Respect aux français qui acceptent le terrorisme!

ob_aa1ceb_85044568-o.jpg

Par Jean-Patrick Grumberg, journaliste israélien

Le 15 novembre dernier, après l’attentat du Bataclan, le peuple français allumait des bougies, mais ne réclamait aucun compte à son gouvernement. Après l’attentat de Nice, le peuple français allume des bougies, et ne hurle pas sa rage : il a accepté, il s’est soumis au terrorisme et je respecte son choix.

Je songe au petit livre de Stéphane Hessel, Indignez-vous, qui s’était vendu à 3 millions d’exemplaires, avait été acclamé par une presse enthousiaste qui encourageait les Français à s’indigner, et je me demande pourquoi soudainement mes confrères, après le Bataclan, après les morts de Nice, alors qu’aucune indignation n’est plus légitime que la perte de la vie, appellent les Français à ne pas s’indigner contre la barbarie qui s’est abattue sur eux.

Ils ont recommencé avec l’attentat de Nice : les Français déposent des fleurs, allument des bougies, se recueillent, mais personne ne proteste, personne ne crie sa douleur et sa rage, personne ne s’indigne, personne ne réclame des comptes.

Oui, les Français ont choisi d’accepter le terrorisme, et je respecte leur choix.

Après les attentats de Charlie Hebdo et de l’épicerie cacher, le Premier ministre Manuel Valls a déclaré à des étudiants, le 23 janvier 2015 :  «Les jeunes Français doivent s’habituer à vivre durablement avec la menace d’attentats.»

Les Français ont décidé de s’habituer. Ils ne sont pas descendus dans la rue manifester leur refus. Ils n’ont pas demandé à leur gouvernement qu’il assume ses fonctions régaliennes et les mette à l’abri des attentats. Je respecte leur décision.

Je suis journaliste étranger, je ne vais pas faire comme mes confrères français.

Je respecte les Français : ils ont choisi librement et démocratiquement un président. Il à nommé une ministre de la justice, Christiane Taubira, qui laissait les jihadistes en liberté. Je respecte ce choix, il est d’une humanité que je n’ai pas : je pense plus aux victimes qu’au bien-être des terroristes.

Les Français ont choisi le pacifisme et le laxisme vis-à-vis des islamistes. Ils ont choisi la réinsertion des jihadistes qui rentrent du combat en Syrie. Ils ont choisi de ne pas nommer l’ennemi, mais au contraire d’insulter ceux qui dénoncent l’islam. Je respecte leur choix.

Ils ont décidé de laisser en liberté les musulmans radicaux fichés S pour ne pas les stigmatiser, tout en sachant que cela leur faisait courir un plus grand risque d’attentats terroristes. Je respecte cette décision.

Ils ont interdit aux citoyens de porter des armes (l’inverse aurait évité une grande partie des 89 morts du Bataclan, car des citoyens armés auraient éliminé les tueurs), et ils ont décidé de ne pas retirer leurs armes aux dealers de drogue des banlieues, mi-dealers mi-islamistes, de ne pas désarmer les salafistes pour ne pas paraître islamophobes. Je respecte ce choix politique.

J’ai le plus grand respect pour le courage du Premier ministre qui préfère exposer ses concitoyens à la mort pour ne pas froisser sa population musulmane.

Les 129 morts et les 350 blessés du 13 novembre, les 84 morts et 200 blessés du 14 juillet sont le prix à payer lorsqu’on décide d’avoir cette tolérance vis à vis des jihadistes français, des salafistes français, des Frères musulmans français, et de l’islam de France. Se sacrifier pour montrer l’amour et la tolérance envers la diversité est admirable et je le respecte.

J’ai le plus grand respect pour le courage du Premier ministre : il préfère exposer ses concitoyens à la mort pour ne pas froisser sa population musulmane, pour éviter d’emprisonner les radicaux. Il a le courage de le dire aux Français. Et les Français ont le courage de l’accepter.

Le gouvernement français a été démocratiquement élu, les Français vivent en démocratie, avec la liberté d’expression, de choix, de manifester leur mécontentement ou leur accord – et les Français savent mieux que personne descendre dans la rue lorsqu’ils ne sont pas d’accord.

D’une humilité admirable, les Français ne prononcent jamais un mot déplacé contre Mahomet et Allah, même s’ils meurent en leur nom.

Les Français ne sont pas descendus dans la rue pour dénoncer le terrorisme, l’islam, l’islamisation, les attentats et les morts parce qu’ils sont tolérants, humanistes, accueillants. Quand ils ont manifesté Je Suis Charlie, ce n’était pas tout à fait vrai : ils n’ont jamais, comme Charlie, offensé en le caricaturant le prophète de l’islam. Au contraire, d’une humilité admirable, les Français ne prononcent jamais un mot déplacé contre Mahomet et Allah, même s’ils meurent en leur nom.

Les Français ne sont pas descendus dans la rue pour questionner l’arrivée de centaines de milliers de migrants et réfugiés, infiltrés comme on l’a vu par des combattants de l’Etat islamique – en fait, ils n’étaient que 700 personnes à l’appel de Riposte laïque contre l’immigration. Voilà un peuple qui sait ouvrir les bras.

Ce qui arrive, les attentats, est la conséquence de tout ce qui précède. Ce qui arrive, les morts, est le prix à payer de cette politique, et les Français ont librement choisi cette politique.

Ils ont choisi les attentats et la mort – qui seront de plus en plus nombreux et ils le savent – pour ne pas heurter une communauté. Je respecte leur choix.

Ils ont les attentats et les morts. Les déclarations du président, de la classe politique, des médias, montrent que la France a décidé, malgré ces attentats et ces morts, de ne pas nommer le coupable, de ne pas combattre les racines de cette violence : le coran qui appelle à tuer les infidèles. Voilà une preuve de tolérance. Quel sens du sacrifice pour ne pas froisser l’islam !

Les Français ont choisi d’apaiser l’islam. Ils punissent les coupables, mais les peines sont courtes, trop courtes pour empêcher aux terroristes de recommencer. Les coupables des attentats de janvier 2015 étaient tous radicaux, tous récidivistes, tous dangereux, et tous en liberté. Un pays qui préfère laisser sa population se faire tuer à la cruauté de longues peines de prison pour les terroristes, je trouve cela admirable et je le respecte.

Les Français ont décidé de laisser les radicaux, musulmans fichés S, libres d’aller et venir, de s’armer pourquoi pas, de préparer d’autres attentats – et il y a d’autres attentats.
Qui suis-je pour critiquer les choix des Français ?

Se sacrifier pour rester une terre d’accueil, quels que soient les dangers, montre un sens du renoncement exemplaire.

Décider d’abandonner leur civilisation, leurs traditions, leurs racines, leur identité, leur culture, pour s’adapter à celles d’autres civilisations est un choix de vie vertueux. Nous Israéliens n’avons pas cette vertu : nous nous obstinons à refuser d’abandonner nos traditions, notre passé, notre culture, notre terre et nos racines comme le monde entier l’exige de nous.

Je respecte leur décision de «s’habituer à vivre durablement avec la menace d’attentats». Et aux paroles s’ajoutent leurs actes : après les morts du 13 novembre, après les morts de Nice, les Français allument des bougies, ne protestent pas, ne hurlent pas, ne crient pas, ne se révoltent pas : ils acceptent et s’habituent. Ils refusent la haine. Quel peuple, quel sens du sacrifice !

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour Respect aux français qui acceptent le terrorisme!

  1. Maccabe2b dit :

    Les vrais prêtres catholiques plus inféodés au Vatican qui trahis sont du côté des ennemis de l’islam.

    J'aime

  2. Stéph dit :

    Hurlez hurlez les loups de papier ! Quand vous aurez réalisé que vous avez délaissé votre religion, la seule vraie, au profit de la jouissance consumériste, alors tout commencera à aller mieux. Car seule la Foi (et non seulement les armes) pourra résister à une autre foi, ou plutôt à une idéologie folle et barbare. La nature a horreur du vide, les églises vides (que l’on commence à détruire) seront donc remplacées par des mosquées pleines.
    Lisez Raspail, et recouvrez la sacralité de votre existence. Qu’est-ce qui animait la vindicte de nos valeureux aïeux contre l’envahisseur ottoman si ce n’est la Foi ? Vous croyez que les Français iront se faire tuer au front pour défendre leur supermarchés, le tiercé ou l’Euro de foot ? Rien du tout, ils ont trop bouffé et la digestion les entraîne dans la léthargie, la mollesse et la lâcheté. Dans quel terreau spirituel Jeanne d’Arc est-elle née ? Au nom de quoi nos croisés quittaient femme et enfants pour aller mater le sarrazin durant plusieurs années ? Charles Martel défendait-il sa place de monarque ou portait-il la bannière de la Chrétienté ?
    Remplissez d’abord vos églises et Dieu fera le reste.

    J'aime

  3. Bonsoir à tous , nous allons nous en occuper . Les corses vont donnés l’exemple aux français . Quant à certains politiciens vont avoir mal aux culs . Ne pas vous inquiéter , j’ai lu ce que le journaliste à écrit , c’est triste . Veuillez regarder sur le web le site suivant : résistances républicaines* très intéressent . Il faut lire tous les évènements . La présidente du site c’est Christine Tasin . Quant à moi je reprend ce que le général De Gaulle à dit le 18 juin 1940 : Moi, Général de Gaulle, actuellement à Londres, j’invite les officiers et les soldats français qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j’invite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d’armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver, à se mettre en rapport avec moi.
    Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas.
    Mesdames et messieurs sur la toile , reprenez ce discours dans vos propos , cela donneras un élan pour les imbéciles et les incultes . J’invite à tous les internautes de se préparer à une bonne résistance . Quant à certains ministres et autres devront un jour répondre de leur actes de fumisteries . Quant à l’ancien ministre Montdebourg , continuent à endormir des cons , pour leur faire oublier les attentas et la continuité des mois à venir . Vive la France Vive la république , vive la liberté . Cdt Eric Der Gross ou Eric alex

    J'aime

  4. Anonyme dit :

    les aines sont du meme avis que les jeunes, ne baissons pas les bras, nous sommes chez nous et devons rester maitres de la situation. Il faut nous debarrasser de cette bande de bons a rien qui sont au sommet de l’état. Puis remettre d l’ordre en fichant a la porte tous etrangers du sud qui se prelassent avec l’argent de nos impots. Bientot les Fancais ne seront plus de race blanche, ce n’est pas une honte de dire la vérité. Debout les Francais, n’oubliez as tous ceux qui ont payé de leur’vie pour chasser les envahisseurs. J’ai 92 ans et j’ai vécu la derniere guerre, j’ai résisté malgré mon jeune age.Je suis une grand mere mais je peux vous dire que nous aimions notre pays et que nous avions des  » couilles » . Lilie.

    J'aime

  5. Anonyme dit :

    Ne pas baisser les bras.
    La résistance existe il y a plein de jeunes qui veulent se battre et s enrôler.
    La soumission c est pour les vieux.
    Il faut refonder le partie de la résistance et mettre des troupes au sol.
    Remonter les filières des collaborationnistes salafistes dans nos rangs et organiser
    La lutte contre l ennemi intérieur.
    Ne pas faire d amalgame et se méfier des idées toute faite.
    Pour gagner IL faut reprendre l initiative et se mettre en mouvement, choisir des alliés les kurdes et se méfier de nos taux amis.

    J'aime

  6. Jover Ray mondo charles dit :

    Moi je dis toute persones qui vie et reside en france dois savoir parlè lire,et ecrire le français correctement;vivre avec les coutumes françaises et persone ne dois venir ici en france et nous obliger a vivre d’ une autre maniere que la notre et quiconque qui aura eu la chance et le merite d ‘avoir aquí la nationalitè frança ise devra se comporter comme un français se sentir français et defendre notre patrie qui sera aussi la sienne et je dis de la même façon qu’on a aquí la nationalitè française,pour un mal comportement envers la societé on la perderá et automatiquement renvoyè dans son pays d’ origine (definitivement) voila c’est ma maniere de voir les choses

    J'aime

  7. Jeanne dit :

    Ce texte est à la fois juste et puant.
    Car si les Français ne se défendent pas, c’est qu’ils sont matraqués d’antiracisme depuis 40 ans et plus, par la licra, la ldh, le mrap, sos racistes et autres crif et uejf, munis des lois Pleven et Fabius-Gayssot.
    Ces lois sont censées interdire que des individus voulant assassiner des juifs ne puissent passer à l’action et même s’exprimer. Or l’assassinat ne fait pas partie des actions légales, qu’il s’agisse de tuer des juifs ou d’autres. L’appel au meurtre est condamné, même quand ce sont des non juifs qui sont visés.
    Le résultat de ces lois est que tout non-juif est désigné comme potentiellement « antisémite » et désireux de tuer des juifs.Le simple fait d’exprimer une réticence quelconque est catalogué comme « antisémite », et la personne fait l’objet de rétorsions diverses et variés, entrainant une autocensure, ou une procès.
    Sos racistes s’est illustré, sous la houlette de Julien Draÿ, pour des coups montés désignant comme antisémites des personnes parfaitement innocentes.
    L’antiracisme mis en place par le calamiteux Mitterrand lorsque ses affaires ont commencé à péricliter, a permis de détourner l’attention des Français et de les enchaîner pour qu’ils ne réagissent pas à l’invasion migratoire, qui apportait au parti socialiste de nouveaux électeurs -provisoirement.
    C’est une technique qui a été préconisée par Staline, qui précisait que pendant que l’accusé de racisme se débattait pour prouver qu’il n’était pas raciste, il ne pouvait pas défendre pas son opinion.
    Même un juif peut être pris dans ces rets : c’est ce qui est arrivé à Eric Zemmour, qui a été accusé d’être « raciste envers lui-même », pour avoir cité le Ministère de l’Intérieur, selon qui « la majorité des trafiquants sont Noirs ou Arabes ». J’ai assisté à son procès : je n’ai vu pratiquement que des juifs à la barre pour l’accuser, le plus haineux et hargneux étant Klugman. Un autre était Jacubowicz, président de la licra, et qui fut 10 ans président du crif.

    De l’antisémitisme, les associations « antiracistes » sont passés à la chasse aux « islamophobes ».
    Ce sont encore les non-juifs et les non-musulmans, donc principalement les chrétiens ou assimilés, qu’ils se considèrent tels ou non.

    Les Français subissent donc ce lavage de cerveau par les médias et le pouvoir politique depuis des décennies, et il faut y ajouter le clergé catholique et sa presse depuis Vatican II et sa déclaration « Nostra Aetate ».
    Le pompon qui lave le plus est détenu par l’actuel pape, dont les déclarations sont stupéfiantes au-delà de l’imaginable. Déjà Jean-Paul II avait embrassé le koran, cela n’a jamais été démenti.
    Et voilà que François, qui n’est même pas pape, mais « évêque de Rome » traite le christianisme comme un équivalent belliqueux de l’islam, et assimile Jésus avec le voleur, violeur, assassin, pédophile Mahomet.
    Il reste une forte majorité de catholiques pour s’extasier sur tout ce qu’il dit; ils se préparent à se faire trucider en croyant le faire pour le Christ… et aiment de tout leur coeur les musulmans, sans les considérer comme des ennemis. En quoi ils n’ont pas de mérite, car ce que le Christ demande, c’est d’aimer ses ennemis, en sachant qu’ils le sont, et non en vitupérant contre celui qui énumère leurs mauvaises intentions.

    Alors l’ironie scabreuse de Jean-Patrick Grumberg, « journaliste israélien », a quelque chose d’obscène, car sans les manigances de la communauté juive pour désigner la majorité à l’époque, catholique, de la France à la vindicte des minorités, nous n’en serions pas là.

    Des juifs à qui j’ai exposé les faits se sont récriés « mais on ne voulait pas ça !!! » Non. mais il faut avoir une cervelle de colibri pour ne pas voir les effets de ces causes.

    Il serait intéressant de savoir le pourquoi et « cui bono ? ».

    J'aime

    • Vous entrez exactement dans la catégorie des antisémites en mettant dans le même sac Juifs et musulmans, je ne veux pas revenir aux accusations anti-juives de tous antisémites djihadistes, malgré tout le mal que le monde a perpétré contre les juifs, à ma connaissance ils ne se sont pas mis en milices pour tuer des innocents, donc révisez votre diatribe et pointez ceux qui veulent faire de la France une terre d’Islam, Les juifs dans tous les pays du Monde ont été respectueux des lois nationales malgré les exactions !!!

      J'aime

  8. Anonyme dit :

    Les Français se rendent compte que ce sera « eux » ou nous, chez nous, sur nos territoires ; cela en froisse encore beaucoup, hélas, je ne vois que Marine Le Pen, qui soit en mesure de freiner voire inverser la tendance à l’islamisation de la France. Il faut un effort collectif européen, se réapproprier le pouvoir, gagner toutes les prochaines élections pour que le peuple redevienne souverain. Après le Brexit, place à l’Autriche, avec un nouveau pouvoir ; viendra Trump. Puisse la trumpisation gagner la vieille Europe, lui redonner confiance et l’aider à relever la tête. Et s’il faut en passer par la gueurre, que celle-ci éclate le plus vite possible. Nous sommes encore en majorité, chez nous. Nous connaisssons nos ennemis ; attention aux traitres, dhimmis et autres lâches !

    J'aime

  9. Anonyme dit :

    Heureusement tous les Fr N’ont PAS choisi d’accepter le terrorisme. Le gouvernement les force à l’accepter mais beaucoup « résistent, encore et toujours à l’envahisseur ». Merci de ne pas associer
    « jihadistes » et « français », « salafistes » et « français », « Frères musulmans » et « français », et surtout « l’islam » et la « France ».

    J'aime

  10. A force de laisser faire, la charia se met petit a petit en place dans certains secteurs ( piscine non mixte, port du voile, agression si une femme porte une jupe ou ont voie les mollets, obligation de repas spécifique dans les écoles, apprentissage de l arabe, apprentissage de l ‘islam ( bistre pas d’apprentissage du christianisme) etc.) Allez laissons faire encore un peu et pas d’amalgame, d ici 30 ou 50 ans la charia seras national, introduite en douceur et avec acceptation !

    J'aime

  11. Anonyme dit :

    Bravo.clarisimo.que manera de domesticar a la población para sus intereses.pero cuales,que ganan….

    J'aime

  12. Fatigué d'être français dit :

    Ne dramatisez pas la situation, Daesh impose à la France une cure très stricte de désintoxication au vivre ensemble et aux droits de l’homme, il impose aussi aux musulmans horrifiés (y a des gens sincères et de bonne volonté dans toutes les communautés) qui ne veulent pas être amalgamés avec Daesh, de regarder les textes fondateurs de l’islam en face et de choisir soit de se soumettre avec fatalisme et de devenir des complices, soit de quitter l’islam.
    La décennie noire en Algérie a amené de nombreux musulmans à quitter l’islam, l’athéisme et le christianisme progressent là bas malgré les barbus.

    J'aime

  13. jgldk dit :

    Pourquoi devrions nous résigner à vivre avec des attentats. Il y a pas si longtemps dans ce pays il n’y avait pas d’attentats sur notre territoire. Je ne me fais pas à cette idée et je pense que nos gouvernants ont contribué à la dégradation de la sécurité. Le choix est simple ou nous laissons
    faire les choses et nous aurons au final une guerre civile des plus abjectes (ce à mon avis vers
    quoi nous nous dirigeons à la vitesse grand V) ou nous agissons c’est à dire comme le dit par
    exemple Rochedy, renvoyer ou exterminer les indésirables, supprimer les mouvances salafistes
    frères musulmans, arrêter toutes formes de communautarisme, fermer nos frontières durablement.
    Il y a par conséquent une sale besogne à faire et comme le disait Pasqua  » on ne fait pas d’omelette sans casser les oeufs « .
    Le problème est que les français sont dans la culpabilité permanente vis à vis de ces populations
    et qu’ils se soumettent à des dogmes politiques, le Padamalgam 1000 est de rigueur en permanence. Résultat nous sommes dans l’immobilisme, l’inaction, et pour moi c’est clair,
    inexorablement nous allons vers une guerre civile, la plus terrible, la plus moche qu’il soit, car
    comme chacun le sait, il est très difficile dans ce cas de figure de faire le tri entre amis
    de les ennemis de la France.

    J'aime

  14. normandin dit :

    On a 7 millions de fonctionnaires. On doit pouvoir créer un corps de quelques centaines d’exécuteurs officiels chargés de liquider discrètement une saloperie d’arabe dès qu’il exhibe un islamisme un peu véhément. Tous les fichés S (environ 500) devraient être torturés puis exécutés immédiatement et foutus dans des peaux de porc. Seule une saignée brutale violente barbare et signifiante peut bloquer ce processus terroriste qui va durer sinon indéfiniment. Marre de cet Etat de droit de merde avecd des lois de merde et dirigé par une nullité trouillarde. Quand je pense que l’on veille scrupuleusement à ce que les cadavres des terroristes tués après les attentats soient placés en direction de la Mecque…Je rêve..Je t’en foutrais moi de la Mecque ! Peau de porc obligatoire !! La nullité et la veulerie de nos dirigeants est atterrante !!

    J'aime

    • EuroCalifat dit :

      L’Etat socialiste pas plus que l’état UMP ne fera ceci. Par contre des Patriotes pourraient le faire. Tout en sachant bien que s’ils se font coincer, ils ne sortiront de prison que les pieds devant… Mais de tels groupes d’auto-défense seraient en effet salutaires.

      J'aime

  15. ColombaSOS-R dit :

    Michel Houellebeck ne s’est pas trompé. C’est bien de « SOUMISSION » dont il s’agit. On n’a encore rien vu. Le pire est à venir.
    Si j’avais été à la place de Hollande j’aurai eu la dignité de donner ma démission et laissé le Président du Sénat gérer les affaires courantes jusqu’à ce que de nouvelles élections présidentielles soient organisées, mais dignité n’est point. Hollande ne quittera pas la place. Les moutons continueront de bêler, d’autres massacres auront lieu.
    Ils l’ont voulu. L’Hexagone est infiltré jusque dans les plus petits recoins. C’est cuit,

    J'aime

  16. Nazebroc dit :

    Impressionnant ce texte.

    J'aime

  17. yoananda dit :

    La réaction des français est quand même hallucinante … c’est vrai.

    J'aime

  18. C’est peut-être seulement un peuple de moutons gouvernés par les loups qui les mèneront à l’abattoir islamique. Quel sens du sacrifice en effet! Celui qui vit comme un mouton meurt comme un mouton.

    J'aime

    • Anonyme dit :

      Bien nos politiques soient soit d’une indulgence lamentable avec les islamistes presents sur notre sol, je considère irrecevable cet article écrit par un Israélien.
      Il est sans doute plus soucieux de faire le BUZZ que de balayer devant sa porte.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s