Exclusif Eurocalifat : Les Brigandes nous accordent un entretien

maxresdefault

Elles sont au centre d’une polémique (sérieux, ça a pas de sens…), attaquées à gauche ( normal) mais aussi à droite dans les milieux dits  » nationalistes « ( !!). Haïes par certains, adulées par d’autres, elles ont accepté de répondre à nos questions.

EC : Bonjour à vous Les Brigandes, merci de nous accorder cet entretien. Articles à charge dans la presse, évincées de la manifestation du 08/05 en hommage à Jeanne D’arc, vous êtes entrées dans le club des tricards, comment encaissez-vous cela ?

Si le club des tricards c’est le club de tous ceux qui sont excommuniés par les dogmatiques et les totalitaires, c’est un honneur ! Quand nous dénonçons l’internationalisme, nous dénonçons l’esprit d’inquisition qui voudrait étendre une seule doctrine pour la terre entière – qu’elle soit bolchevique ou catholique !
Nous encourageons la résistance antimondialiste dans son ensemble et tant pis pour les bornés.

EC : Comment expliquez-vous cette soudaine poussée de haine contre vous, surtout venant de gens censés être du même bord.

Nous avons touché à un sujet qui déplaît : la Compagnie de Jésus. Pourtant nous sommes intègres, car nous avons dit dénoncer toutes les forces internationalistes sans parti pris. Mais les avertissements d’Evola, de Reghini ou de Rosenberg ont été oubliés. Et les milieux nationalistes catholiques sont noyautés par des agents conscients ou inconscients de la Compagnie. On ne peut donc toucher aux bons pères internationalistes sans s’attirer les foudres des catholiques et sans être condamnés à l’enfer éternel par les inquisiteurs !

Cela fait donc un an, depuis que nous avons mis notre vidéo le Rat Jèze et la brochure explicative en ligne en mai 2015, qu’une suspicion plane à notre encontre – qui n’attendait que la première occasion pour se muter en haine. Mais on ne pouvait attaquer les vidéos des Brigandes sur le fond tout en étant nationaliste. Il fallait donc des attaques basses, « sexe et argent » comme toujours, et dans ce cas-là plutôt « secte et argent ». Ce fut Rivarol qui trouva de courageux « témoins » pour lancer les diffamations et les calomnies qui allaient nous évacuer les catholiques nostalgiques des bûchers d’hérétiques. Après tout, tout ça c’est du nettoyage…

EC : Les animateurs de Civitas et Media-Presse-Info vous-ont-ils contactées depuis ?

Oui, ils avaient l’air assez désolé, bien qu’ils soient tout à fait d’accord pour dire que nous sommes sur un chemin de perdition. Vous comprenez, on oserait soutenir la thèse que des loges maçonniques chrétiennes ont existées ! À les écouter, il faudrait condamner les « maçons » Charrette et Joseph de Maistre aux flammes de l’enfer…
Media-Presse-Info nous a promis de faire paraître notre droit de réponse qui n’est toujours pas paru. À voir… Ne vendons pas non plus la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

EC : N’y aurait-il pas une réaction de jalousie devant votre succès de la part de certains?

C’est fort probable. Il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne sont jamais ni critiqués ni jalousés.
Je pense par exemple à cette espèce « d’actrice porno nationaliste » qu’on appelle Electre, qui s’est réjouie de pouvoir enfin taper légitimement sur les Brigandes – qui n’ont pas besoin de montrer leurs fesses pour avoir plus de vues qu’elle. Au moins, nous aurons réconcilié contre nous le camp des dégénérés sexuels avec celui des cathos coincés, si ça ce n’est pas œuvrer pour l’alliance !

EC : Les journalistes qui ont publié les articles vous ont-ils rencontrées ?

Bien sûr que non. Un journaliste digne de ce nom ne vérifie jamais ses sources !
De toute façon, quand vous voulez descendre quelqu’un peu importe la manière, vous ne cherchez pas à le rencontrer autour d’un café au préalable !

EC : Avez-vous toujours des liens avec votre gourou supposé ?

Notre « gourou supposé » est un peu un « directeur artistique », qui nous a aidées à nous structurer. Il s’intéresse à la musique depuis son adolescence dans les années 60. Oui nous avons des liens avec lui, et oui il nous a aussi orientées sur des écrits ! Quel est le problème ?

Ajoutons d’ailleurs que nous serons toujours critiquées pour les nombreux liens que nous avons avec différentes personnes, car nous promouvons la résistance antimondialiste dans son ensemble et avons donc des amis de tous les bords. Pour ce qui est de la question du « gourou », je vous conseille de lire notre document « Détails et arrière-plan de l’attaque de Rivarol » téléchargeable sur notre site, qui donne plus de détails comme son nom l’indique.

https://lecomitedesalutpublic.com/

EC : Vous allez être sans doute prochainement attaquées en « justice » par la racaille au pouvoir qui trouvera sans problème un prétexte comme « incitation a la haine raciale », « diffamation », etc. Y êtes-vous prêtes? Cela vous ferait-il cesser de produire de nouveaux morceaux?

Nous y sommes prêtes dans le sens où on s’attend à ce que cela vienne, mais nous n’y sommes pas prêtes dans le sens où ce genre d’attaque est toujours une surprise. Mais je ne pense pas que nous nous arrêterions pour autant, au contraire…

EC : Il est curieux de constater que ceux qui vous attaquent à cause d’une chanson sur les jésuites et vos liens supposés avec la franc-maçonnerie blanche se disent contre le Pape actuel parce ce qu’il est jésuite…

Je tiens à dire que nous n’avons aucun lien avec une « franc-maçonnerie blanche » (ce terme provocateur est d’ailleurs uniquement utilisé dans le titre de l’émission et jamais dans l’émission elle-même). Nous avons interviewé un membre d’une petite structure initiatique chrétienne (n’appelons même pas ça « franc-maçonnerie ») comme nous pouvons interviewer d’autres personnes. Mais tout est toujours bon à utiliser contre vous quand on veut vous descendre.

Pour ce qui est du Pape jésuite, nous avons découvert que les catholiques qui le critiquaient étaient parfois pires que les autres : ceux-là sont nostalgiques de l’Inquisition et de l’interdiction de la liberté de culte, chose que quelqu’un qui défend la diversité des traditions et des cultures contre l’uniformisation ne peut accepter ! Les sédévacantistes qui critiquent le Pape François sont incapables de remettre l’entièreté de la Compagnie de Jésus en question car celle-ci fut reconnue par la papauté et donna de nombreux saints à l’Église. Mais un peu d’esprit critique permet de voir qu’avec les jésuites, le ver était dans le fruit depuis le départ, dès Ignace de Loyola qui fît entrer massivement les juifs convers dans l’Église (et pas par la petite porte…). Qu’elle soit sanctifiée ou non, le fait est que la Compagnie de Jésus a toujours eu une politique internationaliste, et ensuite syncrétiste, jusqu’à devenir un des agents majeurs du mondialisme moderne. Après, il faut choisir son camp…

Les catholiques qui nous attaquent ne dénoncent pas l’ordre mondial par amour de la diversité des peuples et des traditions, mais par souhait d’un autre ordre mondial catholique, ce qui n’est pas notre position.
Nous allons bientôt réaliser une émission Radio-Brigandes expliquant davantage le rôle de la Compagnie de Jésus jusqu’au Pape François, bien que cela soit déjà expliqué dans notre brochure sur le sujet.

EC : Quels sont vos projets de développements pour contrer le mépris dont vous faites l’objet dans les merdia, de gauche comme de pseudo-droite, et développer votre audience?

Continuer sur notre ligne : nous avons des chansons en préparation, un second album qui va sortir et des projets de Radio Brigandes. Les chiens aboient et la caravane passe…

EC : Des chansons plus agressives contre par exemple le gouvernement actuel, l’invasion musulmane de la francarabia, le ras-le-bol des politiques, sont-elles a l’ordre du jour? Je veux dire des chansons dirigées nominativement contre par exemple hollande, sarkozy, la secte du prophète pédophile, etc.

On a différentes chansons en préparation, dont une qui vise un certain « Jack » que nous vous laisserons découvrir. Une autre chanson va viser un autre « Jacques », le prophète « Jacques a dit » qui « en veut des millions ». Mais nous n’allons pas révéler tous nos secrets, et nous vous laissons la surprise de tout cela !

Léon : Vos chansons ont toutes le même « look », elles semblent ne s’adresser qu’a un public de quinquagénaires. Sans remettre en cause les messages qu’elles comportent, que je ne peux qu’approuver, ne pensez-vous pas que vous devriez tenter de séduire un public plus jeune, avec donc un style de chanson plus « branche » et une musique plus moderne? Pas de rap ni de métal bien sur, mais quelque chose du style « pop russe » (vous savez sans doute ce que cela signifie 🙂 Vous gagnerez une beaucoup plus grande popularité, car actuellement les 15-40 ans qui vous découvrent disent « oui oui le contenu est bon mais la musique etc., c’est ringard ».

Pour la question musicale, tout est devenu de la pop world sur le moule américain, sans mélodie distincte car on ne sait plus composer des mélodies, mais des effets sonores et une rythmique qui ne sert qu’à se trémousser. Il est certain que les moins de 40 ans ne connaissent que ça et que leurs oreilles ne savent plus ce qu’est une vraie chanson classique. Comme nous ne voulons pas être un produit du système, nous prenons le contre-pied en restituant le style de la chanson de variété « classique » qui privilégie la mélodie et les paroles sur différents idiomes tradis identifiables – blues, valse, folk-rock, tango,etc..

On ne néglige pas l’idée de produire des choses plus « branchées » et commerciales mais il s’avère que notre succès dépend de notre style actuel, genre music-hall avec des touches de comique-troupier qui permet de raconter des histoires narratives, burlesque et satiriques – ce que précisément le système voudrait voir disparaître.
Si Léon peut nous faire découvrir des morceaux genre pop russe qui permettrait de nous donner l’envie de produire autre chose, on est preneur, étant à l’écoute des suggestions constructives. Des jeunes nous ont demandé de composer des trucs pour danser… mais c’est pas le programme politique des Brigandes.

EC : Merci pour cet entretien qui va certainement grafigner.
( Ndlr si Electre veut répondre nous sommes à disposition)

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Exclusif Eurocalifat : Les Brigandes nous accordent un entretien

  1. limone dit :

    faut se renseigner correctement écouter plusieurs video et interview
    elle ont pas forcement tort, leur actions d envoyer des videos
    aux politiques, leur action est complètement débile et stupide
    des dégénéres qui vont se faire dévisser la tête !!

    J'aime

  2. limone dit :

    encore plus abruti que les femen !!

    abruti abruti …………………………………………………………………………………

    J'aime

  3. EuroCalifat dit :

    Limone préfère sans doute les nibards des femen, putes ukraniennes opérant désormais en francarabia. Chacun a ses valeurs…

    J'aime

  4. clotilde dit :

    connaissez-vous Juluis EVOLA ?C’est un ésotérique bouddhiste tantrique

    Arturo REGHINI haut initié (33eme degré )connu pour ses études ésotériques et ses expériences magiques

    joseph de MAISTRE franc-maçon il fait partie de la loge des « TROIS MORTIERS » où il est grand-maitre .Il a à peine 21 ans et le 4 septembre 1778 il passe à la loge « réformée » écossaise de la « sincérité »

    On peut se poser des questions quand on se réfère à des personnages qui font partie de la franc-maçonnerie. Et pourquoi ce bandeau sur les yeux ?référence à la F M.qui vit cachée ?

    J'aime

  5. Zorro dit :

    Excellente interview, bravo pour votre célérité, les brigandes.
    Je vous soutiens.
    Avec mes sentiments dévoués
    Zorro

    J'aime

  6. Anonyme dit :

    Géniales Brigandes. Continuez !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s