Boris Le Lay : Blocage et grèves, Le moment est-il venu de faire tomber Hollande ?

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Boris Le Lay : Blocage et grèves, Le moment est-il venu de faire tomber Hollande ?

  1. Zobi La Mouche dit :

    Marrant lui, appeller à foutre Hollande dehors (ce qui certes serait une excellente chose) alors qu’il est planqué en Asie 🙂
    Sur ce son analyse… Bof bof! Parler de récupérer des gars de la CGT, il me fait marrer! A la CGT il n’y a quasiment plus personne sauf justement des excités, irrécuperables! Il n’y a plus de « base », juste des quasi-permanents, agitateurs professionnels!
    Sur le fond en théorie il a raison, il faudrait profiter du bordel actuel pour dire STOP et foutre la clique dehors. Mais QUI prendra la relève? Seuls se pressent aux portes du pouvoir – du pouvoir de la rue! – les gauchistes de Mélenchon et autres staliniens, qui sont par ailleurs tout prêts à faire alliance avec les clandestins qui déferlent par centaines de milliers!
    Sommes nous certains que ce sera mieux qu’avec le gouvernement de voyous actuels? Je suis certain du contraire. Remplacer la peste par le choléra n’a jamais été une situation d’avenir, il suffit de voir l’élection de Hollande justement qui s’est faite simplement CONTRE Sarkozy. On voit le résultat.
    Et ne parlons pas du FN, surtout…Le FN ne *veut* pas du pouvoir suite à une révolution, il sera d’ailleurs bien incapable de mater les troupes de choc gauchistes dont la police et l’armée sont largement noyautées, soit dit en passant.
    La moins mauvaise solution est donc à mon avis de laisser continuer tranquilement, le pouvoir gagnera c’est évident, par lassitude et par l’emploi d’une force « mesurée » (il ne va pas trop tabasser ses gauchistes tout de même…), il proposera un compromis que la CGT, qui mène le navire, sera trop heureuse d’accepter. Et ça repartira pour quelques mois, la prochaine révolte en vue étant celle des clandestins immigrés quand ils verront que le pays ne leur donne pas ce qu’ils exigent, simplement par manque de moyens. Ils voudront alors prendre de force ce qu’ils exigent… Mais c’est une autre histoire!

    J'aime

  2. normandin dit :

    un descendant des précédents rois ? ah non, ils ont été assez bêtes pour laisser éclore et gagner les révolutions. Ce qu’il faut c’est un dictateur, avec pouvoirs élargis, le recours massif au référendum (pas de majorité à 50.1/49.9 mais disons 70/30), un AUDIT NATIONAL sur les dépenses de l’état et des analyses d(in)utilité par fonction AVEC ACTION IMMEDIATE licenciement sans indemnités vu que le fonctionnaire visé a pompé le système pendant des années), une enquête approfondie sur tous les élus (avec prime aux enquêteurs sur résultats). Prison ou peine de mort pour crime contre le peuple (gros ménage à prévoir ….). Les solutions existent malheureusement l’essence de la France c’est un ramassis de couilles molles, de gâteux, de fainéants et d’assistés. Vive Danton et Marat, puissent-ils avoir des successeurs. Si on fait une contre-révolution anti gauche, il ne faudra pas avoir froid aux yeux et ne pas renacler devant l’extremisme salvateur et du renouveau!. J’espère connaître la couleur du sang des gauchos avant d’être trop vieux.

    J'aime

  3. ColombaSOS-R dit :

    J’ai dit pas de rois.
    Vive l’Empereur !

    J'aime

  4. lamethodebronson dit :

    Le Roi ….pouvoir central FORT et des régions hors des partis politiques reprenant les libertés locales laissant les français vivre en PAIX! Retour aux grandes régions historiques, suppression départements, valorisation des « pays » (généralement pas loin des cantons!)
    Mais avant tout cela, il faudra effectuer un sérieux nettoyage grâce à un « Caudillo », humble et passionné du Bien commun…au moins une génération sera nécessaire!! Pas de désespoir….il y aura des bonnes et divines surprises…continuons à nous préparer avec efficacité et discrétion…

    J'aime

  5. Verdammt dit :

    Il y a ben des années j’avais vu des cartes sur la progression du FN.
    En ces temps le FN ne progressait pas dans l’Ouest de la France.
    Maintenant ils découvrent l’eau chaude.
    On a un sale problème de mentalité en France.
    Que va t’on faire avec des Bretons si abrutis par exemple.
    Rien, le vide et le politiquement correct.
    Bon ils font comme ils veulent et bien sûr.
    ça les regarde mais qu’ils ne viennent pas pleurer un jour.
    Un Breton …Mais d’un pays lointain.

    J'aime

  6. ColombaSOS-R dit :

    Non. Surtout pas de rois.
    Bonaparte, reviens !

    J'aime

  7. boticea dit :

    merci Boris.

    La bretagne serait elle prête à oublier de voter à gauche ?

    Il ne faut toutefois pas oublier que le socialisme et le terrorisme musulman se nourrissent et se soutiennent mutuellement.

    Dénoncer ne sert à rien. Mettre en évidence le crime qu’est la république, et qu’elle restera indéfectiblement.
    La situation est très complexe, les solutions existent, mais elles sont très éloignées.

    Prendre le taureau par les cornes signifie avant tout pouvoir construire.

    Cela fait 35 ans que j’attends la fin d’un système ignoble, basé sur un concept profondément malade qu’on appelle république, et qui n’est que l’argument d’une mafia sans identité ni projet.

    Le taux suicide chez les jeunes est tel qu’il est la seconde ou le première cause de mortalité. Mais visiblement, il faut s’en contenter et surtout dire qu’ailleurs, c’est pire.

    Pour un suicide réussit, combien d’échec ? Pour une tentative, combien d’heures de désespoir ?

    Bien sûr,nous avons le meilleurs système social AU MONDE : c’est à dire le plus cher et le plus inefficace.

    La retraite est un mythe dont les français reviendront quand il seront concernés à titre personnel, c’est à dire trop tard.

    Le coût de la santé individuelle en révèle la tartufferie. L’éducation nationale s’apparente à un magma de leitmotiv et de démonstration de l’absurde avec les résultats qu’on connaît : exclusion, suicide, criminalité, trafic de drogue etc…

    Bref, l’état se justifie par sa créature, la république ce concept creux sans justification sacrée.
    Il nous faut un Roi qui ait la main sur le parlement, avec la capacité de le dissoudre.
    Les parlementaires ont largement démontré leur capacité à trahir le pays, pour preuve, la suppression du crime de haute trahison, et plus il y a d’avis, moins la solution s’approche.

    Il faudra de la patience, et surtout de la détermination.
    Seul un Roi pourra apporter la paix, sinon ce sera la dictature, des colonels par exemple.

    J'aime

  8. Verdammt dit :

    Bonjour,
    Très bonne analyse pour un jeune homme soucieux de notre pays.
    Néanmoins je pense que le Français est très long à la détente.
    Beaucoup préfèrent le foot et « plus belle la vie ».
    Mais le jour où les caddy, les comptes en banque seront vidés là
    ça sera la révolution. Déjà près de Marseille à Plan de Campagne, il n’y a plus de courant.
    je connais ce coin très bien.
    Nos gouvernants ne savent pas gérer le pays.
    Je pense que le retour aux urnes est nécessaire, mais …
    Quid de la sécurité, le chômage, nos SDF à la rue, nos jeunes sans espoir etc.
    Comme beaucoup je suis fatigué « des valeurs de la République », la promotion de l’autre et le racisme érigé en institution. Je demande à mon boucher préféré de me donner un bon quartier de viande et pas du poisson ou des légumes.
    Le socialisme c’est: « les saucisses poussent sur les arbres »…
    On en est là. Gare sinon c’est de la « cochonouphobie ». Atteinte aux valeurs de la République
    et le retour du nazisme.
    On est fatigué du bordel généralisé.
    Le monde est chaotique et il va en sortir quelque chose.
    Autrefois on avait des dictateurs qui n’étaient pas si bête en fait mais ils avaient de la poigne.
    La plupart ont disparu tragiquement.
    « Sic transit gloria mundi », ainsi va la gloire du monde…
    A suivre ….

    Merci à Boris

    J'aime

  9. Anonyme dit :

    il est évident que je souhaite que ça pète…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.