Sisco : Bfm a trouvé le coupable, le racisme

On le savait, on s’en doutait, heureusement les fins limiers de Bougnoul FM ont trouvé, faut avouer que le groupe Radio Mosquée se surpasse en matière de propagande musulmane.

Un des crétins de journalopes à même proposé au maire du village d’interdire les appareils photos.

Le jour où on interdira aux cons et kollabos de passer à l’antenne va plus y avoir grand monde dans les stations.

S’ul Koran nou on y innoussens

 

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Sisco : Bfm a trouvé le coupable, le racisme

  1. lanceur dit :

    http://www.dreuz.info/2016/08/21/nous-ne-comprenons-pas-pourquoi-des-femmes-en-france-se-battent-pour-porter-le-burkini-alors-que-nous-saoudiennes-voudrions-tellement-nous-en-debarrasser/

    Nous assistons à un « djihad » vestimentaire toujours plus arrogant. On nous impose des coutumes qui n’ont rien à voir avec notre société.
    Vous me direz, quand on écoute ces deux putes allemandes pro bougne , je ne suis guère surpris.


    (sous-titrée)

    J'aime

  2. zardozodraz dit :

    Bijour, Oualah, J’ty jure su l’coran, j’y rien fé !!! 🙂
    Comme quoi on peut en déduire que le fait de décider de s’approprier purement et simplement, (tels des pourritures de fascistes, appelons un chat un chat …), une plage, (un lieu public), puis caillasser un couple de touristes, (qui c’est vrai, n’ont pas eu la présence d’esprit élémentaire de leur demander l’autorisation avant de s’y rendre faire bronzette… Quelle infamie …), proférer des menaces et des insultes à l’encontre d’un type qui prenait des photos de la mer du haut de la falaise, (qui c’est vrai ne leur a pas demandé l’autorisation avant …. Quelle ignominie …Et puis en même temps quelle idée à la con de prendre des photos de la mer quand t’es en vacances, voyons !!!), sont apparemment des pratiques tout à fait anodines et usuelles chez ces raclures « connues des services de police », (ouah, sans déconner, des diversités enrichissantes connues de la police, sérieux ??? Z’y va le scoop !!! J’crois que c’est carrément plus la peine de préciser …) , oui ce sont en définitive des pratiques tout à fait normales et sans gravité pour eux, comme le fait de venir à la plage armés de haches et de couteaux, dont ils se sont servis pour taillader et planter les réfractaires qui n’ont pas accepté de se plier à leur dictat … (Ces chiens d’infidèles ont eu de la chance d’échapper à la lapidation), nous pouvons par la même occasion observer le caractère indéniable d’amour, de tolérance et de paix dont ont fait preuve ces habituelles diversités … (Encore une fois les Nippons ne savent vraiment pas tous ces moments merveilleux qu’ils ratent, (matin, midi et soir) avec les joies du multi culturalisme … 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Verdammt dit :

    Les « journalistes » sont très mal vu.
    Ils ne vendent plus rien et sont à la ramasse.
    Voir l’article que j’ai posté plus haut.
    Ils ne savent que mentir et désinformer.
    Qui achète un torchon aujourd’hui ? Pas moi et depuis longtemps.
    Même pour aller au « cagadou » (cabane au fond du jardin) on n’en veux pas de leurs torches culs
    C’est une profession de ratés et ils le savent.
    La Pravda soviétique était plus sournoise mais plus intelligente.
    Le journalisme à la française: pipi caca et je suis poli.
    Bon encore un acte raciste des Corses ?
    Je pars à la plage avec hache et machettes.
    Bonsoir.

    J'aime

  4. Lépante dit :

    j’ ai trouvé ça::, cadeau aux commentateurs de Eurocalifat

    «  »Tu ne touches pas à un enfant, ici ! » : après la rixe, les habitants de Sisco, en Corse, maintiennent leur version
    Une violente bagarre a eu lieu, samedi 13 août, dans une crique de ce village de Haute-Corse, entre des habitants de la commune et des Corses musulmans. Ce qui a conduit le maire à prendre un arrêté contre le burkini.

    des Corses Musulmans………

    ça va ravir ma belle-soeur qui est de Saint-Florent…

    J'aime

  5. yoananda dit :

    Ne pas se laisser massacrer par un arabe, c’est raciste !

    J'aime

  6. Alain ABRIBAT dit :

    Le troupeau de crétins caractériels qui sévit sur cette chaîne et qui passe son temps à répéter « BFMTV » (ils doivent être payés au nombre de fois par phrase où ils prononcent les lettres « sacrées » :bfmtv) n’ont de journalistes que le nom ! Et encore ,les têtes de file :R.El krief ,N.Levy ,L.Neumann ,la potiche de nuit(L.Nuttin) ,la potiche de jour (K.de Menouville) etc…ne sont pas là!!!Tout ce joli monde est en vacances ….Mais attendez la rentrée ,on va faire dans le grandiose ,dans la férocité . Les spécialistes en spécialités (autant dire les nullités crasses et sectaires) affûtent leurs quenottes ,d’autant qu’à la rentrée il va y avoir du beau monde en plus : Pensez ….C . Barbier ,R. Bachelot!!!! Hier déjà ,un « spécialiste » (Paul Weill je crois) expliquait ,la bave aux lèvres qu’interdire le burkini sur nos plages était une atteinte intolérable à la liberté de conscience (sic) si vous y ajoutez l’autre abruti qui a demandé au maire de Sisco pourquoi il n’interdisait pas les appareils de photo plutôt que les burkinis …La saison s’annonce prometteuse !!!!
    Montherlant les aurait mis « en prison pour …médiocrité  » ! Mais qui aujourd’hui connait même son nom …..

    J'aime

  7. Gauthier dit :

    Sisco : Un jeune Corse en colère fait le buzz sur Facebook :
    http://www.prechi-precha.fr/sisco-un-jeune-corse-en-colere-fait-le-buzz-sur-facebook/

    J'aime

  8. Comme dans 99% des cas dans des délits ce sont des arabes qui en sont l’origine

    J'aime

  9. Libre Expression dit :

    B.F.M, première chaîne d’infos …… Mahométanes de France, c’est effectivement surpassée, pour Sisco. Durant plus de quarante huit heures, ils se forçaient, à ne pas prononcer le mot : musulmans. Leurs zig , zag, oratoires étaient pathétiques. Dés qu’ils l’ont lâché, c’est pour n’avoir qu’ un reportage, d’un seul coté ! Qui puait le mensonge. Plus lèche babouches on meurt.  » Cet homme (interviewé), avait un harpon, mais affirme, ne pas s’en être servi ! ». Mais bien sur, comme nous tous, il va toujours à la plage, avec cela ! !

    Même, le groupe France Télévision, M.S.N, et autres médias  » bien-pensants  » relataient les faits, plus ou moins impartialement, c’est pour dire !

    Il est net, que le groupe R.M.C, B.F.M, sombre radicalement, depuis quelques mois, comme une de leur  » vedette  » Marshall, ou même tous leurs journalistes, fiers d’eux, qui se prennent justement pour des journalistes ! ! ! Ils sont à gerber.

    J'aime

  10. Verdammt dit :

    Trouvé sur MSN:

    « Rixe en Corse :
    le burkini ne serait pas en cause
    Alors que la polémique enfle sur le port de ce costume de bain, les premiers éléments de l’enquête sur la bagarre de Sisco révèlent que les femmes musulmanes présentes ce jour-là n’en portaient pas.
    Que s’est-il passé à Sisco en Haute Corse ce week-end ? L’enquête progresse après la violente rixe qui a opposé musulmans et villageois sur la plage. Or, ce n’est vraisemblablement pas le burkini, interdit ensuite par le maire, qui en serait à l’origine.

    Un problème de place

    Le scénario qui se dessine au fil des auditions semble confirmer que la famille d’origine maghrébine installée sur la petite plage de Sisco occupait la majeure partie de l’espace ; ce serait donc, au départ, un conflit de partage de la crique avec d’autres baigneurs qui aurait allumé l’étincelle. La famille de onze personnes, dont certaines venues d’Espagne, s’étant montrée agressive, d’après une source proche de l’enquête.

    Une flèche de harpon

    C’est dans ce climat tendu qu’intervient la photographie prise par un vacancier. Immédiatement, les hommes de la famille lui auraient reproché d’avoir pris en photo leurs femmes en train de se baigner. Les premières insultes fusent, suivies de jets de pierres et de bouteilles entre la famille et des habitants du village venus en renfort, au total une quarantaine. L’affaire se termine en bagarre générale, avec cinq blessés de part et d’autre, dont un habitant de Sisco touché par une flèche de harpon de pêche.

    Polémique sur le burkini

    Ce qui ressort également des premières auditions conduites par les gendarmes, c’est que la polémique a vite pris le pas sur le scénario réel, puisque les femmes se baignaient habillées et voilées mais ne portaient pas de burkini, ce costume de bain couvrant l’intégralité du corps, et faisant désormais l’objet de quatre arrêtés municipaux d’interdiction.  »

    Tout va bien…
    Ce n’est pas la faute du harpon…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s