Super-Con I : Le Pape arrive

pape

 

On le trouvait étrangement absent, galvanisé par le prix Charlemagne, revoilà le Pape, il joue la valeur sure, l’accueil des migrants…

« Je rêve d’une Europe où être migrant ne soit pas un délit « 

« L’identité européenne est, et a toujours été, une identité dynamique et multiculturelle », capable d’intégrer les « cultures les plus diverses et sans lien apparent entre elles »

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Super-Con I : Le Pape arrive

  1. Verdammt dit :

    Heu ! il fume du bon ?§??!$$???

    On cherche des balayeurs de chiottes dans les camps de migrants.
    il dit « Je rêve d’une Europe où être migrant ne soit pas un délit «
    Ha il rêve ? L’herbe de Provence frelaté fait des dégâts.
    Qu’on lui trouve un bon revendeur dans une cité de rêve…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.