Burkini : Les maires lavettes

lightbox_mainimage

Les maires d’Eze et Roquebrune (06), donc inféodés à l’islamophile Escrosi, viennent de retirer leur arrêté dit anti-burkini.

Ils se cachent piteusement derrière la jurisprudence, ce qui est une fausse excuse, il leur suffit de refaire un arrêté en modifiant trois phrases et ainsi de suite, ça peut durer mais au moins tu montres que t’en as.

Ces lavettes ont voulu faire croire qu’ils agissaient, au premier coup de feu ils se sont plaqués au sol. C’était du bidon, on s’en doutait un peu, si ce n’est beaucoup.

C’est le coup classique de nombreux élus, histoire de flatter  le populo, ils bombent le torse alors qu’ils savent parfaitement que la prétendue justice admistrative va casser l’arrêté, ensuite ils se réfugient courageusement derrière la décision.

Les noms de ces héros :

Patrick Césari, maire de Roquebrune-Cap-Martin,

Stéphane Cherki, Maire d’Eze

XR

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Burkini : Les maires lavettes

  1. Anonyme dit :

    Voilà qui résume bien nos « valeureux » hommes politiques, de tous bords d’ailleurs !

    “Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres.”

    Aristote

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s