« Loi Travail »? Je suis « pour »! [Léon]

ob_296490_1915672-1007912395949978-6453309151020.jpgPrétexte à des émeutes quasi générales, la « loi travail » n’apporte que des améliorations dans le contexte de crise actuel, et il est bien dommage que ce soit ce gouvernement de crapules qui l’ait mise au point!

Le but principal de cette loi est en effet de permettre aux entreprises de négocier les modalités de travail avec leurs salariés, que ce soit la durée du travail ou son organisation. On comprend que les racailles syndicales, fortes de leurs… combien? Dix pour cent de salariés??… on comprend qu’elles paniquent, voyant leur rôle réduit à néant!

Elle permet également de faciliter le licenciement et donc l’embauche, donnant plus de souplesse aux employeurs pour gérer des pics ou baisses d’activité ponctuelles, saisonnières par exemple.

Alors bien sur les crapules gauchistes, branleurs professionnels, pleurnichent sur la « précarité » des emplois, sur les « acquis sociaux » qui fondent comme neige au soleil, et profitent de l’aubaine pour manipuler des étudiants n’ayant jamais travaillé et des clandos ne travaillant que pour dealer ou voler!

La plupart des pays occidentaux, même s’ils ne sont certes pas une référence dans tous les domaines, ont des modalités beaucoup plus souples encore. Aux Etats-Unis, on licencie dans la minute, et on embauche souvent sans contrat! Chaque entreprise fixe avec ses employés les règles de travail. L’employé n’est pas d’accord? Il s’en va se faire embaucher ailleurs, dans une entreprise où les règles sont plus adaptées à ses envies. Résultat: Bien que moins vigoureuse qu’il y a 10 ans, l’économie américaine n’est pas dans le trou comme l’est l’économie française!

Mais il est vrai que l’intérêt du pays est une notion totalement inconnue pour ces ordures qui mettent le pays à feu et à sang: L’agitation est leur raison d’être, ils ne vivent que, par  et pour ça.

Sous un autre angle on peut bien sûr penser que tout ce qui pourra renverser ce gouvernement de voyous qui a coulé le pays, qui permet l’entrée de centaines de milliers de racailles basanées, est bon. Mais il est clair que si d’aventure les émeutiers d’aujourd’hui prenaient le pouvoir, on regretterait bien vite même sarkozy et hollande! C’est tout dire!

Léon

Cet article a été publié dans Global, Le billet de Léon. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour « Loi Travail »? Je suis « pour »! [Léon]

  1. boticea dit :

    Méfions nous toutefois des douceurs amères que contiennent un texte fourbi par ces salopards.
    Je ne suis pas certain que les PME, les artisans et les auto entrepreneurs soient réellement servis par cette loi. Jusqu’ici, toutes les modifications sont au service des entreprises expatriées qui ne payent pratiquement plus d’impôt quand le boulanger du coin ferme, sous le coup de la pression fiscale.

    J'aime

  2. zardozodraz dit :

    Ces sinistres connards de branleurs professionnels de gauchistes et ces ramassis de boutonneux pré-pubères de lycéens manipulés tels d’authentiques crétins congénitaux par les fumistes CGtistes, (qui ne représentent que dalle en fait), préfèrent sans doute être des chômeurs professionnels ou des parasites sociaux en restant à glander chez leur parents jusqu’à plus de 30 ans plutôt que d’évoluer dans un système souple et en adéquation avec notre temps, où, certes les entreprises pourront licencier plus facilement, mais où elles pourront paradoxalement embaucher sans crainte puisqu’elles n’auront plus peur de le faire, (puisqu’elles pourront se séparer d’un salarié sans le pataques actuel qui décourage tout entrepreneur digne de ce nom qui a l’envie légitime de développer sa boite en acquérant de nouveaux marchés ponctuels, (ce qui n’est pas le cas actuellement), combien de patrons de boites refusent des marchés car ils ont peur d’embaucher ? La liste serait trop longue à énumérer), après en cas de licenciement, faut juste se sortir les doigts et rebondir en se forgeant ainsi une solide expérience professionnelle, (et du taf il y en aura), mais allez faire comprendre un truc aussi basique et qui tombe sous le sens à ces troupeaux de bras cassés génétiquement programmés, c’est peine perdue. Je crois que ce pays de branleurs est définitivement foutu, (j’en veux pour preuve les jeunes diplômés qui se barrent, à juste titre, à l’étranger pour faire carrière en bossant dur, fuyant ce pays en ruine et où le sectarisme et l’immobilisme sont légions).

    J'aime

    • normandin dit :

      j’aime bien rappeler qu’un sondage dans les lycées il y a quelques années révélait que 80% des branleurs rêvaient d’être fonctionnaires!. Ce qu’il faut ce sont des Danton, des Marat, une grande purge pour assainir ce pays.

      J'aime

  3. JRV dit :

    Les agitateurs paléo-bolchéviques de la CGT, les anars, les blacks blocs et les antifas sont manipulés par le financier apatride George Soros et par l’hyperclasse mondialiste anglo-saxonne pour affaiblir la France déjà minée par l’incompétence des gouvernements successifs, l’invasion migratoire et la destruction des valeurs spirituelles et identitaires de la Nation.
    En mai 68, les officines américaines avaient provoqué la sédition trotsko-maoïste pour essayer de démolir le pouvoir gaulliste jugé hostile aux intérêts US, c’est paradoxalement la CGT qui avait sifflé la fin de la récréation sur ordre de Moscou.
    En 1981, Moscou souhaitait l’élection de Giscard et a fait voter discrètement le PCF pour lui au second tour mais Mitterand avait des appuis atlantistes et a d’ailleurs renvoyé l’ascenseur au moment de la crise des Pershing.
    L’utilisation de forces subversives de gauche et d’extrême-gauche par la finance internationale n’est donc pas un phénomène nouveau même s’il s’est diversifié depuis que les mouvements staliniens n’ont plus de maître moscovite.
    Derrière chaque authentique crapule bolchévique de la CGT qui n’est généralement qu’un idiot utile aviné, se cache une volonté géopolitique de déstabilisation de le France et de l’Europe, la même qui encourage notre envahissement par des armées de migrants islamistes analphabètes et qui favorise le glissement des réformes sociétales vers toujours plus de consumérisme, de métissage et d’homosexualisme.
    On a longtemps glosé sur le prétendu « fantasme » de l’alliance objective du cosmopolitisme de la finance anglo-saxonne protestante et vétérotestamentaire et du communisme, en particulier dans sa version trotskyste. Les évènements actuels manifeste au contraire à merveille cette réalité, d’autant que le stalinisme, sorte de communisme corrigé de nationalisme pan-russe, a disparu.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s