La photo interdite par BHL

CoY6hBBWcAA_VHG

Les musulmans qui ont égorgé le curé et un paroissien.

Normal ce sont ses potes.

BH a ouvert la porte à ces raclures en Libye, il fait pareil pour la francarabia.

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour La photo interdite par BHL

  1. Verdammt dit :

    FLNC = FLN comme en Algérie ???

    J'aime

  2. Bigsmile dit :

    Et alors ,c’est bien beau tout ça ,le FNLC menace de réagir s’il y avait un attentat en Corse ….pourquoi ne pas éliminer préventivement les imams radicaux ,ce serait un signal fort pour les muzz…surtout lorsque contrairement à nous qui ne sommes pas armés et persécuté par le pouvoir collabo ,ce n’est pas le matos qui manque chez vous ….apparemment vous connaissez bien le nombre de ces crevures ……

    un Corse du continent….

    J'aime

  3. ColombaSOS-R dit :

    Fdesouche a repris l’info
    Le FLNC du 22 octobre met en garde les « islamistes radicaux »

    L’intégralité du communiqué est disponible ici :
    Message aux musulmans de corse
    Message aux islamistes radicaux de corse
    Message à l’Etat français
    http://france3-regions.francetvinfo.fr/corse/sites/regions_france3/files/assets/documents/doc280716.pdf

    Mon avis sur la question : tout musulman est un islamiste radical en sommeil.

    J'aime

  4. ColombaSOS-R dit :

    Je sais qu’il existe un sentiment anti-Corse très prononcé ici mais je passe quand même cette info. Faire des annonces est une chose, reste à voir maintenant si ils vont vraiment passer à l’action.
    Wait and see.

    Le FLNC du 22 octobre menace les « islamistes radicaux » de « réponse déterminée ».

    Le mouvement clandestin nationaliste corse du FLNC du 22 octobre a averti jeudi dans un communiqué les « islamistes radicaux de Corse » que toute attaque de leur part déclencherait « une réponse déterminée, sans aucun état d’âme ».

    Dans ce texte transmis à Corse Matin, le groupe, qui avait annoncé en mai sa « démilitarisation », adresse aussi un « message à l’Etat français », qui aurait, « si un drame devait se produire chez nous (…), une part importante de responsabilité car il connaît les salafistes en Corse ». Précisant qu’ils « seraient au nombre de huit », le FLNC ajoute savoir « avec certitude que l’un des imams de Corse est un indicateur de police ».

    « Sachez que toute attaque contre notre peuple connaîtrait de notre part une réponse déterminée sans aucun état d’âme », ajoute encore le FLNC.

    -50%
    la suite est ici :
    http://www.20minutes.fr/france/1900891-20160728-le-flnc-du-22-octobre-menace-les-islamistes-radicaux-de-rponse-dtermine

    J'aime

  5. lamethodebronson dit :

    BHL!!! ….devrait s’entrainer à courir …cela pourrait l’aider le jour  » J  » bien qu’il n’aura aucune chance…!

    J'aime

    • perier dit :

      et ce n’est pas le seul j’ai des non mais , mais je me les gardes pour la libération et le tribunal en place publique ! (ça vous rappelle rien?)

      J'aime

Les commentaires sont fermés.