Philippe Pascot : Pilleurs d’Etat

En fait il ne nous apprend pas grand chose sur les turpitudes des politicards. Il rêve un peu en croyant qu’en changeant le système tout ira mieux. Il oublie que le meilleur système du monde ntre les mains de crapules sera une crapulerie.
Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Philippe Pascot : Pilleurs d’Etat

  1. Anonyme dit :

    Faut pas oublier qu’il était le grand copain de Lavalls, là le vent a tourné et il crache dans la soupe.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.