Laurence Engel à la BNF : Les magouilles socialistes

aquiSouvenez-vous d’Aquilino Morelle, le conseiller d’Hollande qui faisait reluire ses chaussures à l’Elysée. Viré à un cause d’un conflit d’intérêt avec l’industrie pharmaceutique, affaire rondement classée ensuite.

Il avait vitupéré contre Hollande, il allait écrire un livre où il dirait tout mais alors tout. On allait voir ce qu’on allait voir.

Et… ben plus rien… comment expliquer ce silence soudain ? Surtout venant d’un homme d’une telle rectitude.

C’est un pur hasard !

Sa femme,Laurence Engel, vient d’être nommée au poste lucratif et pas trop fatigant de présidente de la Bibliothèque Nationale de France.

Aquilino va pouvoir s’acheter de nouvelles chaussures, son futur ex-livre pourra finir sur les étagères de la bibliothèque.

L’info a été discrète, normal les journalopes étaient occupées avec les sardines du chalutier Pampers.

XR

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Laurence Engel à la BNF : Les magouilles socialistes

  1. paul dit :

    Putain ……il a le Nez…aquilino!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.