Chloé Des Lysses nous accorde un entretien

ChloedesLysses

A la suite de ses problèmes avec la justice, elle a accepté de nous accorder cet entretien.

Q Vous avez sur internet dénoncé les agissements de plusieurs racailles, en particulier des pédophiles notoires. Avez-vous eu des réactions de ces personnes? De quel genre?

Remettons les choses dans l’ordre. Ce sont ces personnes qui m’ont harcelée, et me harcèlent toujours depuis des années. Il s’agit d’un photographe de pédo pornographie, Dahmane BENANTEUR qui a publié des livres de pornographie « Porn Art » « Journal inconvenant d’une jeune femme à la mode » et des images de Zara White, dans Penthouse, Estelle Desanges, ou Coralie Trinh Thi en nourrisson sodomisé par des peluches dans un lit de bébé…. dans Dressed Nudes, édition Olms. Il s’agit également de son éditeur Claude BARD La Musardine. L’éditeur Claude BARD publie des livres comme « La parfaite salope avale » « Osez la sodomie » des choses de ce genre. Ces deux hommes publient également des images de mineures dans Dressed Nudes. Ces livres sont en vente sur Internet puisque aucune librairie digne de ce nom ne veut les commercialiser. Par conséquent tout ce que je dis est vérifiable. J’ai également trouvé un cliché d’une petite fille de dix ans maximum sodomisée. Je l’ai transmis au commissariat du 17e arrondissement de Paris, et le commissaire Rachel Costard l’a envoyé au Pharos, m’adressant un courrier pour m’en informer. Il se trouve que ces deux hommes publient ces images sur Internet en les associant à mon pseudonyme Chloe des Lysses, qui est également ma marque déposée. Pourquoi font-ils cela? Car il y a cinq cent mille résultats associés à mon pseudonyme sur Google contre trois mille deux cents résultats pour ce Dahmane Benanteur. Je précise que le photographe et l’éditeur ont déjà été condamnés en justice, au civil, avec astreinte pour le photographe s’il continue d’exploiter les images d’une jeune femme. Ils ont dû également répondre de publication de photos de mineures, dont l’une se prénomme Agathe. Ils ne respectent pas les jugements et poursuivent l’exploitation de ces images. Lorsque j’ai dénoncé leurs comportements abjects, ils ont déposé plainte contre moi pour harcèlement moral, et le photographe, qui est d’origine algérienne et musulman, pour menaces de mort et injures à caractère racial et religieux.

Q : Vous pensez que ces individus sont protégés ?

Je pense que moi je ne le suis pas, protégée. Je suis harcelée.


Q : Vous avez été donc interpellée par la gestapo de Valls..Combien de policiers? Leur attitude? Ont-ils tout cassé? Vous ont-ils présenté la « commission rogatoire » d’un juge d’instruction? Si oui,pour quel délit ou crime? Ou bien agissaient-ils en vertu de l’ « état d’urgence »?

Ils sont venus me chercher dans la rue à côté de chez moi alors que je revenais de l’école où j’avais déposé les enfants. Ils étaient sept. Deux femmes et cinq hommes. A aucun moment, ils ne m’ont présenté « la commission rogatoire » d’un juge d’instruction. Je l’ai demandé dans la rue mais ils m’ont répondu « Ce n’est pas le lieu montons chez vous ». Une fois chez moi, j’ai oublié de demander de nouveau ce document. Et ils ont eux aussi oublié de me le montrer.
Ils n’ont rien cassé. J’ai pu boire un café fumer une cigarette, préparer mon sac avec une bouteille d’eau quand j’ai su que je partais en GAV. J’étais bouleversée et je pleurais car j’avais peur pour les enfants. Une GAV peut durer 48 heures. J’ai contacté ma meilleure amie afin qu’elle puisse les prendre à la sortie de l’école. Pour moi le plus important, ce sont mes petits.

Q : On constate qu’en situation de guerre, ils peuvent déployer 7 flics, sont pas venus avec les gilets pare-balles et les incompétents de la BRI dès fois ? Logiquement au niveau procédure faut voir.

Je ne suis pas avocat, je ne saurais répondre.

Q Que vous reproche-t-on au juste? Est-ce suite a une/des plaintes(s)des personnes que vous avez dénoncé, ou une information judiciaire ouverte par le procureur ?

J’en sais rien puisque je n’ai pas vu le document. Ce que la police m’a dit c’est qu’on me reproche des captations d’enregistrement de conversations privées et leur mise en ligne avec des agents de police. Ayant l’habitude d’être considérée comme une « pute » ou une « moins que rien » par les administrations françaises, j’enregistre tout. Je ne diffuse pas forcément ces données, mais les enregistrements me permettent de bien analyser les propos de mes interlocuteurs quand je dois répondre à un courrier. J’ai mis en ligne une conversation avec une policière du commissariat du 17e et une conversation avec un policier du 11e. Ces deux personnes m’ont convoquée sur plainte du photographe pédoporno Dahmane Benanteur et de son éditeur Claude Bard. J’ai également publié un texte qui récapitule quinze ans de harcèlement.

On me reproche des insultes à caractères racial et religieux. J’ai osé dire d’une policière dont le nom est algérien, comme celui du photographe d’ailleurs, qu’elle avait un langage aussi pauvre qu’un bédouin. Je ne pouvais pas dire qu’elle était distinguée comme une mésopotamienne puisque ce n’était pas le cas. Si ces deux agents de police du 17e et du 11e m’avaient traitée correctement je n’aurais jamais mis en ligne ces enregistrements. Mais ils m’ont parlé comme si j’étais une merde, une pute. Or, je suis une photographe de rock, de gastronomie et je travaille pour un magazine consacré à la sécurité privée, dans le quel je mets d’ailleurs en valeur le travail de la police !) J’ai obtenu ma carte de presse en 1999 (jamais renouvelée). J’ai exposé, j’ai publié des livres, le dernier a reçu le prix du plus beau livre de cuisine. Mais en France, pays de castes, comme je ne suis pas du sérail, comme je suis seule (mon père est mort , ma mère m’a abandonnée) comme je suis un électron libre, comme mes opinions politiques sont très à droite, je suis détestée et parfois même jalousée pour ma liberté de penser et ma façon de dire la vérité.
On me reproche d’avoir dans mes textes associé la policière qui a un nom maghrébin et le photographe aux terroristes musulmans. Je ne suis pas raciste, mais je suis en effet anti Islam revendiquée et pour l’amalgame. Le voile et la burqa me dégoûtent, les banksters également.

Q : Qu’a-t-on saisi chez vous ? Des armes ? Des explosifs ? Des godemichets ? De la came ? Des lettres d’amour ? Des fichiers informatiques ? Etc…

Il n’y a pas d’arme chez moi, ni godemichets haha ha! Encore moins de came, puisque je fume seulement des cigarettes et c’est légal et je ne bois (du vin sans sulfites) que le soir.
Ils ont saisi mon ordinateur et mes disques durs amovibles où j’archive mes photos pour la presse gastronomique, rock et sécu privée.
Ils ont constaté que mon appartement était propre, plutôt rangé, bref un lieu de vie familial et sain. Ils ont tout visité. Ils ont constaté que je suis une bonne maman et que j’ai embrassé avec tendresse mes petits. J’ai interdit qu’ils mettent leur nom dans les procès verbaux car ils l’avaient noté.
J’ai été emmenée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne où SEPT auditions m’attendaient plus une visite de psychiatre. Entre les auditions, j’ai été placée en cellule qui fait 7 pieds sur 10, pue horriblement et l’air y est rare. Dans cet endroit je n’’ai cessé de penser au Comte de Monte-Cristo.

Q : C’est clair vous seriez une bobo branchouille, membre du comité de soutien à Hidalgo ou Bartolone, vous auriez moins de problèmes..

Probablement, mais je ne suis pas une courtisane.

Q Quel est votre état d’esprit suite a cette mésaventure? Cela va-t-il vous faire taire, ou au contraire vous motiver pour continuer? Etes-vous prête à une diffusion massive de vos « aventures », avec ou sans copies de documents etc?

Tant que la Justice ne voudra pas reconnaître que JE SUIS la victime de ces deux individus, je poursuivrai ma démarche en étant prudente. Je souhaite toucher des dommages et intérêts car je risque de me retrouver à la rue bientôt tellement ce harcèlement m’a affaibli financièrement. Je suis en faillite personnellement. Depuis des années je travaille toujours en indépendante et personne n’a jamais voulu m’offrir un cadre légal, y compris mes employeurs les plus riches comme Jacques Glénat. La justice de mon pays qui est corrompue jusqu’à la moelle m’a enfoncée. Les medias m’ont détruite. On trouve encore des articles dont un de Jean Marc Morandini sur Internet contenant trois dénonciations calomnieuses dont un attentat au marteau. Je suis plus décriée par la presse que les terroristes qui ont tué au Bataclan, c’est dire. Personne n’a jamais mis mon travail en valeur. Seul Philippe Manœuvre a été d’un grand soutien. D’ailleurs lui aussi recevait la visite de la police à la demande de Dahmane Benanteur qui lançait des procès verbaux de recherche contre moi.

Q : Philippe Manœuvre a été emmerdé ? Il est toujours à vos côtés ?

Laissons Philppe se concentrer sur le Rock et sa famille, c’est déjà bien assez compliqué pour lui, aussi. Son magazine est en danger. Concernant cette garde à vue et la violence dont je suis victime de la part de Dahamne Benanteur et Claude Bard, si la justice ne fait pas en sorte de m’aider, je risque d’être très très mal. Je ne dors plus la nuit mais je fais bonne figure pour les enfants. Après les sept auditions, j’ai dû répondre à un psychiatre, le Professeur Peretti. Il m’a dit que j’étais quelqu’un de bien, de pur. Il a souri à mes blagues et m’a conseillé de ne pas tomber dans la morosité. Il a compris que la victime c’était moi. Je ne sais pas jusqu’à quel point il a compris ce que j’endurais. Mais il a tout fait pour remonter ma confiance en moi. Je lui en suis très reconnaissante.
Je suis en danger. Déjà en 2005, le magazine Art Presse publiait Chloe des Lysses une femme en danger. En mai 2015 j’étais hospitalisée. J’ai cru que mon coeur allait lâcher. Je dois me battre mais je n’ai aucun répit. Hier encore, le photographe Dahmane Benanteur a envoyé l’une de ses amis consulter mon profil Linkedin afin de vérifier pour qui je travaille et combien je gagne. Je sens qu’il prépare un dossier pour ses demandes de dommages et intérêts. C’est ignoble.
J’ai demandé de l’aide à la CAF, mais en guise d’aide je suis harcelée et contrôlée. La CAF me menace.
Ma vie est un enfer malgré tous mes efforts. Et pourtant il va falloir que je me relève et que je m’en sorte. Pour mes enfants. De toutes façons je n’ai pas le choix, je dois me défendre: Dahmane BENANTEUR m’a explosé l’arcade sourcilière, cassé un doigt de pieds, et a dit en 2001 (et tout cela a été acté dans des jugements et maintes attestations) « Faites crever cette pute de Chloe des Lysses dans le caniveau. » Depuis il s’y emploie chaque jour. Je suis dans une situation de précarité et de fragilité que je ne souhaite à personne. Et pour une mère de famille, c’est terrible. Si je n’avais pas d’enfants, je crois que je me serais suicidée. Je n’ai pas les moyens de m’offrir les services d’un bon avocat. Je vais donc faire la quête. Il paraît que je risque de la prison ferme. Alors que depuis des années je mets en valeur par mon travail, nos terroirs, nos chefs étoilés, nos musiciens, nos policiers et agents de sécurité privée, mon pays ne m’a fait aucun cadeau. C’est triste.

Q : la Caf vous menace ? C’est à dire ?

La CAF veut m’endetter de 11 000 (onze mille euros) de la manière la plus illégale qui soit. Sympa, n’est il pas? Je suis blanche, j’habite le 18e. J’ai saisi la médiatrice et le défenseur des droits. Mais tout ces organismes sont financés par l’Etat et l’Etat nous tue, nous remplace.

Q. Avez-vous contacté des associations ou partis politiques pour
qu’ils vous soutiennent? Si oui, lesquels, et quelle a été leur
(éventuelle) réponse?

J’avais demandé de l’aide à Gérard Filoche en 2010. Il n’a même pas daigné me répondre. Et d’autres mais à quoi bon les citer? J’ai écrit au Procureur plusieurs fois. J’ai reçu des réponses de Madame Anne Coquet vice procureur qui n’est pas choquée par les propos d’Orelsan : « Je vais t’avorter à l’Opinel et te marie trintigner »… J’en ai fait un article. La Justice en France est au niveau de celle de l’Azerbadijan.

Q. Seriez-vous favorable a une campagne médiatique contre ces ordures
que vous dénoncez et qui sont protégées par les services officiels?

Je suis favorable à tout ce qui peut contribuer à remettre un peu de Justice dans notre pays. La démocratie, c’est l’ordre.

Q. Seriez-vous favorable à ce que Dahmane BENANTEUR soit retrouvé
attache nu à un arbre en foret de Fontainebleau, un gode dans sa
partie la plus intime?

Je suis favorable à toutes les condamnations légales qu’il mérite, et particulièrement les dommages et intérêts que je mérite. Lui et son éditeur sont des individus ignobles qui ne respectent rien. J’aimerais qu’on l’envoie faire ses photos pédo porno en Algérie, on verrait si là-bas c’est la même limonade.

Merci à Chloé de nous avoir accordé cet entretien et bonne chance.

https://twitter.com/ChloedesL

www.chloedeslysses.com

Cet article a été publié dans Global. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Chloé Des Lysses nous accorde un entretien

  1. A reblogué ceci sur L'horreur islamique à l'âge des ténèbres نet a ajouté:
    Ahurissant !!!!

    J'aime

  2. Ping : Chloé Des Lysses encore victime de la censure | EuroCalifat

  3. Hé bien, moi qui appréciait Chloé comme artiste, je suis tombé par hasard sur cette page par l’intermédiaire de google, et je suis consterné de constater qu’elle a virée facho et raciste. C’est bien triste. Je mets ça sur le compte de ses déboires avec son ex-mari qui se comporte de façon immonde avec elle. Mais ce n’est pas parce que ce monsieur, en dépit de ses réels talents de photographe (que jadis Chloé louait en termes élogieux), se comporte mal vis-à-vis d’elle, qu’elle doit pour autant honnir tous les musulmans ou personnes d’origine maghrébine. Je suis terriblement déçu, je l’aurais cru plus intelligente. Quant à votre site, je n’en parle même pas, il est ignoble. Ah, au fait, je suis né et j’habite dans une ville de banlieue parisienne très populaire, avec une très forte communauté étrangère notamment musulmane. Je suis catholique pratiquant, blanc, français « de souche » comme on dit, et tout va très bien pour moi dans ma ville. Je parie que ceux qui tiennent ce site habitent dans des endroits pépères sans un étranger à l’horizon.

    J'aime

    • EuroCalifat dit :

      Marrant ça! Par sa conclusion (« ceux qui tiennent ce site habitent dans des endroits pépères sans un étranger à l’horizon ») ce pitre laisse entendre que les « endroits pépères » n’ont pas d’étrangers. Ca contredit l’ensemble de son message ridicule… Mais en fait c’est presque ça: Il n’y a généralement pas de CES étrangers muz qui sèment la merde partout où ils se trouvent, dans les endroits « pépères ». Meme ce crétin l’a compris!
      Quand à la vieille rengaine « je l’aurais cru plus intelligente. » c’est le credo de tous ces trouducs: Vous ne taillez pas de pipes aux gnoules? Vous êtes un imbécile.
      Allez coucouche bosser!

      J'aime

  4. Marco dit :

    La police, corporation de larbin du système devant l’éternel.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.