Suisse: Le droit aux armes remis en question

suisse-arme.jpg

En Suisse, troisième pays le plus armé au monde avec 45,7 armes pour 100 habitants, tout citoyen a le droit d’avoir des armes de guerre à son domicile.

Et les autorités europeennes qui commencent à craindre pour leur cul prétendent remettre ce droit en question.

La Suisse va-t-elle cèder? C’est peu probable puisque d’une part elle n’est pas dans l’UE, et d’autre part le principe de démocratie directe fait que les lois majeures sont toujours votées uniquement si les citoyens sont d’accord, citoyens qui peuvent exiger l’organisation d’un referendum pour décider d’une nouvelle loi.

En attendant, dans tous les pays européens, la racaille basanée n’a pas besoin de loi pour être armée…

https://fr.sputniknews.com/international/201609021027587075-suisse-ue-armes/

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Suisse: Le droit aux armes remis en question

  1. Pascal dit :

    Alors la Suisse ne fait pas partie de l’UE mais a signé la reprise automatique dans son droit des acquis de Schengen… donc on devra adapté notre droit. Heureusement comme mentionné, nous avons la possibilité du referendum et cette fois ci c’est allez trop loin, les associations vont lancer le referendum quel que soit le renforcement de la loi. Quand ca suffit ca suffit. Et tant pis si pour celà il faut sortir de Schengen , ca nous fera des économies (en gros 100M par an alors qu’on nous avait promis a la votation maxi 10 M en tout et pour tout)

    J'aime

  2. ZORRO dit :

    La suisse ne fait pas parti de L UE , alors que bruxelles la ferme et s occupe de ses affaires

    Bruxelle demande aux trolls d’amerlock de fermer leur gueule.

    L’UE est vraiment dirigée par des trolls patentés.

    Avec mes sentiments dévoués

    ZORRO

    J'aime

Les commentaires sont fermés.