Gign : ça part en couilles

Quand tout part en couilles, tout le monde est touché y compris les présumés meilleurs. C’est à cela qui l’on voit la débandade d’un pays.

Voilà que les gendarmes d’élite, dénoncent dans une lettre anonyme leur chef. C’est un gros nul arriviste, en résumé. Ce qui peut-être en plus vrai, en général surtout avec les socialos, c’est le copinage, les rampeurs et les plus idiots qui ont de la promo. C’est la lutte contre la discrimination des crétins.

De toute façon nous aussi  avions constaté que c’était foireux depuis un moment chez eux…

XR

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Gign : ça part en couilles

  1. Verdammt dit :

    Hé hé! ça part en couille mais ça revient à pied.
    Bon on attend la suite comme « Dallas ton univers impitoyable » avec l’infâme JR
    qui vote socialiste.

    LOL et bonne journée

    J'aime

Les commentaires sont fermés.