La volonté de nuire de Jean Marc Morandini

morandini lynche auditrice europe1Dénonciations calomnieuses, non respect de la présomption d’innocence, accusations de terrorisme, harcèlement, refus des demandes de la CNIL, Jean-Marc Morandini a décidé de nuire à la photographe et artiste Chloe des Lysses. Et il s’y emploie depuis… 2010. Un grand malade.

Quel plaisir, sauf sadique, peut-on éprouver à vouloir détruite la carrière d’une femme qui s’est battue courageusement depuis son adolescence pour devenir une photographe appréciée et une artiste discrète mais pleine de talent? Il faudrait poser la question à Jean-Marc Morandini qui s’acharne contre Chloe des Lysses depuis des années, et ce en dépit de mise en demeure de la CNIL et de jugements donnant tort à cet animateur répugnant.

Ce n’est pas la première fois que l’animateur Morandini se livre à de la diffamation.
En 2003, RMC Info lui réclame 1,5 millions d’euros de dommages et intérêts. Franck Lanoux, directeur général de l’antenne est « choqué » par les propos tenus par Jean-Marc Morandini et dit regretter le comportement de l’animateur et le dénigrement dont il se rend coupable. Car Morandini crache dans la soupe.*
En 2013, il s’en prend à Enora Malagré qu’il qualifie de personne « vulgaire et vide ».*** et poste sur son blog ces propos indélicats :

« Suite aux propos mensongers tenus dans Touche pas à mon poste, j’ai malheureusement été contraint de donner consigne à mon avocat d’attaquer en diffamation Enora Malagré après ses accusations ridicules et infondées ».
Se posant en victime, il ajoute: « Depuis des semaines, j’ai fait en sorte de ne jamais plus réagir aux multiples provocations de Cyril Hanouna et son équipe qui m’accusent régulièrement de tous les maux. […] Je trouve vraiment dommage que ce type de propos vienne entacher le succès de l’émission de Cyril ».

On le voit l’élégance n’est pas la qualité première de l’animateur d’Europe 1.
Mais c’est avec Chloe des Lysses que Morandini est le plus virulent. Sa haine est inadmissible.

Quel plaisir peut-on trouver à sans cesse qualifier une femme d’ex actrice de porno, alors que plus de vingt ans ont passé et que Chloe des Lysses a depuis obtenu sa carte de presse pour son travail de chef de rubrique de magazines consacrés à l’informatique, son travail de pigiste pour Science et Avenir, ses parutions remarquables dans Rock & Folk, puis dans Etoile le magazine du guide Michelin, ses photographies publiés dans des livres, ses reportages qui mettent à l’honneur ceux qui protègent les Français du terrorisme dans SMAG et sa recherche personnelle sous forme de collages et encre de Chine.

Mais certains « journalistes » ne l’entendent pas ainsi. Parmi eux, Jean Marc Morandini, bien connu pour ses émissions poubelles et sa misogynie.

En 2010, alors que Chloe travaille pour le groupe Michelin et signe ses photos Chloe des Lysses, qu’elle est une maman comblée, l’animateur lui consacre un article odieux, un ramassis de haine, de mensonges, qui transpire la volonté de nuire à ses activités.

Morandini reproche à Chloe des Lysses des menaces de mort contre un « photographe », sans préciser de quel photographe il s’agit. Il serait utile qu’il précise.
Il accuse également Chloe des Lysses d’attentat ! Au marteau. Il la qualifie de personne insultante et enfin assure qu’elle a saccagé la rédaction d’un mensuel branché.

Tout est évidemment faux. Il n’y a jamais eu d’attentats au marteau. Le photographe menacé de mort est en fait un photographe de pornographie débouté de son procès par des magistrats qui ont compris qu’il la harcelait.

Chloe n’a JAMAIS été condamnée pour ces faits. Quant au saccage d’une rédaction, là encore un jugement la déclare non coupable d’un « Incident » sur UN ordinateur. Il n’y a jamais eu de saccage donc.
Mais Jean Marc Morandini se garde bien de prévenir ses lecteurs que Chloe des Lysses n’est pas coupable de « saccage d’une rédaction ».

Quant aux commentaires associés à cet article de Morandini, ils sont signés d’anonymes, ils sont évidemment, ignobles et ne reflètent en rien la personnalité de Chloe des Lysses.

« 2 ans ! C’est donc au moins le temps qu’il lui a fallu pour comprendre le contenu d’un article…. ou pour le lire…. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Euh ?
je voulais savoir . . . .
Quand elle a tout sacagé dans la journal portait t’elle une tenue en latex avec des bottes en cuir ainsi qu’un fouet ?
Ca a mis deux ans pr atteindre une connexion nerveuse de con cerveau… a t’elle des origines Suisse… je n’en doute pas !!! lol
Rien que pr ca, une fois le boulot finis je vais mater un de ses films.. lol »

Alors que les délais de prescriptions n’étaient pas dépassés Chloe des Lysses a bien tenté de saisir le Procureur de la République. Hélas n’étant pas aussi célèbre que certaines personnalités, ni assez argentée pour s’offrir les services d’un ponte du barreau, ses plaintes ont été classées sans suite.

En 2013 Libération publie un droit de réponse erratum.
http://next.liberation.fr/culture/2013/04/22/droit-de-reponse_898116

«Précisions : le 29 avril 2010, le journal Libération avait rendu compte de la visite de Chloé des Lysses (photographe) dans les locaux de la rédaction du journal Technikart (qui venait de publier un article qui lui était partiellement consacré) qui s’était soldée par des dégâts matériels. Jugée pour ces faits, Chloé des Lysses a été déclarée non coupable par le tribunal de police de Paris le 4 avril 2011.»

Contacté par Chloe des Lysses, Morandini, lui, refuse de mettre son article à jour. Il préfère continuer de diffamer et d’insulter la photographe car cela lui apporte de l’audience. L’article enregistre  53926 vues

En 2014, lasse de voir cet article ressortir en première occurrence sur Google, Chloe des Lysses saisit la CNIL afin de faire respecter son droit au retrait de données personnelles. De plus CHloe des Lysses étant une marque déposée par Chloe elle-même dans les registres des médias et de l’édition, il est illégal d’en faire usage. Régulièrement, des internautes mal intentionnés postent et repostent cet article.

La réponse que Morandini adresse à la CNIL est juste hallucinante et trahit bien les intention de l’animateur:
« L’article auquel vous faites références est un choix rédactionnel, et qui ne révèle aucune information personnelle sur cette personne qui est une actrice porno et donc une personne publique. Une personne qui depuis des semaines insulte et profère même des menaces physiques contre léquipe du site mais également contre mes eéquipes d’Europe 1. »
Comme on le voit, non seulement Morandini s’obstine à traiter CHloe des Lysses d’actrice porno alors que ce n’est pas le cas mais de plus il continue de la diffamer en l’accusant de nouveaux délits qu’elle n’a pas commis, comme ces fantaisistes « insultes » et « menaces physiques ». Décidément ce Morandini est véritablement infect.
Enfin, et cela est ridicule et dénote d’une véritable intention de nuire Morandini accuse la CNIL de censure. Si si! On croit rêver mais non. Le mythomane Morandini qui se livre à de la dénonciation calomnieuse qui harcèle ose crier à la censure !
« Nous sommes choqués de voir la CNIL intervenir sur la ligné éditoriale du blog jeanmarcmorandini.com nous demandant de retirer une information.. (…) Si c’est le cas, ce serait une première de voir ainsi la CNIL devenir un organe de censure. »

* http://www.jeanmarcmorandini.com/article-38832-une-ex-actrice-porno-saccage-la-redaction-de-technikart.html

** http://www.radioactu.com/rmc-info-jean-marc-morandini-assigne-en-justice/

*** http://www.closermag.fr/tele/news-tele/jean-marc-morandini-porte-plainte-contre-enora-malagre-143014

Chloe des Lysses Photography www.chloedeslysses.com

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La volonté de nuire de Jean Marc Morandini

  1. Polly Vallante dit :

    Vous devriez retirer le lien vers son site, ca lui fait des clics et des revenus

    J'aime

Les commentaires sont fermés.