogance sa prétention à en refuser les règles , les mœurs, la langue, l’histoire et les valeurs, voire à tenter de lui imposer les siens, de mille et une façon, jusque et y compris dans la vie et les programmes de nos écoles, n’est pas française, quelque soit l’épaisseur des papiers qu’elle peut nous fourrer sous le nez, et ne le sera jamais. Ceci devra être un jour tranché, fut-ce au prix d’un affrontement (probablement inévitable) qui ne sera pas une guerre civile comme on en agite parfois la menace, mais une guerre de libération. Mais tous ceux qui d’une manière ou d’une autre sont venus s’agglomérer au noyau initial de la population française, tout au long de son histoire et qui adhèrent de cœur et d’âme aux principes, idéaux, choix existentiels, traditions, manières d’être, de vivre et de communier dans un amour commun de notre grand pays : ceux la sont français. Ce sont mes concitoyens, qui seront sans doute à mes côtés quand il faudra s’unir pour repousser l’envahisseur.

    J'aime

  5. dissident dit :

    LE « FIG OBS » pleurniche apres les propos de bon sens de Menard !
    fig obs torchon de la trahison !

    J'aime

  6. Bessat dit :

    Ca ne fait probablement pas plaisir à toute le monde mais pourquoi en France n’aurait on pas le droit de dire ce qu’on pense? On ne va pas nous dire que c’est du racisme!

    J'aime

  7. normandin dit :

    Il faudrait faire travailler un peu les gauchos..par exemple corvées de bois..

    J'aime

  8. Nazebroc dit :

    Et oui les gauchos, c’est ça la France !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s