Le dur labeur des cheminots

Ch_a1a0WEAAEnCU

Payé depuis 13 ans à ne rien faire, un cadre de la SNCF prend sa retraite En août 2015, Charles Simon révélait qu’il était payé 5 000 euros par mois pour rester chez lui. Toujours sans affectation, il a pris sa retraite en juillet.

Je pense qu’il n’y a qu’en francarabia dans le « service public » qu’on trouve ce genre de choses… Ou peut-être aussi dans les républiques bananières africaines… Et le pire est aue dans cette corporation, les branleurs pullulent!

http://www.lepoint.fr/societe/paye-depuis-13-ans-a-ne-rien-faire-un-cadre-de-la-sncf-prend-sa-retraite-19-08-2016-2062401_23.php

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le dur labeur des cheminots

  1. Le problème est qu’il faut être de nationalité française ce qui est interdit à tout employeur privé pour faire son choix donc imposer la préférence nationale pour l’emploi le logement aides sociales et sécurité sociale

    J'aime

  2. zardozodraz dit :

    Encore un peu de patience, dans quelques temps la SNCF sera soumise à la concurrence, ce sera à la fois un jour sombre et une découverte pour ces ramassis d’inutiles, de branleurs professionnels communistes et de traines savates gauchistes, car ils vont devoir pour la première fois de leur vie de parasites se sortir les doigts du cul et découvrir le monde du travail, (j’en salive d’avance).

    J'aime

  3. je veux bien le remplacer …!!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s